M. Moustache recherche un partenaire engagé dans l'économie circulaire

M-Moustache
La start-up entend intensifier son implication dans le développement durable afin que le recyclage devienne la norme.

Le 16 septembre dernier à Paris a eu lieu, à l’initiative du Conseil National du Cuir, le premier Sustainable Leather Forum dédié à la Responsabilité Sociétale des Entreprises de la filière. Une rencontre à laquelle a participé la marque française de chaussures pour hommes et femmes M. Moustache qui a fait part des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre d’une politique de recyclage des modèles.

M-Moustache-modeles
Lors du Sustainable Leather Forum le 16 septembre à Paris, M. Moustache a fait part des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre d’une politique de recyclage des modèles.

En effet comment gérer la fin de vie d’un produit de mode quand chaque saison une nouvelle collection arrive sur le marché ? C’est la problématique sur laquelle travaille la marque lancée en 2012 par trois amis – Antoine Vigneron, Guillaume Alcan et Thibault Repelin -. En mars dernier, la start-up a initié un programme de recyclage baptisé Enco[re]. « C’est à la marque de gérer la problématique de la fin de vie ou de la réutilisation de ses produits, même si recycler une chaussure se révèle très complexe », estime Thibault Repelin. En partenariat avec l’industriel allemand SOEX, spécialiste du recyclage de chaussures – soit destinées au marché de la seconde main si elles sont encore en bon état, soit entièrement recyclées -, la PME se heurte aujourd’hui aux limites de cet investissement. En effet cette collaboration a pris fin faute de rentabilité pour le spécialiste qui privilégie plutôt les gros volumes des grandes enseignes. « À notre « petit » niveau, prendre des mesures RSE est un engagement compliqué. » Mais les jeunes entrepreneurs entendent intensifier leur implication dans le développement durable et mènent actuellement une réflexion « afin d’intégrer ce processus de recyclage sans passer par une telle structure. Nous sommes à la recherche de partenaires pour faire évoluer notre programme vers une approche peut-être plus globale ». Leur but ? « Que le recyclage devienne la norme. » M. Moustache, qui compte aujourd’hui quatre boutiques à l’enseigne en France – Paris, Bordeaux et Toulouse -, entend faire entrer « l’industrie dans un cercle plus vertueux et prendre toujours plus de mesures pour une production responsable ».

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique