La Réserve des Arts
pour sourcer du cuir
à petits prix

Chutes de cuir à tannage végétal à La Réserve des Arts
En 2017 ce sont plus de 10 000 tonnes de cuirs qui ont été collectées par La Réserve des Arts. Véritable caverne d’Ali baba, le stock de Pantin valorise la moindre chute de cuir. Rien ne se perd tout se transforme…Comptez de 20€ à 50€ pour une peau entière et un prix au kilogramme pour les chutes de cuirs soigneusement triées par couleur et type.

 « Les déchets des uns sont des ressources pour d’autres ». Depuis plus de 10 ans, La Réserve des Arts œuvre à la collecte de matières premières auprès d’entreprises qui n’en n’ont plus l’usage pour les revendre à des professionnels des domaines artistique et culturel. Dans son entrepôt de Pantin et sa boutique de la Porte de Vanves, les designers sont bienvenus pour y chiner du cuir récupéré.

À l’origine un constat « Il y a suffisamment de matières pour pouvoir les surcycler » témoigne Jeanne Granger, co-fondatrice de l’Association La Réserve des Arts, qui œuvre à la revalorisation de matières inutilisées depuis 10 ans. Avant de lancer le projet de plateforme logistique de récupération de déchets de matériaux auprès d’entreprises de secteurs aussi variées que le luxe, le textile, le bois, le cuir…elle n’a pas hésité à traverser l’atlantique pour faire du scout dans une structure new-yorkaise basée sur ce modèle. De cet audit, La Réserve des Arts a démarré en stockant des petits objets dans une cave… Aujourd’hui c’est une équipe de 10 personnes qui assure la collecte de matériaux – bois, textile, cuir, mercerie, quincaillerie et autres pièces insolites – potentiellement réutilisables. Plus de 5000 adhérents, artistes au sens large – du designer de mode au technicien de cinéma – sont passés par l’entrepôt de Pantin et la boutique de la Porte de Vanves, pour offrir un second rôle à ces matières premières. Non exhaustif, un catalogue en ligne est mis à jour régulièrement avec une sélection de nouveautés à prix doux. De quoi faire des pièces uniques, tester des produits, expérimenter les matières et nourrir la créativité.

La Réserve des Arts valorise les chutes de cuirs
La Réserve des Arts, source de cuirs en économie circulaire
Peaux vendues à la pièce au stock de Pantin.
Chutes de cuirs et peaux entières classées par couleurs au stock de Pantin.

Loin des clichés basés sur des standards de l’esthétique, La Réserve des Arts se revendique comme une plateforme alternative de promotion d’artistes. Elle assure ainsi la traçabilité des matières, de la collecte au réemploi, tout en garantissant la confidentialité des donateurs. On y trouve beaucoup de cuirs, de tous types, peaux entières dans des coloris et finitions naturelles et épurées, les peaux décorées étant trop identifiables. On murmure que la créatrice de mode Marine Serre, lauréate du prix LVHM 2017, envisage de faire une collection à partir de matières issues de La Réserve. Un nouveau mode de sourcing à posteriori qui pourrait bien renverser la tendance !

Rédaction & photos © Juliette Sebille

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest, fonds d'investissement de la filière cuir

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

venenatis felis dolor libero. consectetur lectus ut ut id ut

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite