Movex : laboratoire de pointe pour le travail du cuir

Centre technique du cuir Movex Ubrique
Movex, épicentre pour la technologie de pointe, soutient la recherche et l’innovation.

Qui se rend à Ubrique sans repères, trouvera à Movex une boussole pour orienter son activité.
Movex, épicentre pour la technologie de pointe, soutient la recherche et l’innovation. Dans le bâtiment flambant neuf implanté à la sortie du village, les créateurs, designers et artisans peuvent s’appuyer sur les différentes stations d’expérimentation et de travail du cuir et autres matériaux souples ou rigides : broderie, impression numérique, lavage-teinture-sèche, résistance au vieillissement, température, sécheresse et humidité, découpe et perforation, refente, fraisage…

Centre technique du cuir Movex Ubrique
Conçu comme un laboratoire, Movex est animé par une équipe de professionnels avec une expérience allant de la conception, la couture, l’assemblage aux finitions.

Conçu comme un laboratoire, animé par une équipe de professionnels avec une expérience allant de la conception, la couture, l’assemblage aux finitions, le lieu est idéal pour la réalisation de prototypes avec un coach, facilitant la mise en production en série par la suite. Movex aide à trouver les meilleurs partenaires pour démarrer, accompagne dans la recherche, la sélection et la prise de contact avec les fournisseurs, fabricants et artisans partenaires adaptés à la nature de chaque projet : de la définition de la structure de la collection au contrôle qualité dans la phase de production en passant par le développement des prototypes et échantillons.
Movex c’est aussi un lieu d’apprentissage où l’on peut louer un espace en résidence.

Ils sont passés par Movex

Palomo Spain : fidèle à ses racines ibériques, Alejandro Gómez Palomo, a ouvert la dernière Fashion Week Homme à Paris avec une silhouette genderless en broderies macramé. Beyoncé, Miley Cyrus ou Pedro Almodóvar ont adopté son style, à suivre de près…
Jorge Penadés : pionnier de la valorisation des chutes de cuir, le designer originaire de Málaga, a mené son projet de recherche « Structural Skin » chez Movex donnant corps à une nouvelle matière se prêtant à la création de mobilier et objets. Ses projets ont notamment été présentés chez la très influente galeriste Rossana Orlandi à l’occasion du salon du meuble de Milan, ainsi qu’à la Villa Noailles à Hyères dans le cadre du Festival International de Mode et de Photographie.
Niels Peerear : le créateur belge issu de la Royal Fashion Academy à Anvers a élu Paris pour y fonder son label d’accessoires. Sa technique ? La construction de ses sacs, ultra minimaliste, basée sur le concept de l’origami avec une seule pièce de cuir. Le style ? Instagrammable à souhait, kitsch et kawaii, les japonais et coréens en raffolent.  Sa devise ? « There is no limit to cuteness ».
Onesixone : comme son nom l’indique, la marque propose des sacs en éditions limitées à 161 exemplaires intégralement fabriqués à Ubrique. À la manière d’une toile, le cuir devient support d’expression de motifs en impression numérique ou broderie. Chaque série est le fruit d’une nouvelle collaboration entre un artisan, designer et artiste (NDLR – l’illustratrice américaine Kelly Beeman entre autres), à l’origine d’une technique, d’un volume et d’un décor uniques en leur genre.
Todomuta : deux fois par an, Movex organise des portes ouvertes destinées aux ateliers, aux designers mais aussi dans l’optique d’attirer d’autres industries comme la décoration, l’art ou encore la sculpture à l’instar du studio sévillan Todomuta, mariant bois, cuir et céramique.
Sabry Marouf et bien d’autres encore…

Rédaction Juliette Sebille
Photos © Corinne Jamet

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique