French Icon ! #2

Sneaker LV Archlight collaboration Yayoi Kusama pois couleurs cuir Toile Monogram
Sneaker LV Archlight collaboration Yayoi Kusama pois « Infiny Dots » de couleurs vives sérigraphiés sur cuir et Toile Monogram.

LFD poursuit la revue de détail de ceux qui se verraient bien comme les nouveaux classiques de demain, incontournables dans la presse mode ou sur les réseaux sociaux. Ce sont, assurément, les futures icônes de la mode. Focus sur l’histoire et les inspirations d’une dizaine de créations récentes qui, à n’en pas douter, sont déjà dans les placards et sous les radars des plus aguerris lorsqu’il est question de style.

LV Archlight 2.0 mocassin LV Archlight Louis Vuitton
LV Archlight 2.0, LV Archlight et mocassin LV Archlight, Louis Vuitton.

LV Archlight, Louis Vuitton : sneakers de l’espace

Reconnaissable entre toutes, la basket imaginée sous la direction artistique de Nicolas Ghesquière n’en finit pas de se réinventer saison après saison. Sur le podium du défilé prêt-à-porter Louis Vuitton du printemps-été 2018, où il fait sa première apparition, ce modèle aux allures de sculpture à la Zaha Hadid, avec sa semelle haute et large en gomme tout en courbes, sa large languette, sa boucle d’enfilage en Toile Monogram, ne passe pas inaperçu. Une ligne résolument futuriste qui accompagne, dans un détonnant télescopage d’époques et de références, les silhouettes de petit marquis de cette collection, avec ces vestes brochées, des brocards précieux brodés, directement empruntés aux costumes du XVIIIe siècle français… portés avec des shorts en satin façon boxer ou des pantalons à la coupe acérée dans des coloris métallisés rétro-futur. Pour appuyer ce lancement, la maison ouvrira en février 2018, au 122 Greene Street, en plein cœur de SoHo à New York, un pop-up store entièrement consacré à sa nouvelle chaussure, nouveau phénomène mode griffé LV. Un modèle exclusif, en total look black est également imaginé en exclusivité pour cette boutique éphémère. C’est le très gender fluid Jaden Smith qui est l’un des premiers à arborer la basket. À cette époque, rien n’est plus hype que la ugly shoe ou autres chunky sneakers, un courant popularisé par des modèles signés Balenciaga, Gucci… et donc maintenant aussi Vuitton, le malletier jusqu’alors plus habitué aux it-bags qu’au it-shoes. En 2019 c’est aux gamers que la marque s’adresse avec une collection prêt-à-porter et accessoires, « League of Legends », reprenant les codes esthétiques et futuristes du jeu en ligne. Là encore, la LV Archlight est un incontournable, elle est proposée dans un mix de Toile Monogram et empiècements de cuirs métallisés bleu et argenté.
En 2022, à San Diego, pour le défilé croisière 2023, la LV Archlight se réinvente, variation autour d’une forme devenue iconique : la LV Archlight 2.0 fait son apparition, avec son design aux angles plus vifs. Objets d’expérimentations et d’interprétations au gré des collections, elle sera ainsi tour à tour proposée dans des matériaux et cuirs les plus divers : maille technique, mesh, Toile Monogram, toile jacquard since 1854 mais aussi, plus inattendu, rotin tressé, guipure de dentelles… Détournement, relecture, mix and match, la LV Archlight, s’hybride étonnamment lorsqu’elle emprunte son look à une chaussure de trekking, comme pour ce modèle en veau velours. N’en conservant que le design graphique de la semelle, la sneaker se mue aussi en 2021 en un élégant et discret escarpin.
En 2023, Vuitton célèbre les cinq ans de ce modèle avec la création de plusieurs versions comme autant de variations autour d’un même thème : codes esthétiques hommage et colorama pop en écho aux années 90 avec la collection LV Stage, esprit gothique avec la collection LV Mansion et ces modèles en veau et dentelle ou de ce qui ressemble à un hybride entre mocassin et sneaker, et enfin empiècements de raphia, coloris naturels et esprit bucolique pour la collection LV Cottage. La même année, encore, la maison, qui n’aime rien tant que les collaborations avec les artistes, invite et ce, pour la troisième fois, la japonaise Yayoi Kusama, à apposer ces fameux pois sur les grands classiques de la maison. La LV Archlight n’y échappe pas, ces pois de couleurs vives, les « Infiny Dots » sérigraphiés sur cuir et Toile Monogram, semblent comme directement peint de la main de l’artiste. Mélange d’hier, d’aujourd’hui et de demain, dialogue avec l’art, sans cesse en mutation, la LV Archlight est l’archétype même de l’objet Vuitton qui puise dans son histoire et ses codes pour mieux inventer ce qui deviendra classique demain.

Veste Biker cuir veau Celine
Biker classique en veau, Celine.

Biker, Celine : rock couture !

C’est en 2018, que le groupe LVMH confie la direction artistique de Celine à Hedi Slimane, tournant esthétique pour la marque, où la patte Slimane, qui a déjà durablement marqué l’histoire de la mode avec son travail pour Dior Homme ou Saint Laurent, impose un virage radical. Ou quand la « néo-intello-bourgeoise celinesque » s’entiche du look « rock-sensible slimanesque »… Pièce indispensable de la panoplie Celine, version Hedi Slimane, le perfecto, en cuir, noir, emprunté aux rockers et autres bad boys.
Et parce que l’univers du luxe a toujours aimé chahuter ou élégamment bousculer ses codes et repères, le perfecto façon biker a été de nombreuses fois prétexte à décalage et réinterprétation. Petit retour en arrière : en 1958, le jeune Yves Saint Laurent devient le directeur artistique des collections Haute Couture Christian Dior, et déjà le couturier s’intéresse à cette pièce qu’à l’époque on croise plutôt rarement dans les vestiaires des clientes de la maison Dior, inspiration beatnik, dans la collection de l’automne-hiver 1960-61, avec donc cette relecture du perfecto hyper luxe, et ce modèle en crocodile bordé de vison. Dans les années 80, ce sont les créateurs Thierry Mugler, Claude Montana, Rei Kawakubo pour sa griffe Comme des Garçons, Jean-Paul Gaultier… qui s’approprient ce qui est autant un vêtement qu’un symbole de coolitude. Et aujourd’hui, c’est même l’épouse du chef de l’État, Brigitte Macron, qui ose le perfecto de cuir lors de sa visite de l’exposition « Thierry Mugler, couturissime » en 2022, comme un hommage aux looks « cuir-couture » du créateur disparu la même année.
Une pièce devenue incontournable du vestiaire Celine, ultra luxe, belle peausserie, en agneau souple ou en veau, avec ses déclinaisons saisonnières, tel ce modèle sans manches, la veste Biker Western. En 2019 c’est le TikTokeur Noen Eubanks qui est choisi par Hedi Slimane pour incarner la nouvelle identité Celine. Les incontournables de l’allure « slimanesque » sont là : photographie et lumière léchée en noir et blanc, crop-top marinière, jean slim, cheveux peroxydés, allure androgyne-sexy…et l’incontournable perfecto Biker.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir, toutes les deux semaines, un condensé de l’actualité de la filière cuir.

Rédaction Florent Paudeleux

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

Atelier 23.11 rénovation maroquinerie cuir
26 Jan

La fabrique des objets culturels

On a tous en tête un sac à main, une paire de chaussures, une belle ceinture qui tient une place à part dans nos cœurs et dans nos âmes. Savoir-faire ...

tristique ut accumsan ultricies Nullam quis mattis