Les laboratoires CTC :
l’outil d’analyses
au service des professionnels

CTC Chimie
Les laboratoires d’analyses chimiques de CTC offrent une large palette de tests permettant une détection très fine de substances nocives qui peuvent être irritantes, allergènes, voire cancérogènes.

Les laboratoires CTC : l’outil d’analyses au service des professionnels

Vous voulez évaluer la résistance d’une matière utilisée, la qualité d’assemblage de différents matériaux ? Qu’il s’agisse de sourcing de matières premières, de produits finis ou encore de fabrication de chaussures, de vêtements, d’articles de maroquinerie et de gants, CTC met à votre disposition un outil d’analyse exceptionnel capable de réaliser plusieurs centaines de tests différents. CTC propose également aux industriels une large gamme d’analyses chimiques, environnementales et d’innocuité de produits finis. Une expertise qu’il a exportée dans le monde entier.

Évaluer la résistance des matériaux et biomécanique

Pour révéler les points forts et les points faibles des produits analysés, les laboratoires de CTC, accrédités selon la norme ISO 17025, poussent les mises en situation des matériaux et produits jusqu’au point de rupture afin d’en connaître précisément les valeurs de résistance. Ce, de la tige aux lacets en passant par les semelles ou encore les doublures, les poignées des sacs et autres accessoires de mode. Les tests et essais physiques sont réalisés sur la maroquinerie, la chaussure, le textile ou l’habillement, permettant d’évaluer les performances des produits. À savoir : confort, sécurité et qualité de résistance au glissement, à l’abrasion, aux chocs notamment pour les talons, ainsi que perméabilité et capacité de flexion. L’objectif étant d’anticiper les interactions entre l’utilisateur et le produit final : pression interne, amortissement, pied transpirant, compression du talon…. Grâce aux tests d’usage, il est possible d’évaluer la performance du produit en situation réelle par le biais d’essais terrain et d’un panel de consommateurs.

Analyses chimiques et tests d’innocuité

Face aux évolutions permanentes de la législation sur les substances chimiques entrant dans la fabrication des produits finis, les industriels comme les distributeurs sont contraints d’exercer un contrôle permanent. À cette fin, les laboratoires d’analyses chimiques de CTC offrent une large palette de tests permettant une détection très fine de substances nocives qui peuvent être irritantes, allergènes, voire cancérogènes. Ces tests permettent notamment d’établir si les produits analysés sont conformes à la réglementation européenne REACH, concernant la protection de la santé humaine et de l’environnement contre les risques pouvant être causés par les produits chimiques. Celle-ci oblige les fabricants et les importateurs à déclarer et à quantifier les substances présentes dans les produits vendus en Europe. Les molécules dangereuses pour l’Être Humain sont répertoriées dans un base de données baptisée « liste SDHC » (Substance of Very High Concern) actualisée par l’Agence Européenne des produits Chimiques (ECHA) et à laquelle se réfère CTC. Pour certaines substances répertoriées, CTC est capable détecter des valeurs inférieures à la réglementation. Il s’agit, notamment, du chrome VI cancérogène, des métaux lourds comme le cuivre, le nickel ou encore le mercure – que l’on peut trouver, entre autres, dans les chaussures -, du dimethylfumarate fortement allergisant ou encore de la benzidine, très toxique, contenue dans les colorants.

Environnement laboratoire CTC
Le savoir-faire CTC dans la tannerie, la chaussure, la maroquinerie et la ganterie s’appuie sur un centre de recherche, dont les « plateformes CTC » basées à Lyon, auquel vient s’ajouter un réseau de 18 implantations filiales accrédités au plus près des zones de sourcing.

Analyses liées à la pollution des eaux

À l’heure où la protection de l’environnement devient cruciale pour l’avenir de la planète, la réglementation impose aux industriels une surveillance draconienne des eaux résiduaires, souterraines, ainsi que des eaux propres. Dans ce cadre, les laboratoires de CTC, qui bénéficient de l’accréditation Cofrac (Comité Français d’Accréditation), quasi systématiquement exigée par la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), proposent une très large gamme d’analyses microbiologiques (légionnelle, germes, coliformes, Escherichia, Coli…) ou encore d’analyses des micropolluants organiques (Alkylphénols, COV, PCB…), pour ne citer que celles-là, réalisées avec un matériel de pointe. Ces analyses donnent aux industriels la possibilité de garantir leurs actions et de sécuriser leurs procédés en matière d’impact environnemental, de sécurité et de santé.

Implantations sur 4 continents

Créé en 1899, CTC a renforcé décennie après décennie son expertise en matière de conception, fabrication et de commercialisation des articles de la mode, du luxe, du sport et des équipements de protection individuelle (EPI). Ce savoir-faire dans la tannerie, la chaussure, la maroquinerie et la ganterie s’appuie sur un centre de recherche sans équivalent dans le monde, dont les « plateformes CTC » basées à Lyon, auquel vient s’ajouter un réseau de 18 implantations filiales ou partenaires situées en Chine (Shanghai, Dongguan et Honk Kong), au Vietnam (Ho Chi Minh), en France, en Espagne, en Tunisie, en Indonésie, au Cambodge et au Bengladesh, de bureaux d’inspections déployés sur quatre continents et de laboratoires accrédités au plus près des zones de sourcing.

Rédaction Jean-Marc Ménard

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Suivez-nous sur Instagram !

Consultez
le best-off
de la rubrique