Faire De Lance, la plateforme entre marques et fabricants

croquis chaussure collection
Plateforme de mise en relation, Faire De Lance orientera les porteurs de projets chaussure et maroquinerie dans leurs recherches de fabricants en France en mesure de réaliser leurs prototypes et mini séries.

Dernier projet fédérateur porté par la Filière Française du Cuir, Faire De Lance (FDL) s’adresse aux marques de chaussure et maroquinerie dans le cadre de la sélection de leurs fabricants. La nouvelle plateforme de mise en relation vise à mobiliser et redynamiser l’activité industrielle Made in France. Soit un véritable éclairage des acteurs bien présents dans l’Hexagone en mesure de réaliser leurs prototypes et mini séries. Découverte.

LA GENÈSE

Où et comment trouver un industriel ou un sous-traitant français susceptible de développer des maquettes, prototypes, échantillons commerciaux et mini séries ? C’est l’un des écueils rencontrés par bon nombre de marques d’accessoires lors de leurs premiers pas … Force est de constater qu’elles confient alors leurs cahiers des charges aux fabricants étrangers (Portugal, Italie, Espagne, Maghreb) à même de répondre à leurs demandes … et leur budget. Si la filière française propose déjà des solutions d’accompagnement de marques émergentes et de jeunes entreprises innovantes via l’incubateur ADC (Au-Delà Du Cuir) ou le fonds d’investissement Cuir Invest, « il subsiste un chaînon manquant entre la demande et l’offre, entre les marques créatives et les ateliers des secteurs maroquinerie et chaussure », souligne Jean-Pierre Tolo, Président de la Fédération Française de la Maroquinerie (FFM), instigateur du projet.

L’OBJECTIF

Initiée en septembre 2019, Faire De Lance sera opérationnelle début 2021. En quelque sorte, elle « guidera les premiers pas des marques et ira même au-delà », ajoute Régis Feuillet, Président de la Fédération Française de la Chaussure (FFC). Structure ad hoc, Faire De Lance facilitera la rencontre et la compréhension entre ces deux mondes aux compétences diverses. Acteur de la promotion de la chaussure et de la maroquinerie Made in France, ce dispositif a pour ambition d’accompagner les différents acteurs dès la phase de conception à travers une offre de services : sourcing de composants ou matériaux, accompagnement technique, finalisation des cahiers des charges – régulièrement pierre d’achoppement entre les parties -… « Grâce à ce projet transversal, les nouveaux entrants peuvent contribuer à la revitalisation de notre secteur industriel et son écosystème et plus globalement au redéploiement de l’activité industrielle chaussure et maroquinerie moyen-haut de gamme sur notre territoire », résume Frank Boehly, Président du Conseil National du Cuir.

Manufacture maroquinerie France
Projet fédérateur porté par la Filière Française du Cuir, FDL assurera la connexion entre les nouveaux entrants et les industriels et ateliers des secteurs maroquinerie et chaussure.

LES PARTENAIRES

Toutes les parties prenantes de la filière se mobilisent autour de ce projet commun qui s’appuie également sur la constitution d’un réseau de partenaires composé d’écoles, lycées techniques, structures universitaires, plateformes technologiques et centres de formation. Sous la houlette de Catherine Fraisse (NDLR – ancienne responsable sourcing et sous-traitance pour de grandes maisons de luxe en France et en Italie ), cheffe de projet, le groupe de travail pluridisciplinaire est composé de profils complémentaires : Françoise Nicolas Directrice Innovation et Expertise Industrielle chez CTC (Comité Professionnel de Développement Cuir Chaussure Maroquinerie), Frank Boelhy Président du Conseil National du Cuir (CNC), Régis Feuillet Président de la FFC, Michelle Guilloux-Bonnet Déléguée Générale de la FFC, Edgard Schaffhauser Délégué Général de la FFM, Sophie Viot Coster à la tête du dispositif ADC, Jean-Marie Michoulier Proviseur du lycée technique Édouard Belin à Vesoul et Président du Greta-CFA Haute-Saône & Nord Franche-Comté, Julia Sachers Consultante en design maroquinerie et Professeur à l’IFM, Louis Epaulard  co-fondateur et Directeur Général de Leon Flam, Anne Falga Chef de projet secteur Luxe à l’Agence Régionale de Développement Franche-Comté, et Sophie Hivert Déléguée Générale de la Fédération Française de la Tannerie Mégisserie (FFTM). À vocation nationale, cette plateforme s’appuie sur des relais en région grâce auxquels elle proposera diverses solutions techniques et technologiques adaptées aux besoins des marques.  

LA STRUCTURE

Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), Faire De Lance entend contribuer à maintenir, développer et faire connaître les savoir-faire français. « Cette entité s’inscrit dans une démarche participative tant pour les fabricants que les porteurs de projets afin d’engendrer une dynamique industrielle », détaille Catherine Fraisse. Une cartographie des structures opérationnelles est en cours d’élaboration, à l’image de celle déjà établie par la FFC pour son secteur qui recense les entreprises sous-traitantes correspondant aux spécificités recherchées (chaussures hommes, femmes, enfants). Ces sociétés peuvent être privées ou publiques à l’instar du CFA du Pays de Montbéliard pour la maroquinerie.

POUR QUI ?

Les designers, créateurs ou labels émergents en phase de lancement d’une offre chaussures ou maroquinerie ou encore les marques de textile désireuses de diversifier leurs collections. Les marques établies souhaitant relocaliser tout ou partie de leur production sur notre territoire sont aussi les bienvenues. Côté production, les fabricants, ateliers artisanaux ou prestataires spécialisés (dans l’ennoblissement de matières par exemple) se trouvent en première ligne pour proposer leurs compétences. « Cette structure nationale valorise les outils industriels et le savoir-faire français et va s’intégrer dans l’écosystème existant », note Françoise Nicolas.

Atelier Fabrication chaussure
Faire De Lance s’inscrit dans une démarche participative destinée à renforcer la dynamique industrielle et artisanale de l’écosystème français.

LES PROJETS PILOTES

Trois dossiers ont été retenus par le groupe de travail pour la phase test. Ils requièrent des besoins différents. Le premier concerne une marque de chaussures actuellement produite au Portugal et désireuse de relocaliser une partie de sa collection en France. Sa recherche porte plus particulièrement sur la réalisation d’une sneaker et d’un modèle cousu Goodyear. Le deuxième sujet porte sur l’élaboration d’une sneaker éco-responsable imaginée par une étudiante à partir de voile nautique qui nécessite une mise au point technique confiée au CTC, acteur de référence. Enfin le dernier candidat est une marque textile qui souhaite étoffer son offre avec des articles de maroquinerie. Le collectif FDL mise sur l’accompagnement de 50 projets en 2021.

LES MODALITÉS

L’adhésion au programme est fixée selon les profils des candidats, à partir de 100 euros pour les créateurs et marques en phase de lancement, avec possibilité de prestations d’accompagnement annexes (pour un coût supplémentaire). Pour les marques et entreprises déjà établies, le montant est de 890 euros.

LE CALENDRIER

Un plan sur trois ans a été élaboré dans le cadre de cette expérimentation reposant sur trois phases de développement. 2021 sera l’année pilote avec l’activation de la plateforme de mise en relation et la recherche de financements pour accompagner l’essor de la structure. En 2022, selon les besoins, un atelier dédié à la production de prototypes, échantillons et miniséries de chaussures pourrait voir le jour au sein de CTC à Lyon. « L’objectif est bien de faire grandir les structures déjà en place, CTC ne vient pas en concurrence mais en complément selon les techniques requises », rappelle Françoise Nicolas. Puis en 2023 un atelier high-tech reposant sur l’innovation technologique 3D et les matières éco-responsables, riche des travaux menés par CTC, pourrait ouvrir ses portes. Un budget de 160 000 euros a été acté pour la première année de fonctionnement de la plateforme, financé à 70% par le CTC et 30% par le CNC, la FFC et la FFM. Investisseurs, industriels, centres de formation ou encore mécènes et grandes maisons sont invités à rejoindre et soutenir ce projet filière.

LES ATOUTS

Les compétences des différents partenaires engagés au sein de ce programme vont permettre de mener un travail pédagogique tant auprès des créateurs ou marques que des industriels. « La démarche est d’autant plus pertinente que les difficultés se retrouvent aussi bien au niveau des matériaux, notamment écoresponsables, des composants (talon, doublure, semelle, première, formes…) que de la production », confirme Frank Boehly. Ces actions communes pourraient conduire, à plus long terme, certaines entreprises à faire produire en France leurs collections et plus seulement leurs prototypes et petites séries. « La plateforme, avec ses services dédiés, centralisera et orientera les requêtes de tous types (production, social, technique, formation…) générant ainsi une dynamique nouvelle », se réjouit Sophie Viot-Coster.

LES VALEURS

Fidèle au clin d’œil de sa dénomination, Faire De Lance vise à perpétuer les savoir-faire, valoriser les métiers et formations. Avec l’idée sous-jacente du développement de nouveaux matériaux et de technologies de pointe. « Riche de ses idées neuves et des innovations, il pourrait contribuer, à plus longue échéance, au renouvellement et à la réindustrialisation de la filière », précise Régis Feuillet. Ce projet ambitieux, en phase avec le plan de relance de l’économie française, s’inscrit dans une synergie de filière à travers la mutualisation des compétences tant pour les marques que pour les manufacturiers. « Ce nouveau maillon, véritable offre de services, vient soutenir un entreprenariat créatif et engagé qui donnera naissance aux grandes marques de demain. Avec pour effet levier de maintenir les emplois dans la filière par l’apport de nouveaux clients », conclut Jean-Pierre Tolo.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin
Photos © Corinne Jamet

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Magazine LFD nouvelle formule

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

Aliquam fringilla consequat. mattis ipsum libero. leo suscipit porta. risus.

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite