Rencontre avec Isabelle Gleize, Directrice du Village des Créateurs

Village-Créateurs-Lyon-Isabelle-Gleize
Pour Isabelle Gleize, à la tête du Village des Créateurs depuis 2003, la mise en réseau avec les acteurs essentiels du secteur permet aux jeunes marques de se faire connaître et de se développer commercialement.

Au sein de cette structure unique de développement économique au service des entreprises de mode, décoration et design de la région Auvergne-Rhône-Alpes, elle soutient et valorise la création.

Vous dirigez le Village des Créateurs à Lyon depuis 2003. Quel en est le concept et comment a-t-il évolué ces dernières années ?

Créé en 2001 à l’initiative de la Ville de Lyon avec l’aide des syndicats professionnels de l’habillement et du textile pour favoriser le développement d’entreprises de mode et revitaliser les Pentes de la Croix Rousse, quartier historique de la soie et du textile, le Village des Créateurs (VDC) soutient et accompagne de jeunes marques de mode, décoration et design dans leur développement économique. Seize entreprises sont installées en résidence pendant deux ans, renouvelable un an, au sein d’un fashion lab Passage Thiaffait dans le Ier arrondissement, dans des boutiques-ateliers de 30 à 70 m². Toutes ces start-ups bénéficient de conseils d’experts et d’intervenants professionnels en entrepreneuriat, communication, commercial, export, juridique … mais également de formations et plus globalement d’un réseau. Véritable label créatif et business, le Village des Créateurs fédère également hors les murs 64 entreprises adhérentes sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui bénéficient de ces services. Il est financé par la Métropole de Lyon, la région Auvergne-Rhône-Alpes, la Ville de Lyon, par les cotisations de ses adhérents et le Club des Partenaires.

Justement les relations avec les entreprises et la constitution d’un réseau professionnel vous tiennent particulièrement à cœur ?

L’accompagnement est centré sur l’entreprise, ses différents partenariats et la mise en réseau avec les acteurs essentiels du secteur. Se constituer un bon réseau professionnel est primordial pour une marque. Le VDC, grâce à ses liens tissés avec les institutions, fédérations, syndicats, boutiques, grands magasins, acheteurs, fournisseurs, sous-traitants, média… offre aux marques de réelles opportunités et des mises en relations optimisées. Le dispositif répond aux problématiques des nouvelles marques : se faire connaître, sortir de leur isolement, se constituer un réseau, assurer leur commercialisation … Ce réseau peut également aboutir à des collaborations ou réflexions en co-working où chacun s’enrichit des expériences de l’autre. Actuellement en résidence, la marque Dessine-moi un soulier propose aux femmes de créer leur modèle personnalisé en choisissant la forme, la matière, la couleur, la hauteur du talon. La marque de maroquinerie Le Feuillet ou encore la griffe de chaussures et bijoux Anne Thomas sont également passées par le VDC.

À la fin des années 2000, le Village des Créateurs s’est ouvert aux secteurs de la décoration et du design, la mode étant devenue plus transversale avec l’accessoire notamment (maroquinerie, bijoux, gants, chapeaux …). Le profil des entrepreneurs a aussi évolué au fil des années. Un créateur, styliste ou designer ne doit plus seulement être créatif, il doit également gérer le sourcing, la fabrication, le marketing, la commercialisation de sa marque…

Village-Créateurs-Lyon-Boutique
La VDC Boutique commercialise une sélection des collections des marques adhérentes, permettant aux créateurs de se confronter à la réalité du circuit de la distribution, de tester leurs produits et leur merchandising.

Intégrer le Village des Créateurs Passage Thiaffait ou hors les murs, c’est également bénéficier pour les marques d’une visibilité tout au long de l’année grâce à différents dispositifs ?

Effectivement le VDC, véritable lieu de vie avec ses boutiques et un café-restaurant, accueille aussi un concept-store qui commercialise une sélection des créations des marques adhérentes. Ouverte depuis 2014 sur 60 m², la VDC Boutique les confronte à la réalité du circuit de distribution, tel un laboratoire pédagogique pour tester leurs produits, merchandising… Ces jeunes pousses peuvent également y organiser des événements. Par ailleurs, le VDC ouvre régulièrement des magasins éphémères de créateurs au cœur de Lyon durant les fêtes de fin d’année par exemple. Depuis mi-juillet pour une durée de six mois, c’est un kiosque de 45 m² qui a ouvert place Bellecour avec une sélection de collections. Nous souhaitons intensifier cette politique de boutiques éphémères, importante pour la visibilité des marques.

Le VDC organise différents événements mode et lifestyle en collaboration avec ses partenaires, favorisant ainsi une mise en lumière des marques qu’il accompagne. La Joyce Gallery de Paris invite chaque année à Paris le VDC à mettre en scène une exposition présentant les multiples talents de ses créateurs et designers. Les adhérents bénéficient également de tarifs négociés pour des stands individuels au sein des salons créateurs Premiere Classe, Who’s Next, Marché des Soies, Printemps des Docks…Enfin les marques sélectionnées par les Galeries Lafayette Lyon bénéficient d’un taux de marge négocié à travers des corners éphémères.

VDC EN QUELQUES CHIFFRES

Entreprises en résidence 2018 : 16.
Entreprises adhérentes en 2018 : 64.
Chiffre d’affaires cumulé en 2018 : 7400 k€ par les entreprises adhérentes.
Entreprises accompagnées depuis 2001 : 331 dont 60 % continuent leur activité aujourd’hui.

Rédaction Laëtitia Blin
Photos © Loïc Benoît

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Participez au Sustainable Leather Forum

Consultez
le best-off
de la rubrique