Défilés femmes printemps-été 2021 # 1 : New York, I have a dream

Jason Wu défilé NY PE21
Défilé Jason Wu printemps-été 2021, New York.

Recontextualiser la mode

« Les Fashion Week digitales ne remplaceront jamais les Fashion Week physiques », nous scande Pascal Morand, Président Exécutif de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode. Mais il a fort d’ajouter que ces temps de bouleversements donnent l’occasion d’inventer d’autres formes d’expression, d’autres formes de créativité, d’autres imaginaires. Après donc la haute couture, et sous couvert de pandémie, les défilés homme du mois de juillet dernier ont déjà ouvert la voie. Transposés en version digitale, ils ont réussi le pari d’être inventifs, créatifs et collaboratifs. Assister aux défilés est devenu une expérience sensible et immersive. Grâce aux plateformes mises en place par les fédérations et aux réseaux sociaux, les présentations sont accessibles à tous. Plus de premiers rangs mais des invitations universelles qui se rassemblent des 4 coins du monde. Être ou ne pas être, telle a été la question qui s’est posée pour les Fashion Week Printemps-Été 2021. En dépit du pour ou contre face à une deuxième vague virale, les capitales de mode – New-York, Londres, Milan et Paris – ont toutes les quatre choisi d’impulser, chacune à leur manière, un élan de créativité d’une résilience inédite, courage auquel on ne peut que rendre hommage.

# 1 : New York, I have a dream

Avec l’annonce d’une seconde vague de coronavirus en Europe, et près de 6 millions de cas confirmés aux États-Unis, la Fashion Week new yorkaise s’est réduite à trois jours de défilés. Jason Wu en a ouvert les portes, Tom Ford les a refermées. Face à ce bouleversement, la priorité pour le Council of Fashion Designers of America (CFDA) a été de connecter les marques avec la presse, et les détaillants avec les consommateurs, en mettant en ligne, avec une efficacité sans pareille, la plateforme digitale RUNWAY360. Cet outil est une réponse à la distanciation sociale et aux restrictions de déplacements. Mais il s’avère être surtout un outil de travail qui nous permet à tous de traverser l’Atlantique, et de matérialiser cette digitalité. Une passerelle intelligente qui nous met en lien directement avec les marques et les créateurs américains. À consulter sans réserve. Les grands absents de cette Fashion Week – Marc Jacobs, Michael Kors, Ralph Lauren et Tommy Hilfiger – se sont tous les quatre abstenus de défiler, laissant la place à dix nouvelles marques, dont beaucoup défilaient pour la première fois. Les défilés de New York, qu’ils aient été physiques ou digitaux, pourraient se résumer aux mots de Michael Kors qui, en ces temps troublés, continue de croire au pouvoir des vêtements sur une personne, et de la mode sur le monde. Un positivisme contagieux ! Que faut-il donc retenir de cette semaine ?

Il était une fois

Robes de dentelles anglaises matinées de crochet fait main, boutis Liberty et trekking-sandalettes ourlées de galons froufrous, Anna Sui met en scène, dans une vidéo charmante, l’espièglerie d’un pique-nique rempli des souvenirs d’une féminité enfantine. Une posture de petite fille pas si modèle que cela, que l’on retrouve en chair et en os sur les défilés Coach et Rodarte.

Love énergie

L’esprit Studio 54 règne sur un runway mixte où hommes et femmes rayonnent d’une seule et même exubérance 70’s. Au féminin, les sandales à brides fines sont haut perchées, les sacs de cuir tressé façon rotin s’agrémentent de chaînes dorées et de fermoirs oversize. Au masculin, les porte-cartes apparaissent autour du cou et l’entre-doigt des tongs se torsade en panne de velours. Purple rose lipstick intense ou rose chamallow, le rose et le satin, en vestiaire partagé aussi bien chez l’homme que chez la femme, sont les leitmotivs forts de cette collection à la pétillance festive et incandescente.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Anne Liberati
Photos © Alain Gil-Gonzalez

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest, fonds d'investissement de la filière cuir

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

leo. ut consequat. ut Curabitur tempus

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite