F. Pinet investit
la rive gauche parisienne
avec son nouveau concept

Plus ancien chausseur français pour femmes encore en activité, F.Pinet, travaille d’arrache-pied à son renouvellement stylistique et stratégique, qui passe, entre autres, par le développement d’un nouveau concept de boutiques, dont la première vient d’ouvrir dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Un pop-up au 8, rue du Four à Paris

Le 5 mars dernier s’ouvrait au 8, rue du Four, dans le sixième arrondissement de Paris la nouvelle boutique du chausseur F.Pinet. Stratégiquement opérée sous la forme d’un pop-up pour une durée de six mois, elle sera reconduite si l’expérience se montre intéressante. Un événement à plus d’un titre pour cette maison de luxe crée il y a plus de 130 ans par le bottier François Pinet. L’enseigne, qui comptait une dizaine de magasins dans les années 80 et en possède désormais deux à Paris sur la Rive Droite (rue de Passy et Avenue Victor Hugo), et un à Cannes, souhaite compléter son réseau dans la capitale en ajoutant une adresse plus centrale. Ce point de vente constitue aussi un moyen pour la marque de tester son nouveau concept architectural et merchandising. Le modèle de Saint-Germain sera en effet décliné rue de Passy qui, avec sa surface rénovée de 100 m², deviendra le flagship store de la maison.

François Pinet campagne 2020
Les visuels issus de la nouvelle campagne publicitaire ornent les murs du pop-up Saint-Germain, situé 8, rue du Four à Paris.

Une nouvelle direction artistique incarnée par Fred Marzo

Cette ouverture intervient alors que la marque a annoncé la nomination de son nouveau Directeur Artistique, Frederick Foubet Marzorati, alias Fred Marzo, et l’a chargé de moderniser ses collections ainsi que son image. Pierre Maffi a, lui, été choisi pour prolonger ce repositionnement en offrant un concept architectural et merchandising totalement renouvelé. Fidèle aux valeurs de la marque, qui propose des modèles alliant style, raffinement et confort, destinés à une clientèle appréciant un luxe discrètement tendance, il a pensé ce nouvel espace comme l’appartement cossu d’une élégante parisienne et y a ajouté une touche légèrement décalée. Ce classicisme twisté, s’exprime dans l’association de matières : le marbre côtoie le laiton et s’agrémente de poufs rose poudré très féminins, mais il est aussi reflété par les choix de mise en avant des produits. Ainsi, les modèles de salomés Elisabeth et Margareth, ornés de l’Union Jack, crées à l’époque pour célébrer l’Entente Cordiale entre la France et la Grande-Bretagne, ont été remis au goût du jour et sont présentés sous cloche, comme dans un cabinet de curiosité.

Un plan de renouvellement global

C’est aussi la première étape pour F.Pinet, membre du groupe EPI-Weston, d’un plan de développement commercial plus vaste. Le chausseur souhaite en effet ré-investir le premier arrondissement, quitté en 2019, suite à la fermeture de son magasin situé Boulevard de la Madeleine, mais aussi étendre son réseau en province et dans les grands magasins ainsi que développer la portée de son site e-commerce crée en 2019.

Abonnez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Hélène Borderie

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

suscipit elit. velit, venenatis, commodo risus. Curabitur Aenean leo Praesent

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite