Premiere Classe Showroom, une édition de transition

Premiere Classe showroom Paris
Crise sanitaire oblige, les organisateurs de Premiere Classe ont organisé une édition sélective sous forme de showroom dans leurs locaux au cœur de Saint-Germain-des-Prés.

Du 5 au 8 mars pendant la Fashion Week, Premiere Classe a tenu une session réinventée sous forme d’un showroom installé exceptionnellement au sein des locaux de son organisateur WSN Développement dans le VIe arrondissement de Paris. Pour la première fois depuis 32 ans, l’événement ne s’est pas tenu dans le jardin des Tuileries comme chaque saison, les grands rassemblements étant interdits en raison de la crise sanitaire. Les équipes de WSN ont ainsi fait preuve d’adaptabilité et mis tout en œuvre pour maintenir un rendez-vous physique même de taille restreinte. Au sein d’un espace d’exposition lumineux sur deux niveaux au charme typique du quartier de Saint-Germain-des-Prés, le salon de l’accessoire de mode a réuni 53 marques françaises et européennes de chaussures, maroquinerie, bijoux et quelques griffes de prêt-à-porter. Chie Mihara, ParabootBlundstone, Mexicana, Atelier Mercadal Paris, Creatis, Maïmai, Poésie Veneziane, Laulhère, Les Prairies de Paris, Francisco Félix, Herbert Frère Sœur, Majo ou encore la nouvelle maroquinerie belge Octogony y ont dévoilé leurs collections automne-hiver 2021-22. L’incubateur ADC (Au-Delà du Cuir) était également présent à travers un espace dédié à quelques-unes des marques lauréates de sa dernière promotion parmi lesquelles Cahu, Caval, D’Estrëe, Le Soulor, Louvreuse et Sessile.

Premiere Classe showroom mars21 ADC
Le salon de l’accessoire de mode a accueilli près de 500 acheteurs venus découvrir les collections automne-hiver 2021-22 d’une cinquantaine de marques et créateurs de chaussures, maroquinerie, bijoux et quelques labels de prêt-à-porter.

Back to business

Près de 500 acheteurs – boutiques de prêt-à-porter, concept-stores, grands magasins, chausseurs – ont fait le déplacement venant à 88% de l’Hexagone (60% d’Île-de-France et 40% de province) et de pays limitrophes (Italie, Suisse, Belgique…). Des représentants de bureaux d’achats ont également permis aux marques de passer commandes pour des boutiques japonaises, chinoises ou hongkongaises. Plus de 800 rendez-vous ont ainsi été réservés durant les quatre jours avec la présence des labels et enseignes tels Isetan, The Conran Shop, Tomorrowland, Bay Crews, By Marie, Galeries Lafayette, L’Exception, Merci, Place des Tendances, Le Bon Marché, Smallable, United Arrows, Brand Bazar… Une connexion était par ailleurs établie avec des showrooms partenaires afin de faciliter les déplacements des professionnels dans la capitale. Les absents de ces rencontres sur-mesure pourront découvrir « l’ensemble de l’offre présentée grâce à l’édition d’un brands report », explique l’équipe.

Prochains rendez-vous … physiques

Forts de « cette expérience intimiste qui contribue à l’évolution de notre métier d’apporteur de solutions dans une ambiance positive et optimiste », les organisateurs travaillent à la tenue d’une nouvelle formule parisienne dédiée aux pré-collections, Who’s Next Limited, programmée fin juin sous réserve de l’évolution sanitaire, qui devrait compter la participation d’une centaine de marques. Avant d’espérer pouvoir renouer en septembre avec le calendrier traditionnel à la Porte de Versailles pour les salons Who’s Next et Impact et en octobre aux Tuileries pour Premiere Classe.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Magazine LFD nouvelle formule

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

quis consequat. sed id efficitur. elementum sit

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite