Angarde ouvre sa première boutique à Paris

La marque de chaussures au style intemporel vient d’ouvrir les portes de sa première boutique à Paris. Visite guidée et retour sur sa démarche écoresponsable.

Boutique chaussures angarde Paris
Située en plein cœur de la capitale, la première boutique de la marque s’inscrit dans un univers homewear.

Welcome Home !  

Située rue d’Aboukir dans le quartier commerçant de Montorgueil en plein cœur de la capitale, la boutique, ouverte depuis fin octobre, dévoile un univers cosy, « comme à la maison. Nous avons souhaité retrouver l’ambiance chaleureuse d’un salon », explique Alexandre Suermondt, co-fondateur avec sa sœur Astrid d’Angarde. Cheminée, étagères sur lesquelles sont présentés les modèles, peinture à la chaux pour un aspect authentique et naturel… Sur près de 30 m2, le point de vente, conçu avec le Studio Nomades, qui gère l’identité visuelle de la marque depuis trois ans, s’inscrit dans un esprit homewear. Fidèle à son ADN de mode durable et circulaire, Angarde a fait réaliser des présentoirs et un mur entier à partir de sédiments marins transformés en carreaux par la marque bretonne Gwilen. « Ce flagship concrétise notre démarche environnementale : matériaux recyclés, recyclage en fin de vie, certification B-Corp… »
Cette nouvelle étape permet à Angarde d’évoluer dans sa stratégie de distribution jusqu’alors centrée sur le digital. « Ce canal représente 85% de nos ventes, le reste étant réparti entre des concept-stores, les grands magasins (Galeries Lafayette, BHV Marais) et la marketplace Ankorstore, excepté pour les baskets exclusivement disponibles sur notre e-shop. »

Une démarche circulaire

Depuis ses premiers pas en 2014 sous la houlette du binôme frère-sœur originaire du Pays basque, Angarde revisite des intemporels de la chaussure dans une démarche éco-responsable. La marque française privilégie les matériaux recyclés (coton, laine, lin…), associé au cuir, sourcés en Europe, une production de proximité (Portugal, Espagne et France selon les savoir-faire) et le recyclage de ses modèles usagés. Angarde, qui signifie « avant-garde » en vieux français, « un pont entre authenticité et modernité », joue la carte de la transparence en communiquant sur son site web les provenances de ses différents sourcings. « Les collections pour hommes, femmes et enfants contiennent au-moins 50% de matériaux recyclés, et même jusqu’à 70% pour les baskets. Nous travaillons en collaboration avec Carbonfact qui analyse et mesure l’empreinte carbone de nos modèles afin qu’elle soit la plus faible possible », précise Alexandre Suermondt.
La marque, ancienne lauréate d’ADC (Au-Delà du Cuir), l’incubateur des entreprises de la filière cuir, a très tôt mis en place le programme Second Life destiné à recycler ses modèles en fin de vie. Elle propose à ses clients de retourner gratuitement, grâce à un bordereau de livraison, leurs paires afin qu’elles soient recyclées. Envoyées au Portugal chez un partenaire, elles sont transformées en caoutchouc recyclé utilisé pour produire les semelles de ses sneakers. En contrepartie les clients reçoivent un avoir de 15% sur leur prochaine commande en ligne. « L’initiative est en constante progression : aujourd’hui nous recevons quelque 50 paires par semaine, les clients sont de plus en plus nombreux à s’investir. Et ils peuvent désormais aussi les déposer dans notre boutique parisienne. »

Alexandre Astrid Suermondt Angarde
Originaires du Pays basque, Alexandre et Astrid Suermondt ont co-fondé Angarde en 2014 en revisitant l’espadrille.

Reconnaissance de son impact positif

Ce premier magasin à l’enseigne accueille également les collaborations avec les marques émoi émoi, avec l’artiste Claire Prouvost dont les illustrations ornent une basket ou encore prochainement une mule illustrée des motifs de Jean-Michel Tixier. Une sélection d’articles made in France – chaussettes, bougies, savon – complète l’offre.
De monoproduit à l’origine – l’espadrille revisitées en version urbaine -, Angarde a étoffé au fil des saisons ses lignes de produits, designés par le binôme fondateur, avec des chaussons, baskets et des mules au style épuré.
Entreprise d’une dizaine de collaborateurs, Angarde, la marque est certifiée B-Corp depuis cet été. Considéré comme le plus complet en termes d’impact social, environnemental et sociétal, ce label, reconnu internationalement, s’appuie sur l’audit de quelque 200 critères (impact écologique, bien-être des salariés, bonnes pratiques de gouvernance…). Un long processus qui vient reconnaître l’engagement RSE d’un label en pleine croissance.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

at risus ut commodo pulvinar diam

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite