Françoise Nicolas nouvelle Directrice Générale de CTC Groupe

Francoise Nicolas Directrice Générale CTC Groupe
Françoise Nicolas a été nommée à la direction générale de CTC Groupe, le Comité Professionnel de Développement Économique Cuir, Chaussure, Maroquinerie, Ganterie - Photo © Loïc Benoit.

Depuis le 1er janvier, Françoise Nicolas est en charge du pilotage de l’ensemble des missions d’intérêt général pour les entreprises membres de CTC (plus de 800) et du développement à l’international des activités du groupe. Forte de sa connaissance de l’écosystème de la filière cuir française et internationale acquise depuis plus de 30 ans au sein de la structure, sa feuille de route comprend notamment l’accompagnement des entreprises de la filière dans les domaines de la transition numérique, du développement durable et de la gestion des compétences. Jusqu’alors à la tête de la direction des services aux entreprises, elle a piloté les projets d’innovation de la filière (durabilité, transition écologique, traçabilité, industrie du futur…) et développé les activités de conseil et de formation. Rencontre.

Comment ont évolué les besoins et attentes des entreprises de la filière cuir ces dernières années ?

CTC reçoit des demandes de plus en plus pointues, notamment concernant les expertises métiers et ce, dans un marché de plus en plus réactif. Ces requêtes ciblées démontrent que les sociétés innovent, développent de nouveaux produits et process. Deux thématiques sont incontournables : la transition numérique et le développement durable. Le secteur du numérique connaît une profonde évolution et ce, dans tous les secteurs et domaines d’activité (marketing, communication, traitement des données, industrialisation, pilotage de la production, automatisation, robotique, relation client…). Si les PME et TPE ont fait preuve d’une forte capacité d’adaptation dès le début de la crise sanitaire, en faisant appel à CTC, elles peuvent s’appuyer sur une expertise sectorielle afin de répondre au mieux aux enjeux de performance industrielle, de qualité, de ressources humaines…
La gestion des données, avec un besoin de systèmes de gestion industrielle plus performants, ou encore la traçabilité (NDLR – CTC a mis au point un système d’identification de chaque peau grâce à un marquage laser) occupent également une place de choix dans les sollicitations. Au-delà de la modernisation des outils, les interrogations des entreprises sont nombreuses quant à leur démarche développement durable : que doivent-elles mettre en place pour prouver leurs pratiques responsables dans le domaine de la sécurité chimique, la responsabilité des circuits d’approvisionnement ou encore la fabrication, l’approvisionnement local ? Face à une pression réglementaire forte qui évolue – loi AGEC, loi Climat et Résilience, affichage environnemental… -, il est primordial pour elles d’anticiper pour mieux défendre leurs intérêts. Dans le cadre de ses missions et fort d’un niveau d’expertise analytique à la hauteur des enjeux, CTC est en mesure de répondre aux différentes problématiques – transition numérique, durabilité, sécurité chimique, éco-conception, analyse du cycle de vie (ACV), recyclage… – par des données et méthodologies fiables tant en France qu’à l’international. En tant qu’organisme technologique au service de la filière, les travaux sont menés en relation étroite avec les fédérations du secteur et le Conseil National du Cuir (CNC).

Comment CTC aborde-t-il l’apparition de matières dites émergentes ?

L’arrivée sur le marché de nouveaux matériaux se multiplie et la communication qui les accompagne est particulièrement soutenue. CTC assure pour la filière une veille scientifique, technique, argumentée et objective sur ces matériaux. Nous restons vigilants sur plusieurs aspects notamment concernant leurs performances et promesses. De quoi sont-ils constitués ? Quelles sont leurs propriétés physico-mécaniques ? Respectent-ils les règlementations en vigueur ? Sont-ils en mesure d’être appliqués sur des produits finis ?… Autant de questionnements qui, dans le cadre de la mission de CTC, nous amène à réaliser différents tests. Face à la désinformation qui peut circuler sur ces matériaux, leur appellation et autres propriétés dites durables, qui d’ailleurs vient souvent s’opposer à la matière cuir, il convient d’apporter des informations scientifiques et techniques avérées. Les webinaires que nous organisons sur cette thématique rencontrent d’ailleurs un fort taux de participation.

CTC en bref

Créé en 1899 en tant que centre de recherche sur la peau brute, CTC a évolué vers un centre d’expertise pour les industries du cuir, de la chaussure, de la maroquinerie et de la ganterie, et plus généralement l’équipement de la personne. CTC est en charge d’une mission d’intérêt général visant à promouvoir les progrès techniques, contribuer à améliorer la compétitivité, concourir à la préservation de l’emploi au profit des industriels de la filière. En concertation avec les fédérations professionnelles et les pouvoirs publics, le Comité Professionnel de Développement Économique (CPDE), financé par la taxe fiscale affectée de la filière cuir, recouvre sept missions : normalisation, innovation et expertise industrielle, intelligence économique, gestion des savoir-faire, prospective mode et design, aide à la création d’entreprises et promotion en France et à l’international. L’entreprise, qui compte 350 collaborateurs en France et à l’international, aux côtés d’un réseau mondial d’experts multidisciplinaires, fournit des prestations de services – contrôle qualité, conseil, formation – aux entreprises des marchés de la mode, du luxe, du sport, de la distribution et des EPI (Équipements de Protection Individuelle).

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

ultricies adipiscing vulputate, ut ut luctus

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite