Paullele, sacs à langer vs sacs à main tout en un

Paullele-Jack-sac-à-dos
Sac à langer Jack, forme sac à dos, en alcantara, multipoches pour glisser tout le nécessaire du quotidien de maman, doublure coton imperméable, 235€ prix boutique conseillé.

Marque française de sacs à langer modulables en sacs à main, Paullele revisite un incontournable du quotidien de la jeune maman en version élégante et pratique.

Un deux en un malin et féminin

Fin 2017, Mareme B. Bosser donne naissance à sa marque au cours de sa grossesse faute de trouver son « bonheur dans la gamme de sacs à langer disponibles sur le marché qui ne mettent pas en valeur la féminité de la mère de famille ». Baptisée Paullele, clin d’œil au surnom que lui donnait sa mère, sa marque propose des sacs à langer évolutifs qui épousent le quotidien des mamans actives. Cet accessoire de maternité 2 en 1 en cuir ou alcantara se convertit en sac à main citadin et féminin. Depuis son lancement, la marque a étoffé ses collections avec une ligne de maroquinerie qui remporte un franc succès, des pochettes et des protège-carnets de santé en cuir, alcantara ou pagne tissé … D’autres indispensables – sac valise et sac de voyage – sont venus compléter le trousseau de naissance à la rentrée 2019. Tous les modèles peuvent être personnalisés – avec un prénom, un message … – par un marquage à chaud doré ou argenté.
Les sacs à langer prennent ainsi la forme de sacs à dos comme le modèle Jack. Pratique avec de nombreuses poches zippées, ce sac en alcantara doublé en coton imperméable contient un porte biberon isotherme, un porte couches et changes, un tapis à langer ou encore un porte tétine (235 euros prix boutique conseillé). Au format allongé, le modèle Chloe a été pensé pour accueillir tout le nécessaire d’une journée avec bébé. En alcantara avec une poche zippée à l’extérieur et une bandoulière réglable par boucle, il est, lui aussi, doté des mêmes fonctionnalités (267 euros prix boutique conseillé).

Maroquinerie à vivre

La ligne de maroquinerie se compose de modèles petit format aux lignes arrondies comme le sac à main Michelle en cuir de vachette noir ou marron (150 euros), le Roxane en veau coloris vieux rose, vert olive, noir ou marron à double bandoulières amovibles (ton sur ton ou sangle en lurex tissé – 105 euros). Ou encore le sac porté crossbody Idris en cuir nubuck huilé et fermeture par boucle à 195 euros. Quelques pièces de la collection maroquinerie de l’été 2019 ont été réalisées au Sénégal, pays d’origine de la créatrice, avec du raphia local associé à du cuir origine France. Les sacs sont fabriqués en petite série en Belgique par des artisans maroquiniers à partir de matières sourcées en France pour la plupart. La créatrice se fournit en cuir auprès de La Trouvaille, revendeur basé à Saint-Ouen aux portes de Paris. « Les cuirs sélectionnés proviennent essentiellement des tanneries françaises Dupire et Degermann », précise-t-elle.
Paullele développe depuis peu quelques articles de maroquinerie, comme le sac seau Fara (110 euros), à partir d’une matière alternative provenant d’Italie dont l’aspect et le toucher rappelle le cuir souple. « Même si je privilégie le cuir véritable, désormais je proposerai un modèle de sac à langer et un sac à main sans cuir afin de répondre à la demande », explique Mareme B. Bosser.

Développement et networking

Les collections sont aujourd’hui commercialisées via la boutique en ligne de la marque et dans des concept-stores, à Paris chez Capsule Concept Store, à Versailles au sein de la Boutique des Créateurs, et à l’étranger au sein du magasin en propre Paullele à Dakar. La marque travaille à l’ouverture d’une boutique à l’enseigne à Paris pour la rentrée 2020. Outre l’espace point de vente et showroom, la créatrice entend y réserver un lieu de rencontres et de networking entre mamans actives.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique