Les accessoires MLS
prônent le strict minimum

Marie-Laurence Stévigny
Designer belge d’accessoires, Marie-Laurence Stévigny est une figure active des marques de mode et du luxe depuis les années 90.

Designer belge d’accessoires, Marie-Laurence Stévigny est une figure active des marques de mode et du luxe depuis les années 90. La marque MLS qu’elle lance est un projet très personnel, nomade et unisexe. Ses Pockets en cuir jouent les multiples et font le maximum…

MLS ne se limite pas seulement aux initiales de la créatrice. Le nom de la marque éponyme signifie aussi « Move, Light & Safe » ou encore « My Little Sherpa ». La spécialiste en maroquinerie, qui a toujours voulu créer des accessoires, a longuement mûri son concept à géométrie variable. Ses « accessoires-à-porter » permettent d’avoir ses « essentiels » – clés, mobile, carte bancaire, portefeuille – à portée de main, en sécurité et dans tous ses mouvements, au quotidien comme en voyage.

Modèles Zip MLS, Pocket compartimenté et accessoires
Modèles Zip MLS à partir de 100€, Pocket compartimenté de 200 à 312€, et accessoires de 25 à 65€ prix boutique conseillés.

Le nouveau parfait compagnon

Pour présenter sa collection, Marie-Laurence Stévigny cite volontiers Yves Saint Laurent : « Vous mettez les mains dans les poches et vous avez de l’allure ». Et de rappeler aussi que la poche est l’ancêtre de la maroquinerie… La poche, justement, dicte sa forme au module central de MLS, disponible en trois tailles et combinable à l’envi. La version mini du Zip – souple car non doublé – peut se glisser en toute discrétion dans la poche d’un pantalon ou d’une jupe, le format medium s’adapte à celle d’une veste ou d’un manteau. Le Pocket est un autre complément de base, compartimenté cette fois. Zips et Pockets se portent, seul ou ensemble, de plusieurs manières différentes, à l’aide de sangles et lanières, en cuir ou textile, à la longueur variable. Si le noir est le fil conducteur de la ligne, MLS se décline dans une palette « cosmétique » d’ébène, tan, nude et off white. La fabrication artisanale en Espagne et le cuir à tannage végétal renforcent l’identité pérenne de MLS. La marque, mixte et polyvalente, n’en est pas moins évolutive. Différentes finitions – métallisé, clouté, léopard, mouton -, un service de personnalisation sans oublier un cabas épuré, le No Gender Tote, sont d’ores et déjà proposés. MLS, bien accueilli sur les salons parisiens, fait ses débuts à Bruxelles, au Japon, aux États-Unis…

L’exercice de la simplicité

La culture belge de Marie-Laurence Stévigny la porte vers l’essentiel, une simplicité non ostentatoire, qui a du sens. L’élégance organisée de MLS confirme ce penchant naturel. Diplômée de la Chambre Syndicale de la Couture à Paris et de l’Institut Bisshoffsheim à Bruxelles, elle a été en charge des accessoires de Nina Ricci et de Bill Amberg à Londres. C’est là, dit-elle, qu’elle a approfondi le travail du cuir. « J’avais à ma disposition de très belles peausseries et un atelier d’architecture du cuir était intégré au studio ». Elle s’est également formée à la conception de la chaussure à l’Afpic Paris et a participé à des workshops créatifs à la Central St Martins de Londres. À la tête de son studio de création depuis 2004, elle a collaboré pour l’accessoire avec Lacoste, Nike, Tintamar, Samsonite, Aston Martin, Bentley… Sa collection de gants et sacs ML by Agnelle a été particulièrement remarquée. Elle dessine aussi les collections de la Maison Pourchet. En fondant MLS, elle offre sa vision renouvelée de l’accessoire.

Rédaction Nadine Guérin
Photos © MLSTudio

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Suivez-nous sur Instagram !

Consultez
le best-off
de la rubrique

Accessoires Aizéa
01 Jan

Aïzea, des accessoires dans le vent

Pratiques et élégants, les accessoires pour hommes d’Aïzea expriment avant tout l’amour du cuir de leur créateur. Sentiment désormais partagé avec ...