Priorité RSE pour les nouvelles gouvernances de la filière cuir

Plusieurs instances représentatives de la Filière Française du Cuir ont récemment renouvelé leur bureau. Présentation des président(e)s pour lesquels la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est au coeur de leur programme.

Clementine Colin Richard FFC
Clémentine Colin-Richard a été élue Présidente de la Fédération Française de la Chaussure en juin.

Clémentine Colin-Richard, nouvelle Présidente de la Fédération Française de la Chaussure

Clémentine Colin-Richard succède à Régis Feuillet à la tête de la Fédération Française de la Chaussure (FFC). Elle a officié dans les maisons Hermès et Charles Jourdan avant d’intégrer l’entreprise familiale Richard-Pontvert (marque Paraboot). À 46 ans, la représentante de la quatrième génération est administratrice de la PME basée à Saint-Jean-de-Moirans, près de Grenoble. Par ailleurs elle accompagne, depuis 2018 via sa société 3C Conseils, les dirigeants d’entreprises. « Attachée au savoir-faire français, son expérience dans la gestion de marque, le développement produit et la direction retail sont des atouts pour représenter la profession et accompagner les adhérents dans la cadre des actions de la fédération pour ces prochaines années », indique l’organisation professionnelle. La nouvelle présidente a à cœur de « faire connaître le savoir-faire de cette industrie manufacturière, reconnue métier d’art, qui fait preuve de créativité ». Par un travail collaboratif au sein de la Filière Française du Cuir, elle entend relever les nouveaux défis « comme l’engagement en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises. Le made in France va de pair avec les actions de la filière en matière d’environnement : empreinte carbone réduite, éco-conception et recyclabilité des chaussures, construction de sites de production comme ce fut le cas pour Paraboot en 2017 ou Chamatex cette année en Ardèche…Autant d’innovations qui favorisent la préservation des gestes métiers et l’emploi local ». Une vision à 360° de la filière « jusqu’au consommateur, véritable partie prenante, puisque c’est lui qui choisit finalement ». La fédération a par ailleurs initié un programme baptisé « Usine du futur » destiné à moderniser l’outil industriel et les process de fabrication, en collaboration avec CTC (Comité Professionnel de Développement Économique Cuir, Chaussure, Maroquinerie, Ganterie). « Ce projet vise à rendre nos entreprises plus innovantes et compétitives et faciliter le travail des salariés. L’industrie de la chaussure a besoin de main d’œuvre – quelque 150 opérations sont nécessaires à la réalisation d’une chaussure -, et doit le faire savoir. » Les défis ne manquent pas dans un secteur qui a fabriqué quatorze millions de paires dans l’Hexagone en 2020 pour un chiffre d’affaires de 567 millions d’euros.

Pascale Gozzi Union Sport Cycle
Pascale Gozzi est la nouvelle Présidente de l’UNION Sport & Cycle, l’organisation professionnelle du secteur du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité active.

Pascale Gozzi prend les rênes de l’UNION Sport & Cycle

Lors de son congrès annuel les 21 et 22 juin derniers réunissant plus de 150 acteurs de la filière, l’UNION Sport & Cycle a élu une nouvelle présidente, Pascale Gozzi, qui prend le relais de Jérôme Valentin. À 50 ans, elle est membre du Conseil d’Administration de Sport 2000 et dirige quatre magasins sous cette enseigne en Isère et en Ardèche. « Jamais les bienfaits du sport pour notre société n’ont été aussi évidents. Le rôle de notre syndicat sera déterminant pour inscrire encore davantage le sport au cœur du débat public. J’ai la conviction que l’avenir de notre filière se conjuguera aussi avec la transition écologique. Le lien entre sport et nature est trop étroit pour que nous ne nous y consacrions pas pleinement. C’est à la fois une évolution logique et nécessaire. Plusieurs lois et textes réglementaires sont à l’étude et leur mise en œuvre sera forcément un point marquant de l’année à venir », a-t-elle détaillé dans sa feuille de route. L’organisation professionnelle du secteur du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité active fédère 1 500 entreprises représentant plus de 3 000 points de vente, 500 marques et plus de 2 000 établissements sportifs. Le secteur emploie 80 000 salariés et réalise un chiffre d’affaires cumulé de 12 milliards d’euros.

Frank Boehly entame un troisième mandat au Conseil National du Cuir

Réélu en juin Président du Conseil National du Cuir (CNC) et de SIC SA (filiale commerciale du CNC), Frank Boehly a rappelé les engagements de la filière en matière de RSE, priorités des trois prochaines années. « Le CNC, en sa qualité de confédération professionnelle, accompagné par chacune des 21 fédérations adhérentes, a pour mission de faciliter la démarche des entreprises dans leur approche sociétale et environnementale. À ce titre, de nombreuses initiatives collectives sont mises en place. » Parmi celles-ci figure l’élaboration, avec CTC et les professionnels du cuir, d’un référentiel RSE qui permet aux entreprises du secteur de s’auto-évaluer afin de situer leur niveau de maturité sur ce sujet. Ou encore l’organisation chaque année du Sustainable Leather Forum, rendez-vous networking autour des bonnes pratiques dans les industries du cuir, de la mode et du luxe dont la prochaine édition se tiendra le 13 septembre à Paris. Par ailleurs le CNC co-anime le groupe de réflexion sur la bientraitance animale au sein de l’association Paris Good Fashion. Via la structure SIC SA, sa filiale commerciale, différentes initiatives viennent soutenir les professionnels du cuir notamment grâce au fonds d’investissement Cuir Invest qui accompagne, sur le long terme, les entreprises innovantes en les dotant de fonds propres. Au-delà de la représentation des acteurs de la filière auprès des pouvoirs publics, la promotion des métiers et des savoir-faire, l’instance milite pour une réglementation au niveau européen de l’appellation « cuir » face à l’émergence de matières dites alternatives utilisant à tort le terme « cuir de », trompeur pour les consommateurs.
Afin d’accompagner Frank Boehly, Marc Brunel a été nommé à la direction de CNC et SIC SA où il succède à Béatrice Rousseau. Travaillant depuis plus de 20 ans dans la filière cuir, il s’est notamment impliqué dans l’organisation de salons professionnels en France et à l’international – APLF (Asia Pacific Leather Fair) à Hong Kong, ACLE (All China Leather Exhibition) à Shanghai, Le Cuir à Paris dont il fut Commissaire Général -. Il est particulièrement engagé dans les démarches de développement durable et RSE au sein d’un secteur qui compte 12 800 entreprises et 133 000 salariés. La Filière Française du Cuir réalise plus de 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an, dont 13 milliards d’euros à l’export.

Arnaud Haefelin Edgard Schaffhauser FFM
Arnaud Haefelin (à droite) est le nouveau Président de la Fédération Française de la Maroquinerie. Edgard Schaffhauser en est le Président Exécutif.

Arnaud Haefelin élu Président de la Fédération Française de la Maroquinerie

L’élection d’Arnaud Haefelin à la tête de la Fédération Française de la Maroquinerie (FFM) s’inscrit dans la continuité. En effet celui qui était jusqu’alors son Vice-Président connaît bien l’instance professionnelle puisqu’il en a déjà été le président de 2015 à 2019. Dirigeant de Gainerie 91, PME spécialisée dans la fabrication de coffrets, présentoirs et écrins gainés pour les grands groupes de luxe (horlogerie, joaillerie, vins et spiritueux, parfums et cosmétiques), labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), il est particulièrement investi dans la préservation des savoir-faire. Outre ses fonctions au sein de la FFM, il est également Vice-Président de la Confédération Française de Métiers d’Art et Secrétaire Général de l’Association Nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant. Edgard Schaffhauser, qui œuvre pour la FFM depuis 2009, a été nommé Président Exécutif et se voit déléguer la responsabilité de gestion et de représentation de la fédération. En 2020, l’industrie française de la maroquinerie comptait 403 unités de production qui employaient plus de 24 700 personnes selon l’Observatoire Économique du Conseil National du Cuir. La France est le troisième exportateur mondial d’articles de maroquinerie pour un montant de 7,9 milliards d’euros.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

accumsan ultricies id at dolor eleifend quis ut risus. sem, odio

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite