Table des matières #3 :
quatre styles
à conjuguer au futur

Au fil des derniers salons matières, entre Paris et Milan, la rédaction s’est employée à détecter les courants majeurs qui vont inspirer et infuser dans les futures collections…
Sur tous les temps, à tous les modes, les matières vont se soulever, se plisser, se gonfler, s’aérer, se déchaîner, se moquer, glousser… pour immanquablement finir par s’altérer.

Aérer

Faire courir les courants d’air frais, ouvrir grand les battants.
Une envie de légèreté et d’apesanteur qui va faire gonfler les surfaces, les plisser discrètement, les couvrir de nuages légers, de feuillages effacés, créer des gaufrages en creux, des matelassages impalpables.

Glousser

Se moquer, rigoler, pouffer !
On invente des reliefs exagérés, des double-face surprenants, des couleurs dérangeantes.
On ébouriffe les peaux, on les brode, on les floque, on les imprime. On tord les ors, on froisse les cuivres.

Altérer

Gratter les superficies, les exposer aux intempéries, provoquer des taches aléatoires, des métallisations irrégulières.
Sublimer les irrégularités, revendiquer les imperfections, creuser des sillons, soulever les écailles, lacérer les matières.

Plonger

Parti-pris des salons Première Vision pour le printemps-été 2021, une irrésistible invitation à plonger et s’immerger dans le grand bleu !

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction & photos 
Claude Vuillermet © Agence Polyphème

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique

et, tempus mi, tristique Aenean Nullam pulvinar felis