Deux tanneries italiennes font leur révolution verte

cuir Conceria Gaiera
L’utilisation de l’énergie photovoltaïque a aidé la tannerie à réduire considérablement ses émissions.

Installation de panneaux photovoltaïques, investissements dans des machines derniers cris…les tanneries Gaiera et Nuti Ivo dressent les premiers bilans de leur révolution verte.

Conceria Gaiera passe à l’énergie photovoltaïque

Un an après la mise en route de son projet avec Unet Energia Italiana, une société de vente active sur le marché du libre-échange de gaz et d’électricité, la tannerie Conceria Gaiera a dressé un bilan des résultats obtenus par l’installation d’un système photovoltaïque sur le toit de l’unité de fabrication. Depuis juillet 2017, la tannerie lombarde a pu produire, tout au long de l’année, 260 000 kWh, en énergie ; sur 15 mois, de juillet 2017 à octobre 2018, la production d’énergie s’est élevée à 330 000 kWh, « dépassant ainsi les attentes fixées lors de la conception du projet », soulignent les techniciens Unet. Conceria Gaiera a consommé 85 % de son volume d’énergie pour satisfaire 20 % de sa demande interne, les 15 % restants étant restitués dans le réseau collectif. Par ailleurs, l’utilisation de l’énergie photovoltaïque a aidé la tannerie à réduire considérablement ses émissions. En effet, la réduction des émissions de CO² sur 12 mois s’élève 130 tonnes, ce qui représente 160 tonnes sur 15 mois. Parallèlement, Conceria Gaiera est l’une des entreprises les plus impliquées dans un projet de la municipalité visant à la rénovation du système d’assainissement industriel.

Nuti Ivo mise sur l’économie de ressources

La nouvelle unité de fabrication du groupe Nuti Ivo, qui s’étend sur 3 500 m² à Santa Croce sull’Arno, fonctionne maintenant à plein régime. Le groupe a investi dans des machines à la pointe de la technologie qui permettent de réaliser des économies d’énergie importantes et éliminent les déchets en excès, ainsi que les erreurs de traitement. Nuti Ivo y concentre son activité de fabrication. Dans un communiqué, la tannerie « a fait le récit de sa révolution » en soulignant que, dans cette nouvelle usine, elle a installé 4 nouvelles machines de pulvérisation automatique à économie d’énergie (pour contrôler l’air comprimé à basse pression et les émissions dans l’atmosphère), 4 machines de peinture au rouleau, 3 machines pour l’impression (2 800 tonnes), 2 presses rotatives à repasser à l’huile diathermique, un outil de mesure automatisé et 3 salles de séchage. Ces outils avancés seront entièrement alimentés par quelques panneaux photovoltaïques placés sur le toit. Selon les résultats de l’évaluation, les économies de produits chimiques et d’eau devraient atteindre 30 %, tandis que les économies d’énergie atteindront près de 20 %.

Rédaction Jean-Marc Ménard
Photo © Corinne Jamet

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
All China Leather Exhibition

Consultez
le best-off
de la rubrique