APLF-Leather and Materials tiendra sa prochaine édition à Dubaï

Du 30 mars au 1er avril prochain, c’est à Dubaï et non à Hong Kong que les professionnels de la filière cuir ont rendez-vous. Après de longs mois sans salon physique en raison de la crise sanitaire, et face aux restrictions qui s’appliquent à l’entrée du territoire chinois jusqu’au 31 mars 2022, les organisateurs ont mis tout en œuvre pour faciliter la tenue de ce rendez-vous incontournable de la filière cuir.

Retrouvailles en présentiel de l’industrie du cuir et de la mode

« Après concertation avec les fédérations du secteur et les exposants, le projet d’une édition spéciale à Dubaï permet au salon de poursuivre sa mission de service auprès des industries mondiales du cuir et de la mode », souligne David Bondi, Directeur d’APLF et Vice-Président d’Informa Markets Asia, organisateur de ce rendez-vous annuel. « Organiser APLF hors de Hong Kong est une nouvelle expérience tant pour nous que pour les fournisseurs, acheteurs et nos associations partenaires. Grâce à l’importante présence d’Informa Markets au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et notre expérience régionale, nous sommes convaincus qu’APLF Dubaï remplira le même rôle que celui de Hong Kong depuis plus de 30 ans. Le secteur du cuir a besoin d’événements internationaux physiques pour se retrouver, échanger et découvrir les innovations et nouveautés. Je suis pleinement convaincu que cette édition de mars 2022 sera une réussite ! »

APLF Salon Cuir Hong Kong
Les professionnels de l’industrie du cuir mondiale ont rendez-vous du 30 mars au 1er avril prochain au Dubai World Trade Center.

Nouveau lieu, nouvelles opportunités business

Sous la houlette d’Informa et de ses bureaux régionaux, l’équipe marketing et promotion d’APLF accompagnera la venue des visiteurs. « La situation géographique de Dubaï, entre Europe et Asie, en fait un carrefour idéal. Les déplacements seront facilités par les nombreuses liaisons aériennes internationales vers et depuis l’Europe, le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Asie ainsi que des vols directs depuis les États-Unis et l’Amérique du Sud. La présence d’exposants et d’acheteurs de plus 80 pays donnera lieu à de nouvelles opportunités de rencontres et une autre typologie de visiteurs. En 2019, APLF Leather and Materials avait compté la participation de plus de 800 exposants : tanneurs, fournisseurs d’accessoires, de composants, fabricants, distributeurs et designers pour la maroquinerie, la chaussure, l’habillement ou encore l’ameublement. Côté visitorat – près de 15 000 acheteurs venus de 90 pays en 2019 -, la composition sera probablement différente de celle que connaissait le salon à Hong Kong. Les professionnels d’Europe de l’Est, d’Afrique du Nord et d’Inde seront peut-être plus représentés qu’habituellement. Et si d’ici les cinq prochains mois, les règles de quarantaine concernant la Chine et Hong Kong venaient à s’assouplir, les acheteurs de ces deux territoires pourraient venir en nombre. Néanmoins, durant cette période particulière, APLF-Leather and Materials a mis à disposition des spécialistes du monde entier une plateforme de sourcing en ligne. Ce relais virtuel leur a permis de rester connectés et actifs via des programmes baptisés InTouch.

APLF Hong Kong salon approvisionnement matières
Pour la première fois depuis plus de 30 ans, le salon international APLF-Leather and Materials ne se tiendra pas à Hong Kong mais à Dubaï en raison de la crise sanitaire.

Dubaï, centre névralgique des affaires

Les Émirats arabes unis, où la majorité de la population est vaccinée, ont organisé plusieurs salons professionnels quelques semaines après le début de la pandémie. Le pays du Golfe accueille d’ailleurs actuellement l’Exposition universelle 2020 qui compte 192 pavillons nationaux. Selon une enquête GRS Explori menée en août 2020, 77% des visiteurs commerciaux considèrent Dubaï comme la destination la plus sûre pour les événements post-Covid-19. 92% l’ont ainsi classé comme l’endroit le plus sûr au monde pour organiser des réunions d’affaires. Plus important espace évènementiel de la région (NDLR – plus de trois millions de visiteurs annuels et 50 000 exposants hors période Covid), le centre des expositions Dubai World Trade Center (DWTC) arbore le label SafeGuard, gage du respect des mesures sanitaires et normes d’hygiène internationales. « Cette édition dubaïote se présente comme le rendez-vous présentiel le plus important des acteurs internationaux de notre filière trois ans après leur dernière rencontre. Notre décision proactive de délocaliser le salon de Hong Kong à Dubaï démontre notre détermination à servir les industries mondiales du cuir. Avec le soutien de tous, nos exposants et acheteurs auront la même satisfaction, sinon plus, que celle qu’ils ont connue jusque-là à Hong Kong », estime Frank Boehly, directeur d’APLF et Président de la Société Internationale du Cuir (SIC), co-organisateur de l’événement.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

Phasellus eget dolor ut tempus commodo elit. Praesent efficitur.

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite