Rapprochement entre la FEC et la FCJT : on fait le point

FEC San Marina boutique
Le commerce succursaliste compte une centaine d'enseignes avec au total 4 000 points de vente et 22 000 salariés pour un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros.

Convaincues qu’elles avaient des synergies à faire valoir auprès de leurs adhérents, la Fédération des Enseignes de la Chaussure et la Fédération française des entreprises de distribution, importation-exportation en Chaussures, Jouets et Textiles se sont rapprochées en 2018. Deux ans après, nous avons interrogé Cécile Marzinski, responsable des deux instances parmi les vingt que rassemble la Filière Française du Cuir (CNC).

Quels sont les dénominateurs communs entre la FEC et la FCJT ?

Conscients des points communs entre la branche des entreprises du commerce succursaliste de la chaussure et la branche des entreprises de distribution, importation, exportation de chaussures, jouets, textiles et mercerie, nous avons décidé dans un premier temps de rapprocher de ces deux structures. En effet, les entreprises du commerce succursaliste de la chaussure (FEC) ont également une activité importation et distribution et, à l’inverse, celles de la distribution, importation, exportation (FCJT) ont souvent une activité de commerce B to C. Bien souvent les entreprises de ces deux secteurs appliquent à la fois les deux conventions collectives, c’est pourquoi cette proximité administrative devrait évoluer vers un rapprochement des conventions collectives.

En quoi jouez-vous un rôle pivot entre les deux ?

Mon quotidien de Déléguée Générale de la FCJT et Présidente Exécutive de la FEC consiste à m’assurer de la mise en œuvre des politiques décidées par les membres des comités directeurs de ces deux fédérations. Ces fonctions impliquent également d’être force de proposition. En outre, je suis responsable du budget et de la négociation patronale pour les deux branches au sein des commissions paritaires – CPPNI (Commission Paritaire Permanente de Négociation et d’Interprétation) qui négocie les accords collectifs de branches et les garanties applicables aux salariés, CPNEFP (Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) qui aide notamment à promouvoir la politique de formation dans la profession, SPP (Section Paritaire Professionnelle) qui fixe les critères de prise en charge de la formation pour les entreprises de la branche et procède à l’élaboration des référentiels de certificats de Qualification Professionnelle.

FEC Eram boutique Defense
Éram fait partie des 60 enseignes de la Fédération des Enseignes de la Chaussure (FEC).

Pouvez-vous nous en dire plus sur les missions de ces fédérations ?

À travers leurs instances respectives (assemblée générale, comité de direction, commission sociale), elles définissent les grandes orientations stratégiques de chaque branche. Mais elles représentent avant tout un lieu d’échange entre dirigeants, DRH, directeurs financiers, responsables RSE grâce aux rencontres professionnelles organisées sur les sujets d’actualité. Ces fédérations sont par ailleurs les porte-paroles au quotidien auprès des partenaires sociaux et des pouvoirs publics sur les sujets d’actualité : fiscalité, douane, baux commerciaux, RSE… Elles sont chacune reconnues comme représentatives à 100 % de leur secteur. À ce titre, elles sont les seules habilitées à négocier la convention collective qui s’applique à leur domaine (minima conventionnels, prévoyance, santé, classification, ouverture du dimanche, égalité professionnelle, handicap, formation …).

Quels sont les autres bénéfices que peuvent attendre vos adhérents ?

Nous accompagnons les entreprises adhérentes grâce à un service juridique compétent en matière sociale et fiscale. D’ailleurs nos deux fédérations ont signé des partenariats avec des prestataires afin d’offrir des services de qualité à des taux préférentiels (accompagnement dans la gestion de l’absentéisme, médiation et règlement amiable d’huissiers de justice, médiation en matière de consommation – entre fournisseur et client -, assurance perte d’emploi des dirigeants d’entreprise…). En parallèle, nous réalisons des supports et études prospectives consacrés à de nombreuses thématiques ou problématiques du secteur, statistiques à l’appui : cartographie des métiers, panorama de branche, études sur le handicap, guides sur la digitalisation, les métiers du commerce et du web, l’accueil des touristes, la négociation des charges locatives, la fabrication de chaussures, le cuir, le tannage, le marché́ de la chaussure… Face à l’évolution du commerce et des changements de comportements des consommateurs, nous devons aider nos adhérents à s’adapter aux évolutions rapides que sont les transitions numérique et écologique. Sur ce dernier point, la Filière Française du Cuir est particulièrement active en matière de RSE.

FEC Pom dapi boutique Anvers
Les enseignes de la chaussure représentent près de 40 % du marché de la distribution chaussure en France. Boutique Pom d’Api.

Quel est aujourd’hui le poids des succursalistes dans la distribution de chaussures en France ?

Le commerce succursaliste compte une centaine d’enseignes avec au total 4 000 points de vente et 22 000 salariés pour un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros. Notre fédération représente près de 40 % du marché de la distribution chaussure. La FEC est composée de 60 enseignes parmi lesquelles Éram, Salamander, Manfield, André, Paraboot, Bessec, Geox, TBS, San Marina, Rautureau, Pom d’Api
Avec la montée en puissance du segment sport et des ventes en ligne, les entreprises succursalistes ont perdu près de 8 % de parts de marché ces trois dernières années. Elles ont connu 5 années consécutives de baisse de chiffre d’affaires (-4 % en 2015, -7 % en 2016, -3 % en 2017 et près de -5 % en 2018, à structures comparables) et de nombreux plans de sauvegarde de l’emploi (PSE). L’habillement ne se porte pas très bien non plus et, d’une manière générale, l’équipement de la personne est un secteur qui souffre beaucoup. L’année 2019 s’annonce positive (+1,5 % de janvier à novembre 2019 à structures comparables) mais nous sommes sur des comparatifs tellement bas que l’embellie est à relativiser !

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique