Salons et digital #4 :
Comment WSN Développement digitalise ses services pour augmenter votre expérience ?

Frédéric Maus, Directeur Général de WSN Développement
« Le socle de notre métier c’est la rencontre - être face à face, toucher des vêtements, on a besoin de se parler entre acheteurs et marques mais aussi entre marques et aussi entre acheteurs - et cela fait 30 ans que WSN fait cela » rappelle Frédéric Maus, son Directeur Général.

Le monde des salons est en train de se numériser. PlaytimeTranoï, Maison&Objet, Première Vision… à chacun son approche pour enclencher le cap du digital. 

Pour le quatrième volet de notre enquête, nous avons rencontré Frédéric Maus, Directeur Général des salons Who’s Next et Premiere Classe sous la bannière WSN Développement.

OBJECTIF EXPÉRIENCE AUGMENTÉE

Débarqué il y a 18 mois à la direction de WSN Développement, Frédéric Maus a opéré la refonte de la market place de la Redoute. On aurait pu s’attendre à une révolution digitale des salons Who’s Next et Premiere Classe avec le lancement d’un show-room b2b en ligne, nouvelle mode virale dans un secteur en pleine mutation. C’est finalement une évolution des services que l’expert préconise, convaincu « qu’on ne doit pas digitaliser pour digitaliser mais dans l’objectif d’améliorer l’expérience, plus personnalisée en tout cas. »

Salon Premiere Classe
Pour ceux qui ne l’auraient pas encore téléchargée, l’appli mobile WSN Community s’apparente à un LinkedIn des événements. Pratique et intuitive, on peut non seulement y préparer sa visite, mais aussi interagir en permanence avec les exposants et visiteurs des salons - Photo © Antoine Motard.

Après la frénésie du tout numérique, l’heure est à l’avènement de l’expérience client omnicanal et de l’UX experience, son pendant virtuel. Les entreprises s’appuient sur le digital pour traduire leur valeur ajoutée en expérience augmentée. Bienvenue dans l’ère du phygital, réconciliant expérience numérique et IRL (In Real Life). « Le digital ne remplacera pas le secteur des salons. Il y a quelque temps on rependait l’idée que l’e-commerce allait tuer le commerce physique or il n’en est rien. 15 ans après, soit 10 ans après avoir dit cela, les gens n’ont qu’un mot à la bouche c’est l’omnicanal. Cela prouve bien que l’on a fait une erreur d’appréciation. Moi de la même manière, je pense que le digital va venir aider le métier des salons, même si le socle de notre métier c’est la rencontre – être face à face, toucher des vêtements, on a besoin de se parler entre acheteurs et marques mais aussi entre marques et aussi entre acheteurs – et cela fait 30 ans que WSN fait cela. »

La plateforme WSN Community devrait voir le jour début 2020 avec une panoplie de services visant à renforcer les liens entre acheteurs-fournisseurs et prolonger l’expérience des salons tout au long de l’année – Photo © Quentin Chevrier.

WSN DÉVELOPPEMENT EN MODE PROJETS : LA FEUILLE DE ROUTE

Alors quels sont les chantiers entrepris par le leader des salons de mode ? Extraits de la feuille de route.

1# Refonte
Premier chantier finalisé, la partie immergée de l’iceberg : « Nous avons refondu complètement le socle IT de la société – projet qui prend du temps mais absolument nécessaire pour des questions d’architecture des systèmes d’information qui nous contraignaient dans ce que nous souhaitons développer ».

2# Partenariats
« Nous ne sommes plus dans une logique de prestataires en nombre et parlons de partenaires aujourd’hui. Nous travaillons avec tout un écosystème de start-up dans l’événementiel (NDLR – Koalaboox, Event Maker, Swapcard…) qui convergent avec pour dénominateur commun de vouloir faire évoluer notre métier, et l’adressent tous par un point. Nous sommes un terrain de jeux géant pour eux, et on se pousse mutuellement pour essayer d’inventer ce qui doit être demain ».

3# Data
« Chacun de nos partenaires est en train d’élargir son scope au sein d’un écosystème qui fonctionne bien avec pour épicentre un CRM qui nous permet d’user de la data toujours dans l’objectif d’améliorer notre métier. Nos bases sont propres et l’enregistrement visiteurs se passe déjà beaucoup mieux ».

4# Appli
« La phase de digitalisation de nos services par l’appli a été initiée dès les éditions de septembre et octobre 2018 et 37% des visiteurs-acheteurs l’ont utilisée. Nous avons mis en place un système de filtres qui permet de préparer son parcours d’achat avant même l’arrivée sur le salon sachant que les acheteurs cherchent à gagner du temps, même s’il est fortement recommandé de quadriller toutes les allées pour ne pas passer à côté d’une découverte ! Nous travaillons à l’implémentation d’un plan interactif sur l’appli avec parcours d’achat personnalisé ».
Pour ceux qui ne l’auraient pas encore téléchargée, l’appli mobile WSN Community s’apparente à un LinkedIn des événements. Pratique et intuitive, on peut non seulement y préparer sa visite, mais aussi interagir en permanence avec les exposants et visiteurs des salons. Alors finies les cartes de visite ?

5# WSN Community
« On ne peut plus seulement ouvrir un salon un vendredi matin et le fermer le lundi soir ». Si le point d’orgue reste le salon, WSN orchestre désormais des webinars et autres événements tels des présentations de marques dans son QG parisien ».
La plateforme WSN Community devrait voir le jour début 2020 avec une panoplie de services visant à renforcer les liens entre acheteurs-fournisseurs / acheteurs – acheteurs / fournisseurs – fournisseurs et prolonger l’expérience des salons tout au long de l’année. Restez-connectés !

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Juliette Sebille

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Les Portes du Cuir : 27-29 Sept.19

Consultez
le best-off
de la rubrique