J.M. Weston signe une collaboration avec Roland Garros

Ce n’est pas forcément le premier modèle qui vient à l’esprit lorsqu’on évoque J.M. Weston. Et pourtant, la tennis 1938 fait son retour dans les collections de la maison française de souliers haut de gamme presque un siècle après son lancement. Olivier Saillard, Directeur Artistique, Image et Culture de l’entreprise, s’est inspiré d’un modèle d’archives initialement conçu pour jouer au tennis. À l’occasion de la collaboration annuelle du chausseur avec le tournoi de tennis Roland Garros qui débute dans quelques jours à Paris, il a revisité ce modèle en conservant les attributs stylistiques de l’époque, clin d’œil aux années durant lesquelles des chaussures de sport et de loisir sortaient de la manufacture de Limoges.

Style, technicité, durabilité

Subtil équilibre entre décontraction et élégance, cette tennis, tout comme celle de 1938, est fabriquée dans les ateliers limougeauds qui se sont dotés de nouvelles machines permettant de réaliser une couture latérale apparente sur le côté de la semelle. En toile de coton respirante couleur terre battue avec empiècements en veau lisse ton sur ton, doublée de cuir de veau, la « 1938 » est montée sur une semelle en gomme texturée ultra légère coloris écru, comme le modèle originel. Résistante et durable, elle peut être ressemelée par les mains expertes des artisans, à l’instar des modèles emblématiques des collections. Détail ultime : la première de propreté arbore par sérigraphie le motif du terrain de tennis en perspective signée J.M. Weston et Roland Garros.

Des courts au streetwear

Fabriquée au Portugal, l’iconique basket On Time, elle, se pare cette année d’une nouvelle combinaison couleur exclusive pour cette collection spéciale : la tige en cuir de veau lisse blanc est agrémentée d’un contrefort arrière en cuir velours orange vif, rappel de la terre battue parisienne. Cette capsule est étoffée d’une paire de chaussettes, clin d’œil au bandeau de poignet porté par les joueurs, et d’une ceinture Golf en veau velours sable doublée de veau orange terre battue. Détail exclusif, ce dernier produit, fabriqué à Limoges, arbore une mouette, clin d’œil à la bride du célèbre mocassin 180, sur le premier passant. À shopper dès à présent sur le site e-commerce de la marque pour fouler, ou pas, les courts.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

sed luctus accumsan vel, dolor massa venenatis eleifend mattis tempus

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite