Meleniewska, nouvelle marque de maroquinerie d’inspiration architecturale

Olivier Lemasle souhaite valoriser sa passion pour l’artisanat, les savoir-faire traditionnels et les matières nobles à travers sa double appartenance à la culture franco-polonaise. Un leitmotiv qui a donné naissance en ce début d’année à sa marque de maroquinerie pour femmes baptisée Meleniewska, hommage au nom de son arrière-grand-mère.

Fondations slaves

Flashback. Enfant, il passe ses vacances en Pologne et se rend régulièrement dans une maroquinerie à Varsovie pour y dénicher des pièces artisanales confectionnées dans le pays. Il en garde le goût du bel ouvrage. Une fois diplômé, le jeune homme se voit offrir une mallette en cuir tanné végétal provenant de cette boutique, déclic qui va l’amener à se lancer dans cette aventure en lien avec ses racines quelques années plus tard. Ambre, sa première collection, s’inspire de la forme architecturale typique des chalets de la région de Zakopane dans les Carpates. La marque s’approprie le profil des toitures de cet habitat traditionnel pour donner vie à des modèles à la forme singulière.

maroquinerie Meleniewska cuir tannage vegetal
Déclinés dans quatre formats - XS, S, M et L - pour un porté main, bandoulière ou épaule, les sacs sont en cuir de vachette lisse pleine fleur à tannage végétal - Photo © Asia Typek.

Maîtrise d’ouvrage

Déclinés dans quatre formats – XS, S, M et L – pour un porté main, bandoulière ou épaule, les sacs sont en cuir de vachette lisse pleine fleur à tannage végétal sourcé auprès de la tannerie Masure. Épurés, sans bouclerie apparente grâce à un système de fermeture magnétique, ils arborent une finition sellier – bords francs, filets tracés à la main et, pour certains, des points sellier en fil de lin ciré -. Les collections sont fabriquées en Pologne dans l’atelier familial de maroquinerie de Wladyslaw Kubik dans la région des Carpates. Afin d’affiner le sac, le cuir est paré et refendu à 1,5 mm. La doublure en tissu de twill bleu est assortie d’une poche zippée et d’une poche plaquée. Aujourd’hui proposés en six coloris – nature, fauve, bordeaux, marine, brun et noir -, les modèles sont commercialisés à partir de 245 euros la pochette jusqu’à 795 euros prix boutiques conseillés.

architecture slave
Ambre, la première collection, s’inspire de la forme architecturale typique des chalets de la région de Zakopane dans les Carpates - Photo © Olivier Lemasle.

Archi couture

Intemporelle, la collection permanente sera prochainement étoffée d’un portefeuille et d’un porte-cartes, et complétée par des éditions limitées. « La forme du sac se présente tel un canevas sur lequel je peux broder : à travers un travail sur l’enluminure, des cuirs d’exception, la botanique … pour des collections exclusives. » Olivier Lemasle, formé au dessin par son grand-père architecte, dessine ses projets depuis Paris et travaille étroitement au développement de ses prototypes et commandes spéciales avec Alice Delimal, maroquinière artisan d’art du Dauphiné formée chez les Compagnons du Devoir.
Le jeune entrepreneur s’ouvre tout juste au réseau de boutiques, maroquineries et grands magasins et présente actuellement sa collection au sein de la boutique Philippine Janssens à Paris.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique