APLF, PALF,
Première Vision Leather
et Lineapelle en prévision

Lineapelle show Italo Marseglia
Robe de style victorien revisité par le créateur Italo Marseglia dans la campagne de promotion du cuir par l’UNIC, l’association des tanneurs italiens.

La période s’annonce particulièrement disruptive en matière de business, au demeurant confronté à d’importants investissements dans la réduction des impacts environnementaux. Entre les manifestations, grèves, Brexit et risques sanitaires, les premiers rendez-vous professionnels de l’année accusent le coup et la vague d’annulations se répand au même rythme que le Coronavirus. Dans ce contexte actuel sans précédent, on fait le point quant à la suite des événements – centrés sur les approvisionnements du cuir.

Asia Pacific Leather Fair (APLF) : report du 1er au 3 juin

Pas de répit pour le salon annuel du cuir qui devait à l’origine se tenir du 31 mars au 2 avril à Hong Kong. Sa commercialisation s’est d’abord vue impactée par les manifestations contre l’amendement de la loi d’extradition par le gouvernement de Hong Kong avant que l’épidémie du Coronavirus n’oblige les organisateurs à remettre l’événement. La Commissaire Générale du salon Perrine Hardouin, présente à l’occasion de Lineapelle à Milan, a fait le déplacement in extremis de Malaisie où elle était bloquée depuis la période de congés du Nouvel An chinois. Pour l’heure, sans certitude quant à l’évolution de la situation, et d’un timing parfait en matière de calendrier, tout est mis en œuvre pour faciliter la visite de l’hypothétique édition de juin, en vertu des recommandations de l’OMS. Pas question de déménager le salon qui se tient au Hong Kong Convention Exhibition Center depuis plus de 30 ans, véritable hub business à la confluence des cultures occidentales et orientales. Dans le meilleur des scénarios, le hall 1 regroupera en son sein tous les exposants des différents secteurs – tanneries et outils de production, accessoires (Fashion Access), composants et textiles (Material Plus) – qui occupent habituellement deux halls, dont la nouvelle implantation devait être dévoilée fin mars. Les organisateurs (UBM Asia – Informa) sont plus que jamais mobilisés pour décaler les réservations d’hôtels, garantir les meilleurs tarifs pour leurs clients et accentuer la promotion auprès des visiteurs. Alors que l’activité devrait peu à peu reprendre en Chine cette fin de mois, les mesures de prévention s’intensifient pour contrer la diffusion du virus en Europe. Mi-avril, APLF sera en mesure de confirmer l’édition. « Wait and see ».

Pan African Leather Fair (PALF) : première édition au Caire en juin

Propulsé par Asia Pacific Leather Fair, ce nouveau format B2B s’adresse à toute la chaîne d’approvisionnement du cuir en Afrique et au Moyen-Orient (NDLR – UBM Asia, qui forme une joint-venture avec SIC pour gérer APLF Ltd, fait partie d’Informa Markets à la tête de plus de 550 événements internationaux). 250 exposants sont attendus pour la première édition se tiendra du 21 au 23 juin au Centre International des Expositions (Egypt International Exhibition Center – EIEC) à 30 minutes des aéroports et du centre-ville du Caire. Une géolocalisation stratégique pour les pays en voie de développement du Moyen-Orient et de l’Afrique, régions clés de croissance, industries du cuir incluses. Autrefois basées au Caire, ces dernières ont déménagé en périphérie dans la zone industrielle de Robbiki offrant des infrastructures modernes. Outre la nécessité pressante de relocaliser les anciennes unités pour les mettre aux normes et désengorger la mégalopole, le nouveau cluster qui compte déjà plus de 240 tanneries, sa propre station d’épuration et une station de recyclage du chrome réutilisée à des fins industrielles, cible les investisseurs étrangers. Selon le Conseiller du Ministère de l’Économie et de l’Industrie en Égypte et le Président du Leather Export Council présents à la conférence de presse d’APLF en mars 2019, le projet de « Cité du Cuir » d’une superficie de 2,2 millions de mètres carrés, compte se développer avec les tanneries comme leurs fournisseurs (machines et produits chimiques) mais aussi pour fabrication en sous-traitance de produits finis. À suivre.

Lineapelle show leather
L'exposition organisée par la journaliste Mariella Milani, sous la direction artistique de Simone Guidarelli au Spazio Lineapelle pendant la fashion week milanaise.

Lineapelle s’ouvre aux manufactures de maroquinerie dès septembre 2020

Premier au monde en valeur, le cuir italien domine la scène européenne avec une part de 62% des volumes de production (soit 22% à l’échelle mondiale). Représenté par l’association des industries du cuir transalpine (UNIC), organisatrice de Lineapelle, un vivier de 1 200 entreprises contribue au rayonnement du tissu manufacturier italien. L’union fait la force des secteurs de la mode et du design, où le cuir occupe une place de choix, à l’instar des silhouettes et objets exposées au Spazio Lineapelle, vitrine culturelle et créative de l’industrie du cuir au cœur de Milan. La veille de l’ouverture de Lineapelle, en pleine fashion week, une trentaine de looks signés des plus grands noms (Gianfranco Ferré, Antonio Marras, Alexandro dell’Acqua, Diego Dolcini…), de la nouvelle garde (Vivetta…) et des valeurs montantes de la mode italienne en témoignait. Organisé ce mois-ci à Rho Fiera en parfaite concomitance avec le salon de machines et outils de production pour les industries du cuir SIMAC, et à cheval sur une journée en commun avec MICAM – MIPEL (chaussures et maroquinerie), Lineapelle capitalise sur la coalition. En septembre, lors de la prochaine édition du salon, les synergies seront de nouveaux palpables à travers It Lab, une sélection de manufactures en collaboration avec l’association des maroquiniers derrière le MIPEL.

Première Vision Leather : un nouvel agenda à l’horizon 2021

Ils sont nombreux les professionnels qui s’étaient vus contraints de choisir entre les deux salons européens. Alors que les dates de Lineapelle lui emboitaient le pas depuis une poignée d’années, Première Vision a annoncé début février un nouvel agenda pour l’ensemble de ses salons parisiens. En 2021, l’édition de la mi-février sera avancée d’une quinzaine de jours. En revanche, celle qui se tenait habituellement en septembre, aura lieu début juillet. Et pour les retardataires, une session de rattrapage sera prévue à la rentrée 2021. L’organisateur révise le concept de Blossom Première Vision, format sélectif haut de gamme luxe à l’origine dédié aux pré-collections (juillet et décembre), dont l’adaptation devrait être confirmée dans les mois à venir.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Juliette Sebille

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique