Tbs source auprès de Chamatex la matière Matryx®

 Tbs, la marque lifestyle du Groupe Éram, renforce son expertise technique avec sa dernière innovation appliquée à sa nouvelle chaussure bateau, la Speed Craft. Ce projet s’inscrit dans l’ambitieux programme Change For Good de sa maison-mère pour une mode durable et responsable. Née du sport, et plus spécifiquement du nautisme, Tbs a collaboré avec Chamatex, le groupe ardéchois spécialiste du tissage technique à forte valeur ajoutée pour les marchés du sport et performance, du luxe et du lifestyle, de l’ameublement… « Lancée en 2016, la technologie brevetée Matryx® repose sur un textile haute performance caractérisé par sa légèreté, sa respirabilité, son maintien, sa durabilité, sa résistance à l’abrasion… », explique Sandrine Navarro, Cheffe de Marché Produit Matryx®. Plus de 5 millions de paires de chaussures dotées de cette technologie ont déjà été vendues, adoptée par plus de 25 marques (Salomon, Babolat, Hoka, Puma, Mavic…) des univers du tennis, du trail, du cyclisme, du football, de la moto sport, de la protection individuelle.

TBS chaussure bateau SPEEDCRAFT Matryx Chamatex
Chamatex a personnalisé sa matière technique Matryx® pour la nouvelle chaussure bateau Speed Craft de Tbs.

Une matière personnalisée pour chaque marque

La matière Matryx® est co-construite en partenariat avec chaque marque selon un développement propre adapté au design et au cahier des charges. « Speed Craft, notre nouvelle chaussure bateau revisitée en conservant les codes du modèle iconique Jazaru de Tbs, est un condensé de technique et d’innovation. Pour hommes, à porter idéalement pieds nus, elle allie la fonctionnalité et l’efficacité d’un modèle pensé pour la pratique sportive de la voile qui peut être détourné pour un usage urbain », souligne Franck Cardin, Responsable des collectionc chaussures de Tbs. Disponible au mois de mars, ce modèle, fabriqué au Vietnam, sera proposé au prix conseillé de 150 euros. Il se déclinera en trois tiges : outre la version performance, un modèle sportswear et un autre en cuir de bovin pleine fleur certifié Leather Working Group seront commercialisés respectivement à 130 et 140 euros.

Baskets techniques Matryx Chamatex France
Plus de 5 millions de paires de chaussures dotées de la technologie brevetée Matryx® ont déjà été vendues.

Fabrication automatisée de chaussures de sport en France

Chamatex, créé en 1980 et dirigé depuis 2011 par Gilles Réguillon, a évolué au gré d’opérations de croissance externe venues consolider sa supply chain, ce qui lui permet aujourd’hui de maîtriser toutes les opérations du fil au produit fini sur ses dix sites industriels (huit basés en Auvergne-Rhône-Alpes, un en Tunisie et un au Vietnam). La politique d’innovation du groupe, et sa technologie Matryx® appliquée au marché du footwear, ont permis à Chamatex de franchir un nouveau cap en 2021 avec l’inauguration d’une usine ultra-moderne entièrement robotisée, ASF 4.0 (Advanced Shoe Factory 4.0). 
Spécialisée dans la fabrication de chaussures de sport et d’outdoor, cette unité de production permet à l’entreprise de relocaliser ce type de fabrication sur notre territoire. « L’automatisation, la digitalisation et la maîtrise de nouveaux procédés d’assemblage nous permettent de compenser les coûts pour être compétitif par rapport à la concurrence internationale, avec une réelle flexibilité dans la production de différents modèles de chaussures », explique Lucie André, Directrice Générale d’ASF 4.0.

ASF4.0 fabrication automatisée baskets France
L’usine ultra-moderne entièrement robotisée, ASF 4.0 (Advanced Shoe Factory 4.0), est spécialisée dans la fabrication de chaussures de sport et d’outdoor,

Vers une extension du site

Portée conjointement par le groupe Chamatex et ses partenaires – Salomon, Babolat et Millet -, et soutenu par Cuir Invest, le fonds d’investissement de la Filière Française du Cuir, ASF 4.0 a nécessité un investissement de 10 millions d’euros. « Après une période de mise au point des process de production, l’activité d’ASF est aujourd’hui lancée et monte en puissance », poursuit Lucie André. Inauguré en septembre 2021, le site, basé à Ardoix, à deux pas du siège social de Chamatex Group, s’étend sur 2 000 m2. En 2023, entre 80 et 100 000 paires destinées à Salomon sortiront de la ligne de production, ainsi qu’un premier modèle signé Millet. La production pour Babolat devrait suivre en 2024. Afin de doubler la capacité de production, un projet d’extension est à l’étude. « Avec une seconde unité, nous devrions atteindre une capacité de 400 000 paires par an d’ici 2025 et être en mesure de proposer un montage en board lasting, adapté aux chaussures de football, de cyclisme et d’alpinisme, mais également d’autres types de constructions ou de finitions. » Aujourd’hui la ligne de production assure un montage des chaussures en strobel. Cette production made in Ardèche pourra également assurer de la sous-traitance pour d’autres marques de l’univers du sport. Engagé dans un défi de reconquête industrielle, le site emploie aujourd’hui une cinquantaine de salariés. De nouveaux recrutements sont prévus cette année pour répondre aux carnets de commandes.  

ASF 4.0 Process automatisé fabrication chaussures
La majorité des étapes de production au sein de l’usine ASF 4.0 est automatisée.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

efficitur. vulputate, quis, porta. sit massa mattis ipsum elit.

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite