Les chaussures de Monsieur L

Monsieur L chaussure derby cuir laçage asymétrique
Des détails modernisent les modèles, comme le laçage décentré sur ces derbies perforés à bout fleuri.

Depuis presque deux ans, Monsieur L réinvente la chaussure en cuir pour homme à partir de la solide expérience et la vision singulière du produit de son fondateur. Une approche qui fait du bien sur un marché par trop dominé par la sneaker.
Dans ses jeunes années, Alain Leber n’avait pas vraiment la vocation de la chaussure ; mais sa sensibilité visuelle était déjà suffisamment prégnante pour l’orienter vers des études de graphiste maquettiste en publicité à l’École Duperré. Pourtant, c’est vers les accessoires qu’il se dirige au sortir de ses trois années d’études, et ses deux ans d’expérience chez 31 Février lui donnent déjà le goût de la mode. Lorsqu’il intègre l’équipe de Michel Perry, c’est le coup de foudre et son amour pour la chaussure ne le quittera plus. « J’ai appris le métier de la chaussure avec Michel Perry pendant cinq ans et demi, se souvient le designer. Il m’a communiqué sa passion pour la chaussure féminine à travers sa marque et pour la chaussure masculine chez J. M. Weston dont il était directeur artistique ». Fort de ce solide apprentissage, il intègre la prestigieuse griffe Louis Vuitton où il est d’abord embauché comme styliste chaussures avant d’être promu directeur des collections de chaussures commerciales. Après treize années de bons et loyaux services, il quitte l’entreprise du groupe LVMH et Paris pour rejoindre Burberry à Londres où il prend la direction de toutes les collections de chaussures pendant quatre ans. À son retour dans la Ville Lumière, tandis qu’il assure son activité en mettant ses compétences en free lance au service de divers labels, il créé sa marque en mars 2021.

Monsieur L chaussure richelieu cuir
Grâce à un élastique intérieur, les Richelieu peuvent être portés avec ou sans lacets.

Une offre de qualité faite pour durer

À partir des modèles emblématiques de la chaussure masculine – derbies, richelieu, mocassins, bottines, chukkas, sneakers -, il conçoit des collections pour hommes allant du 40 au 46 agrémentées de touches d’originalité comme un laçage latéral sur des derbies ou des empiècements en néoprène sur des bottines Chelsea. Il décline ces mêmes modèles pour femmes « avec un développement spécifique moins large » et des pointures entre 36 et 41. Opposé au « cycle de renouvellement frénétique des collections lié à une surconsommation massive », il ne souhaite pas concevoir de collection saisonnière et préfère « laisser évoluer ses gammes au fil du temps » en apportant sporadiquement de nouvelles couleurs, matières ou semelles ainsi que deux nouvelles formes par saison. Les prix boutiques, entre 370 et 500 euros, reflètent une qualité irréprochable tant au niveau des cuirs de veau (glacé, grainé ou velours) qu’Alain Leber achète en Italie, à tannage végétal ou sans chrome, que de la fabrication réalisée par un atelier chevronné au Portugal. « Les composants sont à base de produits recyclés ou recyclables et les packagings en matériaux éco-responsables », ajoute le designer soucieux de la préservation de l’environnement. Quelques accessoires, tels une ceinture, un porte-clés et un porte-cartes, confectionnés en France, complètent l’offre.

Développement et diversification

Pour mieux contrôler sa diffusion, Alain Leber a ouvert une boutique en propre au 34 de la rue Jacob à Paris en janvier 2022. Un e-shop assure la présence de la marque sur le web. « Pour ma quatrième saison, le printemps-été 2023, j’ouvre la distribution au wholesale en France, au Benelux et en Europe du Nord. J’ai également noué quelques contacts en Angleterre et à Dubaï. Aujourd’hui les ventes sont réalisées à 70% par le rayon masculin et à 80% par la boutique physique. Mais cela pourrait changer avec les revendeurs », confie le créateur. Pour ce même millésime, Alain Leber a conclu un partenariat avec la griffe Ancient Greek Sandals qui se concrétisera par une série de douze modèles unisexes en vente dès le mois d’avril. « Cette collaboration va se pérenniser puisque Ancient Greek Sandals m’a demandé de dessiner les collections masculines », se réjouit le chausseur. Nul doute que le professionnalisme de ce dernier fera merveille également dans ce contexte.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction François Gaillard

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

Parallele bottes iconiques semelles crantées
31 Jan

Parallele s’offre une seconde vie

Rachetée il y a deux ans par la société Shoenco, la marque de chaussures féminines Parallele revient en force sur le marché. Avec bientôt deux ...

porta. vulputate, Donec Aliquam lectus quis neque. nec non ut diam

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite