Comment la Filière Française du Cuir favorise l’essor de ses entreprises ?

Sur la planète mode, s’il est un maillon particulièrement dynamique envers ses entreprises, c’est bien la Filière Française du Cuir. Pionnière des incubateurs de start-ups avec la création dès janvier 2012 de son dispositif d’accompagnement d’entreprises émergentes, elle renforce son écosystème d’un fonds d’investissement et bientôt d’un espace d’accueil protéiforme, que se partageront tous ses membres.

Sophie Viot Coster dirigeante ADC
Sophie Viot Coster dirige ADC, le dispositif d'accompagnement des entreprises prometteuses de la Filière Française du Cuir.

 20 ans déjà ! Et que de mutations depuis le nouveau millénaire. Les groupes de luxe posaient les premières pierres de leurs forteresses devenues imprenables, et les grandes enseignes de la distribution se sont démultipliées aux quatre coins du monde, sous couvert de mondialisation. Entre les mastodontes de la fast fashion et du luxe, tout puissants du marketing, difficile aujourd’hui de se frayer un chemin. Le détaillant multimarques est malmené par les crises économiques successives, court-circuité par les marques qui, de plus en plus, revoient leur modèle de distribution exclusivement en propre.
La commercialisation a toujours été travaillée comme l’axe de développement majeur. Pour aller plus loin, les nouvelles technologies, la transformation digitale, la RSE constituent d’autres pistes d’accélérations. Mais mal négociés, les virages peuvent se révéler fatals.

Carnet cuir Louise Carmen
Lauréate d’ADC, l’incubateur d’entreprises de la Filière Française du Cuir, la marque de carnets Louise Carmen véhicule des valeurs éthiques et de responsabilité sociétale.

French touch, French tech

Bien consciente que les premières années où l’amorce de nouveaux projets sont les périodes les plus délicates du cycle de vie d’une entreprise, la Filière Française du Cuir s’est dotée d’une structure inédite à leur service. L’objectif d’ADC (Au-Delà du Cuir) est de conforter au plus tôt le modèle économique de sociétés émergentes qui ont prouvé leur potentiel afin de maximiser leurs chances de succès. Au total, 40 pépites se sont succédé depuis ses débuts, sans compter les 15 actuellement suivies. À l’horizon 2020 ces dernières se verront challengées par les nouveaux lauréats parmi lesquels Louvreuse, Timothée Paris, oth. Des marques de maroquinerie, et de chaussures pour l’essentiel, qui ont « quelque chose en elles » de différenciant : hier on vantait un style marqué et une forte personnalité, aujourd’hui on prône une garde-robe décomplexée adaptée au quotidien et à la mobilité, on exige l’écoresponsabilité, on soigne l’ancrage territorial, on fait vivre une expérience personnalisée, on offre de l’exclusivité, on s’appuie sur la R&D…Adieu s’est fait une place auprès de la presse et des revendeurs sélects, Pairs in Paris s’apprête à lancer une nouvelle ligne, Archipel vient d’ouvrir son atelier show-room dans Paris, Rivecour recrute…Ces TPE à des stades de maturité divers, ont toutes bénéficié à un moment clé du soutien d’ADC. Le programme a fait ses preuves auprès des concernées, à tel point que son équipe, cornaquée par Sophie Viot Coster, est devenue un point d’orientation, de connexion et de conseil référent pour toutes les entreprises de la filière. C’est parti de ce constat, qu’ADC va bientôt emménager dans un nouvel espace plus spacieux rue de Cléry à Paris (actuellement rue Quincampoix). Outre les formations, coaching, soutien financier (sources Conseil National du Cuir, Fédération de la Chaussure, Comité Professionnel de Développement Cuir, Chaussure, Maroquinerie, Ganterie et Direction Générale des Entreprises) notamment pour participer aux salons professionnels délivrés aux talents incubés, la plateforme collaborative s’ouvrira à tous les entrepreneurs membres des fédérations de la Filière Française du Cuir. Ils pourront s’y retrouver dans l’espace de co-working, louer le show-room, consulter le centre de ressources, organiser des expositions et shooting photos, domicilier leur entreprise, vendre en pop-up…

Open source

En 3 ans, elle n’a pas réécrit le cours de l’histoire d’une société de plus en plus digitalisée mais rendu ses lettres de noblesse au carnet de notes. Lauréate d’ADC, la marque Louise Carmen véhicule des valeurs éthiques et de responsabilité sociétale : choix des matières et des fabricants sur le territoire (les couvertures en cuir sont façonnées dans un atelier du Berry et la société s’approvisionne directement auprès des tanneurs français), et impression de la papeterie intérieure dans une entreprise chinoise qui participe à la réinsertion de 180 personnes handicapées. Une chaîne de valeurs valorisée par la Filière Française du Cuir qui va lui permettre de booster son développement à l’international, ouvrir son show-room, renforcer sa présence en ligne via son tout premier fonds d’investissement. Constitué en août 2019 par la SIC SA et son Président Frank Boehly (également représentant du Conseil National du Cuir), CUIR INVEST accompagnera sur le long terme une quinzaine d’entreprises à fort potentiel de la Filière Française et Européenne du Cuir. Avec un capital de 5 millions d’euros, l’investisseur vient d’allouer un second ticket à Authentic Material, manufacture de matériaux alternatifs d’exception, issus de chutes et invendus de composants organiques d’origine animale (cuir, corne, coquillage) végétale (bois, racine, café) et minérale (pierres précieuses). Les procédés techniques brevetés de fragmentation et de recomposition des matières (traitement 100% naturel et sans perte) s’appuient sur la maîtrise de la chimie des protéines naturelles pour surcycler les ressources inexploitées. Les artefacts répondent aux exigences de traçabilité et de durabilité de clients, notamment les maisons de luxe et artisans d’art, qui peuvent ensuite soit les réintégrer directement dans leur chaîne de production ou les transposer dans leur domaine créatif. Grâce à cette levée de fonds, la deeptech toulousaine, qui a pour ambition de se hisser comme leader au rang européen sur cette thématique, va pouvoir accélérer la commercialisation de ses matériaux précieux, accroître ses capacités industrielles et explorer de nouveaux champs d’application.
D’autres dossiers prometteurs sont à l’étude, dans un spectre d’activités qui couvre aussi bien la matière, les produits finis, la fabrication et les techniques de production, les nouveaux business models de distribution, et marques « digital ou sustainable natives ».

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Juliette Sebille

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

ipsum sit tempus suscipit neque. Curabitur at

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite