ATC : une PME française innovante à vocation internationale

laboratoire ATC
Cœur de l’innovation de l’entreprise, ATC dispose d’un laboratoire composé d’une équipe de 7 personnes qui travaille au quotidien sous la houlette de Béatrice Renard, Directrice Recherche & Développement.

La PME familiale ATC Tannery Chemicals est le plus beau fleuron français à l’exportation dans sa spécialité, la conception et la fabrication de produits chimiques destinés à l’industrie du cuir. Son credo : innovation et exportation.

De la microentreprise à la PME internationale

Lorsque Jean-Pierre Gualino, aujourd’hui vice-président d’ATC Tannery Chemicals, a racheté cette dernière en 1975, il s’agissait d’une microentreprise de 3 personnes axée sur le négoce. Sous son impulsion, elle va prendre progressivement la dimension que l’on connait aujourd’hui, une entreprise qui emploie 130 personnes et réalise 25 millions d’euros de chiffre d’affaires. Très vite, Jean-Pierre Gualino comprend que le développement de l’entreprise passe par l’international. ATC commence à exporter en 1977 en misant sur des pays africains tels que le Niger, le Nigeria ou encore le Burkina Faso (qui s’appelait alors encore la Haute-Volta) où Jean-Pierre Gualino multiple les voyages pour commercialiser ses produits. C’est en 1991 qu’il décide d’installer l’entreprise à Montanay, toujours dans la métropole lyonnaise où démarre l’activité de production en 1992, afin qu’elle franchisse une étape importante de son développement. Quelques années plus tard, en 2005, l’entreprise rachète une unité de production en Inde, à Pondichéry. Cette dernière réalise des produits intermédiaires que l’entreprise ne peut pas fabriquer en Europe, mais qu’elle rapatrie ensuite en France. Puis, en 2011, soit vingt ans après Montanay, ATC Tannery Chemicals inaugure une deuxième unité de fabrication à Trévoux dans l’Ain qui est spécialisée dans la synthèse organique. Une complémentarité qui fait de l’entreprise française une des rares au monde qui conçoit, fabrique et commercialise l’ensemble des produits chimiques utilisés en tannerie, de la rivière au finissage.

jean-Baptiste Gualino
Jean-Baptiste Gualino, Directeur Marketing & Commercial et son frère Pierre-Antoine, Directeur Industriel, dirigent l’entreprise depuis 2012 aux côtés de leur père Jean-Pierre Gualino. L’aventure familiale se poursuit.

L’innovation, moteur de compétitivité

Pour tirer son épingle du jeu sur les marchés internationaux face aux mastodontes, essentiellement allemands, comme Stahl, Lanxess – division cuir de Bayer – ou encore Zschimmer & Schwarz, l’entreprise française mise sur l’innovation. Pour cela, elle dispose d’un laboratoire composé d’une équipe de 7 personnes qui travaille au quotidien sous la houlette de Béatrice Renard, Directrice Recherche & Développement. Car ATC élabore de nouveaux produits mais accompagne également ses partenaires au niveau de leur usage. « Nous investissons tous les ans 5 % de notre chiffre d’affaires dans l’innovation produit, et nous contribuons aussi à améliorer les process de nos clients dans le monde entier », détaille Jean-Pierre Gualino. Pour preuve, le chimiste français a inauguré, en octobre 2017, son centre d’excellence technique. Il s’agit d’une plate-forme dédiée au cuir, où les clients sont accueillis et bénéficient de formations sur mesure. À cette occasion, la visite des deux sites de production hexagonaux d’ATC a permis à tous les participants – plus de 150 personnes en provenant de 20 pays différents, qu’ils soient tanneurs, agents, collaborateurs ou partenaires – de découvrir les derniers investissements réalisés par la société. Équipements de tests physiques – fogging test, chambre climatique, chambre de vieillissement -, appareils de R&D – calorimètre à balayage différentiel, rhéomètre – et une nouvelle ligne de production de poudre automatisée comptent parmi les nouveaux outils de la société.

rivière finissage
L’entreprise française ATC est l’une des rares au monde qui conçoit, fabrique et commercialise l’ensemble des produits chimiques utilisés en tannerie, de la rivière au finissage.

Respect des normes environnementales européennes et internationales   

Côté normalisation, ATC est certifié ISO 9001, ISO 14001 : 2015 gage de respect de l’environnement envers ses partenaires. Parallèlement, tous les produits ATC France sont conformes à la réglementation européenne n°1907/2006 concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation de substances chimiques REACH. Ce règlement a été adopté pour se prémunir contre les risques liés aux substances chimiques en matière de santé et d’environnement. Enfin, ATC est membre actif du Leather Working Group (LWG), organisme international qui promeut auprès des tanneurs les bonnes pratiques sur les questions de l’environnement, de la sécurité et de la qualité.

iso 14 001 Reach
Côté normalisation, ATC est certifié ISO 9001, ISO 14001 : 2015 gage de respect de l’environnement envers ses partenaires. Parallèlement, tous les produits ATC France sont conformes à la réglementation REACH.

Une vocation exportatrice

Même si elle fait figure de « Petit Poucet » par rapport aux géants de l’industrie chimique, ATC représente aujourd’hui 1 % du marché mondial, et réalise 95 % de son chiffre d’affaires à l’export. En fait, l’exportation est devenue majoritaire dans ses activités depuis la fin des années 80. La Chine, où l’entreprise est présente depuis 1990, représente 30% de son chiffre d’affaires et demeure son premier marché. Suivie de la Corée du Sud – entre 18 et 20 % -, où l’entreprise est présente depuis 1985, le Brésil, l’Inde, la Thaïlande… « En ce moment, la demande explose au Vietnam car les fabricants de chaussures s’y développent très fortement. L’Afrique, avec L’Egypte et le Kenya, progresse également », ajoute Jean-Pierre Gualino.

Aux commandes de l’entreprise depuis 2012, la deuxième génération représentée par Jean-Baptiste et Pierre-Antoine Gualino, tous deux ingénieurs, et respectivement Directeur Marketing & Commercial et Directeur Industriel pour les deux sites français et celui de Pondichéry, ambitionne de travailler dans 60 pays contre 45 actuellement, en développant des pays aussi variés que le Japon, l’Australie ou le Moyen-Orient. Côté produits, « nous allons bien évidement continuer à en développer de nouveaux mais aussi étendre notre part de marché dans le domaine automobile. En effet, si le cuir pour l’automobile représente actuellement 25% du marché, il va passer à 30% dans les 3 à 5 ans qui viennent », explique Pierre-Antoine Gualino. Bref, la saga familiale a de beaux jours devant elle !

conditionnement 25 kg
Conditionnés en sacs de 25 kg, les produits sont prêts à partir dans le monde entier. La Chine, où l’entreprise ATC est présente depuis 1990, représente 30% de son chiffre d’affaires et demeure son premier marché.

ATC Tannery Chemicals en données clés

1973 : création de l’entreprise.
1975 : rachat d’ATC par Jean-Pierre Gualino.
1991 : installation à Montanay.
1992 : démarrage de l’activité de production.
2012 : arrivée de Jean-Baptiste et Pierre-Antoine Gualino à la tête de l’entreprise.
2017 : inauguration du centre d’excellence.
Certification : Iso 9001 et 14001, REACH.
Chiffre d’affaires : 25 millions d’euros.
Effectifs : 130 personnes.
International : commercialisation dans 45 pays.

Rédaction Jean-Marc Ménard
Photos © P&M – CNC

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Sustainable Leather Forum

Consultez
le best-off
de la rubrique