Traçabilité, transparence, innocuité, innovation : CTC en 4 activités

CTC Etiqueteuse abattoir
CTC a mis au point un système de marquage individuel au cœur de chaque peau qui garantit en toute fiabilité la provenance des cuirs finis.

À travers son programme « CTC Tech », CTC, comité professionnel de développement économique de la filière chaussure, maroquinerie, ganterie et mode cuir, met sa R&D au service de projets novateurs et ouvre de nouvelles pistes de développement. Quatre activités prioritaires sont d’ores et déjà opérationnelles.
Fort de son expertise développée depuis 1899 dans les métiers de la tannerie, chaussure, maroquinerie et ganterie, CTC s’appuie sur un centre de recherche basé à Lyon et un réseau d’implantations internationales, laboratoires accrédités, bureaux d’inspections et plateforme de R&D. Ses spécialistes accompagnent les industriels, distributeurs et marques des secteurs de la mode, du luxe, du sport et des Équipements de Protection Individuelle (EPI) ainsi que les métiers de l’environnement grâce à un ensemble de prestations nécessaires à la conception, la fabrication, au sourcing et à la distribution, qu’il s’agisse de matières premières (cuir, textile …), de composants ou de produits finis (accessoires de mode, vêtements …).

La traçabilité totale des cuirs n’est plus un leurre

Jusqu’ici il était difficile pour les utilisateurs de cuir de tracer les peaux, livrées en lots aux tanneurs par les abattoirs ou négociants. Or connaître leur origine exacte, c’est-à-dire leur ferme de provenance mais également leur lieu d’abattage et de salage, permet de mesurer et d’améliorer leur qualité, intrinsèquement liée aux conditions d’élevage des cheptels, de dépouille et de conservation de la peau. Diverses tentatives de marquage n’ont hélas pas résisté aux traitements en tannerie mais CTC a trouvé la parade grâce à un système d’identification unitaire au cœur de chaque peau sous forme de marquage individuel. Particulièrement fiable, il peut être réalisé à tous les stades, depuis son extraction sur la chaîne d’abattage jusqu’à son arrivée en tannerie. La lecture du code est une solution brevetée qui s’appuie sur l’intelligence artificielle pour reconnaître les caractères alphanumériques et ce, même lorsqu’ils sont marqués partiellement ou déformés suite aux opérations de tannerie. Ainsi elle garantit en toute fiabilité la provenance des cuirs finis et peut livrer de façon transparente les informations relatives au bien-être animal, à la protection de l’environnement et aux conditions de travail, dans le but de sécuriser les sources d’approvisionnement et d’optimiser nos ressources. Ce système est opérationnel, il fonctionne quotidiennement dans plusieurs abattoirs et tanneries françaises.

La conception assistée de chaussure

La plateforme « Last Engineers » permet de mesurer et analyser les caractéristiques dimensionnelles d’une forme, base essentielle de la conception d’une chaussure, de façon numérique et donc aisément reproductible. Conçu en partenariat avec la start-up Blue Ridge Logiciels, cet outil novateur peut, via un serveur sécurisé, analyser un fichier 3D sans assistance humaine, réaliser des opérations de calcul et en interpréter les résultats et même opérer des actions automatisées prescrites suite à l’analyse. L’accès à cette plateforme destinée à tous les acteurs de la filière chaussure – Chefs de Projets, Responsables de Bureau d’étude, Acheteurs …-, vous permet en quelques clics de visualiser et analyser vos formes. Un outil de performance que vous vous devez de connaître , 

CTC Tannerie Evaluation Chrome
L’audit du programme « Chrome VI Assessed by CTC », réalisé par un expert, permet de s’assurer du respect des bonnes pratiques de production ne générant pas de chrome hexavalent.

L’évaluation du chrome VI en tannerie et mégisserie 

Le règlement REACh (acronyme de Registration, Evaluation, Autorisation of Chemical products) a été publié en 2006 afin de protéger la santé des hommes et l’environnement contre les risques que peuvent présenter les produits chimiques. L’article 33 du règlement REACh porte sur les substances chimiques présentes dans les produits finis et encadre leur concentration quel que ce soit le lieu de fabrication. Pour les biens en cuir, l’exemple n°1 est celui du chrome hexavalent (chrome 6) dont la limite est fixée à 3 mg/kg s’ils sont en contact direct ou indirect avec la peau. Pour se prémunir, le module « Chrome VI Assessed by CTC » propose une analyse des risques réalisée en tannerie par un expert. Cet audit de conformité, d’amélioration et de suivi quant au chrome 6 porte sur les procédés et leur maîtrise, l’utilisation d’agents chimiques spécifiques, le prélèvement d’échantillons de cuir, les analyses selon la norme ISO 17075-2 avec et sans vieillissement et le management de l’innocuité. Si les résultats ne sont pas conformes, CTC accompagne l’entreprise dans l’amélioration de ses performances « innocuité » afin d’atteindre les niveaux de sécurité requis.ur

CTC Experts Laboratoire
CTC dispose d’une expertise de plus de 30 ans dans les essais physico-mécaniques, chimiques, environnementaux et le management qualité de laboratoires accrédités.

L’accompagnement des laboratoires

Fort de son expertise dans les essais physico-mécaniques, chimiques innocuité et environnementaux, l’étalonnage ou encore la formation professionnelle (technicien, management de laboratoire), CTC propose une gamme complète de services aux laboratoires « CTC Approved Laboratory ». Intervenant en France, en Europe, en Asie et au Maghreb, son équipe internationale d’experts assure la mise en place, l’évaluation, l’optimisation et l’amélioration de l’efficacité des laboratoires basés sur le référentiel international EN ISO 17025 adapté à l’objectif et au contexte du laboratoire.

Abonnez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin
Photos © CTC

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique

ultricies adipiscing vulputate, Donec Aliquam venenatis, porta. consectetur id dictum