Massalia évolue pas à pas

Massalia est une histoire de retour aux sources pour sa fondatrice, Karine Parra. Depuis 2014, cette marseillaise issue d’une famille de cordonniers et de fabricants de souliers, crée dans sa ville des sandales, chaussures emblématiques de la méditerranée, et désormais une collection hiver qui comprend aussi des accessoires.

Après un parcours de styliste chaussure auprès de marques indépendantes Karine Parra, s’est lancée il y a quatre ans dans un projet qui lui est cher. Représentante de la quatrième génération d’une famille d’artisans de la chaussure implantés à Marseille, elle a décidé de sauter le pas et de suivre leurs traces en créant sa marque.
La créatrice est attachée à sa ville mais aussi à son héritage hellénique. Ses aïeux venus de Grèce se sont établis dans ce grand port, au cœur d’échanges et de brassages commerciaux et humains. Elle a naturellement choisi de reprendre le nom originel donné par les grecs à sa cité pour nommer sa marque.

La sandale, chaussure méditerranéenne par excellence

La sandale s’est immédiatement imposée comme une évidence. Portée depuis l’antiquité dans tout le pourtour méditerranéen, elle fait partie du quotidien des femmes du sud, passant de la ville aux calanques, elle est incontournable par sa simplicité et sa versatilité.
Karine Parra, exigeante dans sa quête d’authenticité, voulait des sandales épurées à l’extrême, dans des cuirs au traitement brut. Son choix de cuirs de vachette associés à quelques cuirs spéciaux, comme des cuirs pony rayés, toujours dans des coloris très naturels et des formes simples et graphiques, crée une collection moderne et intemporelle.

Sandales Massalia faites main à Marseille
Toutes les sandales sont réalisées à la main dans un atelier marseillais spécialisé.

Une fabrication artisanale marseillaise

C’est dans l’atelier familial d’un sandalier marseillais qui perpétue une production d’une grande qualité que les sandales Massalia sont réalisées depuis la première saison. Les cuirs en tannage végétal sont tous d’origine française. Un sourcing auquel Karine Parra tient, malgré les difficultés rencontrées pour maintenir des prix accessibles lorsque l’on crée une marque positionnée en moyen/haut de gamme et produisant de petites quantités. Les sandales se déclinent dans plusieurs hauteurs, de l’ultra plat avec semelles traditionnelles en cuir au plus moderne en Airlite, ou bien aux semelles compensées de 7cm en liège. La créatrice procède à des tests en lançant chaque saison de nouveaux modèles dans sa boutique en ligne, qu’elle pérennise en cas de succès. Une progression prudente qui s’appuie sur les échanges avec ses clientes finales et sur le beau partenariat construit avec l’atelier.

Karine Parra, créatrice de Massalia
Karine Parra, créatrice de Massalia.

Le sud rapidement conquis

Très vite la marque a été remarquée et s’est vue décerner dès sa troisième saison en 2017 le prix OPENMYMED dans la catégorie accessoires, par la Maison Mode Méditerranée. Une reconnaissance qui n’est pas passée inaperçue auprès des revendeurs et qui s’est rapidement concrétisée dans le développement d’un très beau réseau dans tout le sud de la France. Massalia compte une quarantaine de points de vente de Bordeaux à Sanary, Marseille bien entendu où elle est présente notamment aux Galeries Lafayette et s’étend progressivement dans le reste de la France, dont désormais Paris, chez Matières à Réflexion. Des perspectives encourageantes pour cette marque artisanale porteuse d’un bel esprit et d’un vrai savoir faire local. L’ajout de sacs cabas en vachette non doublée à la collection et le développement d’une nouvelle ligne hiver pour la première fois cette saison, permettent à Massalia d’envisager une répartition de son activité sur l’année et un développement commercial sur toute la France.

Escarpin Charonne en pony léopard K-Massalia
Escarpin Charonne en pony léopard Collection K-Massalia hiver 2018, prix boutique conseillé 189€.

Une nouvelle collection hiver pour pérenniser et développer la marque

Les clientes ont, encore une fois via l’e-shop de la marque, été déterminantes dans le développement de cette ligne hivernale baptisée K-Massalia. Elles y ont émis très rapidement le souhait de pouvoir porter du Massalia en toute saison.
La créatrice y a répondu en développant une collection composée de boots, derbys et escarpins à talons coniques, une forme héritée de celle dont son grand père était spécialiste. Sans se départir de son envie de lignes pures et de simplicité, elle a utilisé une palette de matières plus travaillée et les modèles se déclinent en veau velours noir finement pailleté de vert, en impression python ou croco.

Des cuirs italiens ont été retenus et la fabrication est réalisée dans un atelier artisanal portugais fidèle aux valeurs de qualité de la marque. Un choix dicté par des impératifs à la fois économiques et de production. Si Karine Parra aurait souhaité pouvoir continuer à produire totalement en France, elle a rencontré trop peu de fabricants avec un savoir-faire allant de l’escarpin au derby en passant par les boots. Par ailleurs, avec des quantités comprises entre 800 et 1000 paires par collection, il était très difficile de maintenir son positionnement prix sans rogner des marges déjà modestes.

Boots Cybèle veau velours moiré K-Massalia
Boots Cybèle veau velours moiré or collection K-Massalia hiver 2018, prix boutique conseillé 199€.

Des séries limitées pour animer les ventes

Pour animer les ventes, Karine Parra a lancé des collections capsules, disponibles uniquement sur le site internet de Massalia. La première, « Ambiance de Femme » a décliné les modèles phares de l’hiver dans des finitions veau moiré or ou rouge, des broderies de bouches en fil or sur du veau velours, le tout en très petite série, avec 8 pièces par modèle.
La collection été sera elle aussi lancée en avant première sur la boutique en ligne avec une reprise du modèle d’escarpin de l’hiver, décliné en version slingback dans des cuirs grainés blancs et des veaux velours clairs avec enductions métalliques. Une variante habillée de la sandale à talon qui devrait joliment compléter la ligne classique et une belle liaison entre les deux collections.

Rédaction & photos Hélène Borderie

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

Lorem felis Aliquam pulvinar mattis Curabitur commodo vel, quis, adipiscing libero. ante.

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite