CTC se réorganise et crée trois nouvelles directions

La nomination de Françoise Nicolas au poste de Directrice Générale de CTC Groupe a entraîné une réorganisation interne du Comité Professionnel de Développement Économique Cuir, Chaussure, Maroquinerie, Ganterie. Trois nouvelles directions ont vu le jour. On fait le point.

Bénédicte Vermerie à la tête de la Direction Information & Communication

Bénédicte Vermerie CTC Direction Information Communication
Bénédicte Vermerie est à la tête de la Direction Information & Communication - Photo © Lucile Casanova.

Pouvez-vous nous présenter la Direction Information & Communication ?

Cette direction englobe quatre pôles de compétences distincts mais complémentaires – le marketing, le centre de documentation, le graphisme print et web design et le service entreprises membres qui a pour objectif de faire mieux connaitre et promouvoir l’offre globale des services et prestations CTC auprès de nos 820 membres et clients – regroupés à Lyon pour favoriser les échanges et les synergies de compétences entre les équipes.

Quelles sont ses particularités et missions ?

Cette direction, majoritairement orientée BtoB, a pour mission première de coordonner et piloter la veille et la transmission de l’information au sein de CTC. Elle accompagne également tous les départements de l’entreprise dans leur besoin en communication. En externe, il s’agit d’accroître la notoriété de CTC, d’optimiser sa visibilité et de promouvoir la richesse de l’expertise du groupe, de ses produits et de ses services auprès de nos différents publics – clients, membres, écoles, réseau de partenaires… – en développant notamment des outils de communication digitaux innovants. À l’heure des réseaux sociaux et de la digitalisation de l’information, le challenge est d’accompagner CTC dans cette mutation.

Quelles sont les premières mesures mises en œuvre ?

L’objectif prioritaire cette année concerne la fusion des différents sites web en un site unique pour une clarification de l’offre CTC et de son expertise et un accès à l’information facilité pour nos membres et clients tout en conservant un espace réservé aux entreprises membres. Le second projet concerne la réflexion et la création d’une plateforme numérique permettant plus d’interactivité et de fluidité dans les échanges avec nos membres et nos clients.

Thierry Poncet en charge de la Direction Métiers et Développement Durable

Thierry Poncet CTC Développement Durable
Thierry Poncet est en charge de la Direction Métiers et Développement Durable.

Comment est constituée la Direction Métiers et Développement Durable ?

Cette direction regroupe un pool de cinq départements – tannerie, chaussure, maroquinerie, mode et développement durable -, soit une trentaine de personnes. Cette organisation vise à renforcer l’expertise CTC dans les métiers de la filière cuir, accélérer la prise en compte des enjeux liés au développement durable et préparer l’avenir. Elle intègre des équipes polyvalentes dans les domaines de la formation, de la Recherche & Développement et du conseil auprès des entreprises membres. Ces dernières peuvent s’appuyer sur les plateformes technologiques de CTC (une tannerie, un atelier chaussures et un atelier maroquinerie) et ses laboratoires d’analyses chimiques et physiques pour toujours plus de services.

La direction englobe un large champ de compétences : quelles sont ses missions phares ?

Quel que soit le métier – peaux brutes, tannerie, chaussure, maroquinerie -, savoir-faire et compétences constituent le capital des entreprises de la filière. Via le centre de formation de CTC, les experts métiers s’attachent à la transmission de ces savoir-faire et à la gestion des compétences. L’anticipation de ce que seront nos métiers demain passe par le programme de R&D. Pour cela, les liens entre la Direction Métiers et la Direction Innovation sont indissociables. Depuis toujours, le développement durable est le sujet de toutes les attentions. Actuellement, les thématiques portent sur l’analyse du cycle de vie, l’éco-conception, les émissions de gaz à effets de serre, générateur de réchauffement climatique, le recyclage et la responsabilité sociétale des entreprises. Depuis la publication en 2006 du règlement REACh, les projets portant sur l’innocuité sont omniprésents : veille règlementaire, réduction de la teneur en chrome (VI) dans les cuirs, les cuirs metal free… Avec la Direction Innovation, les projets relatifs à l’industrie du futur concernent tous les métiers de la filière et devraient prendre une importance croissante.

Comment CTC aborde le développement des matières émergentes ?

Nous testons ces nouveaux matériaux qui arrivent sur le marché par des essais physiques dans nos laboratoires (résistance à la déchirure, à l’abrasion…). Nous comparons les performances et caractéristiques de chacun avec d’autres matières existantes, dont le cuir évidemment, un sous-produit de l’agro-alimentaire, biosourcé, renouvelable à la longévité indéniable.

Cédric Vigier assure la Direction Innovation Technologique

Cédric Vigier CTC Direction Innovation Technologique
La Direction Innovation Technologique est assurée par Cédric Vigier.

Qu’en est-il de la Direction Innovation Technologique ?

L’évolution du Département Innovation Technologique en une direction permet de renforcer les missions déjà engagées tout en intégrant des fonctions transversales comme l’évolution de l’offre de nos laboratoires, avec la mise au point de nouveaux systèmes et outils spécifiques calqués sur l’usage réel des produits. Les mesures sont réalisées dans notre living lab biomécanique afin de concevoir des machines spécifiques permettant de reproduire les usages au plus proche. Cette approche est en adéquation avec les attentes de nos clients.

Quelles sont ses principales missions ?

Notre pôle intervient sur des thématiques majeures comme la traçabilité, les systèmes d’information, l’informatique industrielle, l’usine du futur (robotique en production, automatisation pour améliorer la productivité…) ou encore l’ergonomie et la réduction de la pénibilité au travail. Ces deux derniers points constituent un véritable atout pour rendre plus attractif les métiers et faciliter le recrutement. Cette direction est présente de l’amont à l’aval de la filière, c’est l’une de ses forces afin de répondre aux enjeux du secteur et préparer nos entreprises membres à demain.

Quels sont les projets et réalisations en cours ?

Depuis quelques années, nous avons réalisé, grâce à des outils de marquage laser CO2 et de lecture automatique par intelligence artificielle, des avancées majeures sur la traçabilité du cuir au sein de la filière française, afin de garantir l’origine des peaux et de permettre des actions correctives ciblées pour en améliorer la qualité. CTC a développé une solution globale (ALIS Marking/ALIS Reading). Ce système permet aujourd’hui de marquer tous types de peaux de manière unitaire. Prochaine étape : déployer cette solution française en Europe.
La gestion des données représente également un véritable enjeu. Nous accompagnons les entreprises de la filière, dont la maturité n’est pas optimale, dans leur mutation numérique. L’usine du futur est aussi un sujet d’étude primordial : analyser les impacts (avantages et inconvénients) de la conception assistée par ordinateur en 3D (CAO), des modèles réalistes ou des systèmes par éléments finis qui peuvent être utilisés dans la conception des chaussures et des articles de maroquinerie, systèmes d’impression 3D… Par ailleurs, pour compléter ces équipements robotiques dans le cadre des essais reproduisant l’usage réel des produits, un simulateur de marche et de course à pied est en cours d’installation dans notre laboratoire de Lyon. Cette machine, développée en interne et protégée par plusieurs brevets, reproduit le cycle complet du déroulé des pas et mesure, en temps réel, toutes les dégradations de la chaussure (les paramètres de performance – amorti, restitution énergie – et les paramètres d’usure – tenue de la tige, abrasion de la semelle…-). Les résultats obtenus permettent de renseigner les industriels sur les nouveaux process, matières et produits mis en œuvre.

Ces changements d’organisation au sein du groupe français s’inscrivent dans une stratégie destinée à configurer le CTC de demain, afin de mieux répondre aux défis et enjeux des entreprises en France et à l’international.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

nec risus dapibus dictum id ipsum

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite