Talons sculpture

Charles Keith Mary Jane
Lucite Heel Mary Jane, Charles&Keith, 69€ prix boutique conseillé.

Après des saisons de plateformes et de semelles compensées, la chaussure féminine renoue avec la verticalité. Le talon ne se contente plus de structurer sandales et mules. Il joue les vedettes et impose sa personnalité.

Les chaussures plates n’ont pas dit leur dernier mot, loin de là … Mais de nouveaux talons se font remarquer. Qu’ils adoptent la forme d’une virgule, d’un cylindre ou d’un cône, leur force graphique ne laisse pas indifférent. Leur audace architecturale compense la sobriété générale de l’accessoire. Les plus « pointus » font preuve d’un design racé.

Talons arty

En plein renouveau, la mule fait des émules… Son porter « effortless », facile à vivre au quotidien, s’inscrit à la croisée d’une simplicité urbaine et d’un futurisme minimal qui soufflent sur la mode actuelle. Son talon donne assurément de l’aplomb à ses lignes pures. Le « kitten heel » (traduisez bobine) a réveillé les envies d’un talon à mi-hauteur, plutôt confortable. En 2019, il s’arrondit volontiers et joue avec la géométrie variable et colorée du mouvement Memphis qui a marqué les années 80. La fantaisie fait du talon un décor à part entière : façon quille chez Jonak ou sucette acidulée chez Minna Parikka

Gray Matters, dont le design avant-gardiste a séduit Le Bon Marché et les Galeries Lafayette, crée l’illusion avec un « œuf » en guise de talon boule. Vanessa Antoniuous et Alan Buanne, le duo londonien de Neous, aime aussi l’art moderne – le Bauhaus, en particulier – les formes singulières, le mélange de matières. Le modèle Opus, parmi d’autres, réussit l’alliance du bois et de la transparence pour un effet flatteur qui dévoile le pied et allonge la jambe.

Sandale talon géométrique Jonak
Sandale à talon géométrique, esprit Memphis, en cuir de vache façon croco, Jonak, 135€ prix boutique conseillé.

Talons maximalistes

La mode a rendu chic le mariage du cuir et du plastique. Les accessoires n’échappent pas à ce revival d’une touche futuriste tout droit venue des Sixties. Cosmoparis et la marque asiatique Charles&Keith plébiscitent l’association de la couleur et de la transparence. Les talons de la saison les plus compacts sont bien ancrés au sol ! Leur stabilité répond au besoin de confort d’aujourd’hui. Si Clergerie métallise une construction décalée, le label de mode français Jour/Né taille en biais une base carrée d’inspiration Seventies. Sartore, lui, tresse de cuir bicolore le solide cylindre d’une sandale fauve très élégante.

Sandale Murano Cuio
Sandale Murano Cuio au talon en cuir tressé, Sartore, 445€ prix boutique conseillé.

Rédaction Nadine Guérin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Les Portes du Cuir : 27-29 Sept.19

Consultez
le best-off
de la rubrique