3 nouveaux lieux qui réinventent l’expérience shopping

Hall des Galeries Lafayette Champs-Élysées.
Hall des Galeries Lafayette Champs-Élysées

Au cœur de Paris, trois nouvelles adresses offrent un regard différent sur la mode et renouvellent la distribution. À la rencontre des Galeries Lafayette Champs Élysées, The Next Door et Jean-Louis La Nuit.

GALERIES LAFAYETTE CHAMPS ÉLYSÉES

Bien qu’il soit 10 fois plus petit que le vaisseau amiral du boulevard Haussmann, le nouveau concept-store du groupe Galeries Lafayette est la plus grande surface commerciale des Champs. Inaugurés le 28 mars 2019, les 6.500 m² de surface de vente proposent plus de 650 marques de Mode, Beauté, Accessoires, Lifestyle et Food. Imaginé par l’architecte danois Bjarke Ingels et son cabinet BIG, ce nouveau lieu hybride est un modèle de vente inédit pour l’enseigne. Plus intime, plus réactif, en phase avec de nouvelles cadences de production et de consommation, doté d’un logo et d’une identité visuelle spécifiques ainsi que de son propre site internet, celui-ci se revendique comme une plateforme d’expression globale, amplifiée par une série d’innovations digitales. « Alors que nous sommes engagés dans une transformation profonde de l’entreprise visant à devenir leader d’un commerce omnicanal, spécialiste de la mode aux racines françaises et au rayonnement international, l’inauguration des Galeries Lafayette Champs-Elysées marque une étape fondamentale dans l’ambition que nous nous sommes fixée. Ce nouveau concept de magasin a été pensé pour être un « laboratoire du commerce » et change en profondeur la relation de notre marque avec ses clients, ses partenaires et ses collaborateurs. En cela, il répond à l’émergence de nouvelles formes de consommation et de collaboration, il est ouvert à toutes les idées qui transforment le monde, ici et ailleurs », explique Nicolas Houzé, Directeur Général des Galeries Lafayette et du BHV Marais.

Galeries Lafayette Champs-Élysées.
Galeries Lafayette Champs-Élysées.

De nouveaux services et outils au cœur du parcours client

Qui dit nouveau concept de magasin porte la promesse d’une nouvelle forme de commerce. Sur place, l’enseigne a mis les bouchées doubles pour proposer une expérience relationnelle unique. Celle-ci est portée par 300 Personal Stylists recrutés spécialement par le magasin. En partenariat avec l’IFM, un programme de formation dédié a été mis en place : experts du style et des tendances, influenceurs culturels et concierges. Ils accompagnent les clients sur l’ensemble de leur parcours de shopping, indépendamment des marques ou des univers, pour proposer des silhouettes personnalisées. Pour une expérience 100% augmentée, des outils digitaux sont intégrés verticalement au modèle du magasin pour répondre aux demandes des clients. Baptisée Personal Stylist 2.0, l’application permet de concrétiser une approche retail conversationnelle en munissant les 300 Personal Stylists d’outils simples pour communiquer directement avec leurs clients via la plateforme de Social CRM, reliée à la base de données centrale, avant, pendant et après leur venue en magasin. Tandis qu’un cintre intelligent, spécialement breveté pour l’entreprise, est capable de dire pour chaque modèle présenté quelles sont les tailles disponibles. L’association d’une interface utilisateur intuitive, tactile et lumineuse aux technologies RFID et Thread permet aux clients de bénéficier d’un service instantané. Son objectif est double : permettre aux Personal Stylists de consacrer davantage de temps au conseil, mais aussi aux clients de sélectionner leur taille et de retrouver la pièce demandée en cabine d’essayage sans avoir à s’encombrer. Enfin, une attention particulière a été apportée à la durabilité du produit : le cintre s’active lorsqu’il est mis en mouvement, détient son propre système de rechargement et fonctionne avec des technologies à basse consommation d’énergie.

60, avenue des Champs-Élysées
75008 Paris

Galeries Lafayette Champs-Élysées.
Galeries Lafayette Champs-Élysées.

THE NEXT DOOR

Inauguré en janvier dernier, en pleine fashion week masculine à Paris, ce nouveau temple du streetwear se déploie sur 800 m² répartis sur 6 étages, dont 550 m² dédiés à la vente. Aux commandes de ce lieu atypique dédié aux sneakers, Nicolas Ivars a d’abord testé et fait approuver son concept à Avignon d’où il est originaire. Pionnier de la skate culture en France, il y ouvre sa première boutique, baptisée Circle, en 1999. Puis, en 2010, il élargit ses horizons et ouvre un e-shop baptisé The Next Door et capte aussitôt la clientèle parisienne et internationale. En 2014, The Next Door devient un commerce physique : « Un cross-over entre luxe et street culture en phase avec le marché et qui référence des pointures comme Undercover, Sacaï, Comme des Garçons, Junya Watanabe, Marni, Nike, Adidas », confie-t-il. Le tout joue le décalage installé dans un lieu atypique : le premier théâtre de la ville d’Avignon, bâtiment du XVIIIième siècle où joua Molière, installé Place Crillon. La réputation de Nicolas Ivars est faite ! Celui qui parcourt le monde, de New- York à Los Angeles et jusqu’à Tokyo, sait comme personne dénicher les marques avant-gardistes et les créateurs en devenir.

Outils high-tech

Aujourd’hui, à Paris, associé aux fondateurs du salon professionnel Man/Woman, Antoine Floch et Olivier Migda, Nicolas Ivars va plus loin que la simple boutique multimarques et propose un lieu pensé comme un « destination store ». « Nous avons voulu créer un espace unique où l’on peut venir passer une heure ou deux, boire un café, lire la presse, découvrir des marques avant-gardistes ou des créateurs en devenir », explique le créateur. Inédit dans sa scénographie et dans son expérience client, « les marques peuvent exprimer toute leur créativité grâce à un concept phygital, à mi-chemin entre le physique et le digital. Le collectif Bonsoir Paris assure la direction artistique. Murs digitaux, dressing interactif, aux côtés des portants physiques, le client peut découvrir des collections en projections 3D, et même cliquer sur le mur tactile pour ajouter à son panier des vêtements en stock ou référencés sur la e-boutique, avec plus de 70 marques. Enfin, un espace éphémère est réservé aux marques étrangères qui rêvent d’être distribuées à Paris. « Notre ambition est de greffer les communautés textile, musique, fooding autour d’événements variés », conclue Nicolas Ivars.

10, rue Beaurepaire
75010 Paris

The Next Door.
The Next Door.

JEAN-LOUIS LA NUIT

Inauguré en février dernier, ce concept-store d’un nouveau genre brouille les pistes faisant également office de club, bar et galerie d’art. Derrière le prénom franchouillard de Jean-Louis, il y a d’abord toute une équipe atypique dont un brasseur de bières bio – celui-ci brasse artisanalement les mousses siglées Jean-Louis -, mais également Xavier Clergerie, fondateur du salon Who’s Next, sa fille Lucile – pour la partie mode et musique – ainsi que Clémentine Dupont, ancienne de la Galerie Perrotin, – pour la partie art et design – qui veulent redonner à la création toute sa place. Après avoir lancé il y a un an, une plateforme digitale BtoB et proposé un pop-up store au BHV, Jean-Louis est donc depuis peu un vrai lieu physique.

Jean Louis La Nuit.

Concept et horaires décalés

Sur 600 m², on vient ici pour faire du shopping, mais aussi boire un verre, découvrir un artiste, dîner ou, dès la nuit tombée, danser puisque le lieu est ouvert jusqu’à 2h du matin. « L’idée est de faire émerger de nouveaux créateurs qui proposent une approche attrayante et originale de l’art ou de la mode, mais également de soutenir leur développement, explique Xavier Clergerie. Cela passe par le financement de la production de pièces exclusives créées pour les lieux et des évènements dédiés. » Après la marque barcelonaise Mietis – récompensée du prix du label émergent de 080 Barcelona -, qui a bénéficié d’une mise en avant de ses créations autour de son travail du cuir, les labels se suivent et ne se ressemblent pas comme Neith Nyer, Arthur Avellano ou Louis Gabriel Nouchi. Sans compter que chaque saison, Jean-Louis promet de revisiter entièrement son concept. À l’heure où les marques souffrent et où le retail est en plein questionnement, Jean-Louis a décidé d’amener sa propre vision des choses pour mieux bousculer les codes. « Notre concept est un projet global qui vise par exemple avec notre e-shop à remettre en place des principes simples comme l’attente et la désirabilité envers un produit, confie Xavier Clergerie. Que soit uniquement fabriqué ce qui va être vendu et de lutter ainsi contre les sur-stocks. Que la pré-vente serve de système de crowdfunding et amène de la trésorerie en amont. » Enfin, étape ultime, Jean-Louis ambitionne à terme de devenir un outil à 360 degrés pour optimiser toute l’année l’expérience des magasins et des marques avec du digital. Soit un pont entre les professionnels et le grand public.

66, rue Jean-Jacques Rousseau
75001 Paris

Jean Louis La Nuit.

Rédaction Céline Vautard

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique