Tendances prospectives printemps-été 2021 #3 : Madame rêve

Victoria Beckham printemps été 2021
Défilé Victoria Beckham printemps-été 2021

« Le luxe c’est ce qui se répare », disait Jean-Louis Dumas l’ancien PDG du groupe Hermès. Le philosophe Yves Michaud, auteur d’un essai sur le nouveau luxe, nous parle d’émotion des touchers, de belle facture et de transmission de valeurs. Pour lui les signes extérieurs de richesse évoluent vers des tenues plus informelles. L’envie de rendre hommage à la femme qui a inspiré les paroles d’Alain Bashung nous pousse donc à convoquer l’ambiguïté d’une féminité fragile et émouvante, belle et gracieuse, forte et pudique, puissante et vulnérable.

Uber classicisme

Il s’agit de travailler sur l’intemporalité de nouveaux classiques et sur les codes statutaires du bon chic bon genre. Imprimés pied de poule et chemisiers lavallière, pardessus féminin-masculin et veste d’équitation revisitée, trench sur-épaulé et points selliers, jonc sous cutané et logo embossé ton sur ton, tout est dans l’équilibre entre élégance cossue et formalisme informel. Faire perdurer, se déprendre du risque de la nostalgie, c’est ce que nous propose avec maestria le magnifique travail de style de Victoria Beckham, de Mickael Kors et d’Elie Saab.

Chics chromatiques

Oser le Jaune souffre en association avec des camels d’été et des aquas limpides vus chez Victoria Beckam. Entrechoquer un gold cognac vintage et un turquoise moderniste chez Gucci. Jouer sur des pastels soyeux et atonals chez Celine ou vanillés chez Vuitton en contraste avec un noir techno-chic statutaire. Sans oublier le blanc, ces nouvelles associations de couleurs viennent signer un esprit de création qui se laisse pénétrer par le souffle d’une modernité forte et affirmée.

Twist précieux

À l’inverse d’une mode qui ne fait que parler de nouvelles collections, Olivier Saillard, souhaite ancrer des habitudes vestimentaires où le devoir d’absolue nouveauté est absurde. Alligator ou python dans la continuité du revival de l’autruche amorcé la saison d’hiver dernière, font leur come back, sous réserve d’une traçabilité essentielle aux rêves chics, très « jolie Madame ».

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Anne Liberati
Photos © Alain Gil-Gonzalez

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique