Pop and Shoes, concept-store lyonnais à la pointe de la tendance

PopandShoes-Lyon-retail
Au cœur de la Presqu’île de Lyon, le concept-store se décompose en plusieurs espaces répondant à des univers de style différents.

Depuis février 2010, le concept-store de mode Pop and Shoes, créé par Nathalie Tomolillo, présente ses coups de cœur rock et bohême au cœur de la Presqu’île lyonnaise. Précurseur de tendances, l’enseigne multimarque est un véritable lieu de vie où seule l’expérience shopping a droit de cité. La sélection de chaussures, prêt-à-porter, sacs, bijoux et accessoires pour femmes et hommes y est savamment orchestrée au sein d’un espace vintage de plus de 600 m².

Pénétrer chez Pop and Shoes, c’est un peu comme entrer dans une maison où chaque pièce a sa fonctionnalité répondant à un univers de style : le petit salon pour les chaussures habillées, le bar à bijoux pour les accessoires, la piscine pour les collections estivales de maillots de bain et sandales…Démonstration perpétuelle de nouveautés, l’agencement et la décoration sont régulièrement repensés à partir de mobilier et d’objets chinés, dans un esprit design ou détourné, telle la baignoire découpée convertie en banquette dans la pièce baptisée salle de bain.

PopandShoes-Lyon-Salle-bain
L’agencement et la décoration sont régulièrement repensés à partir de mobilier et d’objets chinés, dans un esprit design ou détourné, telle la baignoire découpée convertie en banquette dans la pièce baptisée salle de bain.

Dénicher les nouvelles pépites de la mode

Imaginé comme un lieu de vie, Pop and Shoes accueille un salon de coiffure et un bar aux côtés des 470 m² dédiés à la vente. « Je souhaitais créer un lieu branché et cosy où les clients ont plaisir à flâner », explique Nathalie Tomolillo. Passionnée de mode et décoration, la commerçante a plaisir à partager les lignes de nouveaux créateurs qu’elle déniche en arpentant les showrooms et salons professionnels Who’s Next, Premiere Classe, Maison&Objet en France, Premium en Allemagne, Pitti et TheMicam en Italie. « Avec mes collaborateurs, nous travaillons au coup de cœur et cherchons la pépite », glisse-t-elle malicieusement. L’équipe mise sur une sélection ciblée de produits à forte identité, authentiques, aux matières travaillées. La boutique propose ainsi une sélection pointue de plus de 150 marques parmi lesquelles une cinquantaine de griffes de chaussures comme Officine Créative, Chie Mihara, Pantanetti, Mexicana, Bosabo, Avril Gau, Fauzian Jeunesse, Moma, Lola Cruz, Pura Lopez, Alberto Fermani, Atelier Voisin, La Bottega di Lisa, Alberto Gozzi… Une offre complétée par du textile – Diega, By Romance – lauréate du Concours Talents de Mode 2018 -, Closed, Swildens, Essentiel Antwerp, Charlie Joe, True NYC…, de la maroquinerie – Campomaggi, Catarina Lucchi -, des accessoires et des bijoux – Sylvoush, Sophie Deschamps … -.

Pop-andShoes-Lyon-mode
La salle de bains fait la part belle au mobilier chiné comme ces lavabos d’antan.

Faire vivre une expérience shopping

À l’origine, Pop and Shoes proposait essentiellement une offre chaussures, d’où le nom de l’enseigne conjugué à la passion de sa fondatrice pour la musique. Très vite, elle tient absolument à créer des événements au sein du magasin. Dès lors, elle y organise régulièrement des soirées de présentation des nouvelles collections, apéros-shopping, DJ en résidence un samedi par mois, installation d’un bar à fleurs à l’occasion de la fête des mères, atelier DIY de head bands … Une programmation qui ravit une large clientèle, de tout âge, aussi bien lyonnaise que suisse, belge ou encore bon nombre de touristes étrangers.

PopandShoes-Lyon-Piscine
Reflet de l’attrait pour la décoration de la gérante de Pop and Shoes, la piscine plonge la clientèle au fond d’un bassin où de véritables vestiaires sont reconstitués.

Prendre le virage du digital …

Aujourd’hui les ventes se répartissent entre 60 % de chaussures, 35 % de prêt-à-porter et 5 % d’accessoires. Une offre pointue au positionnement moyen-haut de gamme, dans une large fourchette allant de 95 à 750 euros pour des chaussures ou bottes, au prix médian de 250-350 euros. La boutique en ligne concourt à hauteur de 9 % des ventes globales, performance que sa gérante souhaite voir progresser. Dans cette optique, elle a recruté trois personnes en charge du e-shop, de la communication digitale et de la photographie et ainsi renforcer sa visibilité sur la toile notamment via le levier social.

PopandShoes-Lyon-concept-store-decoration
Un univers cosy, « comme chez soi », avec piano, sofa, cadres-portraits de famille …

… sans sacrifier sa présence in real life

Agent de marques pendant près de 20 ans puis responsable de plusieurs magasins de prêt-à-porter et de chaussures à Lyon, Nathalie Tomolillo a ouvert une seconde boutique. Située à quelques pas de la première rue Chavanne, la nouvelle adresse, tout aussi originale, est dédiée à la lingerie sous l’enseigne Lily Garçonne. Convaincue que « les consommateurs ont besoin de voir les produits et d’échanger avec des équipes de vente qualifiées, elle ne croit plus à « la boutique conventionnelle », et se rapproche du concept du « show-room avec une mise en scène des collections et propositions de silhouettes ». Confiante quant à l’avenir des multimarques de mode, elle insiste sur la capacité à « séduire en permanence les clients : accueil, conseils, services … Nous devons en faire beaucoup plus qu’auparavant pour les capter et les fidéliser ».

… sans sacrifier sa présence in real life

Agent de marques pendant près de 20 ans puis responsable de plusieurs magasins de prêt-à-porter et de chaussures à Lyon, Nathalie Tomolillo a ouvert une seconde boutique. Située à quelques pas de la première rue Chavanne, la nouvelle adresse, tout aussi originale, est dédiée à la lingerie sous l’enseigne Lily Garçonne. Convaincue que « les consommateurs ont besoin de voir les produits et d’échanger avec des équipes de vente qualifiées », elle ne croit plus à « la boutique conventionnelle », et se rapproche du concept du « show-room avec une mise en scène des collections et propositions de silhouettes ». Confiante quant à l’avenir des multimarques de mode, elle insiste sur la capacité à « séduire en permanence les clients : accueil, conseils, services … Nous devons en faire beaucoup plus qu’auparavant pour les capter et les fidéliser ».

Rédaction Laëtitia Blin
Photos © Frédérique Dumoulin-Bonnet

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Gallery Shoes 1-3 Sept.19

Consultez
le best-off
de la rubrique