Défilés femme automne-hiver 19-20 : transhumance hivernale

Défilé Chanel automne-hiver 19/20.
Défilé Chanel automne-hiver 19/20.

Variations autour d’une tendance plus que jamais plébiscitée pour cet automne-hiver 19-20, la peau lainée : toison douce et naturelle. Des cimes au chalet, de la ville aux frimas, le shearling fait peau neuve et joue la carte, effortless, du must-have chic de la saison.

Toc Street fashion

Le designer Virgil Abloh qui a grandi avec la culture streetwear et hip-hop des années 90 déroule à plein tubes sa vision street-couture.  Il présente avec sa marque de prêt-à-porter Off-White, un manteau de peau lainé immaculé, au quadrillage arasé au laser, ceinturé par une flat-banane, anatomique et asymétrique. Démonstration est faite d’une vision aiguisée, qui fait du shearling, une matière streetwear haut de gamme résolument instagrammable. Street chic à souhait, il habille ses hit-escarpins d’agneau bouclé. Vu également, Sportmax qui opte pour un vestiaire aux allures preppy sport. Blanc athleisure en signature d’un blouson à panneaux retournés, jupe en maille, casquette de baseball et sneakers loafer en cuir stretch gainant. En écho, le blanc futuriste Courrèges, qui choisit de faire renaitre sa moon girl, en cape yearling, pressionnée, selon les codes mythiques de la maison. Point d’orgue, de ce toc street fashion, la vision hautement couture d’un sac matelassé Chanel, en peau retourné total look. Le rappeur, Pharell William, aura-t-il l’audace de l’arborer ?

Asphalte ski

La maison Hermès fait de l’utilitaire un luxe au quotidien. Lignes énergiques, ganses de cuir contrastant, découpes des poches poitrines en arrondis, pattes harnais à anneaux, structurent un blouson pilote, citadin et sportif. Clarté du beige ton sur ton et pantalon fuseau en agneau plongé en font une tenue de grande élégance. Des cimes au chalet, de la ville aux frimas plein hiver, l’après-ski se décline en chaussure urbaine et fashion. Guêtres resserrées en mouton retourné assoupli, cuir vernis crispé, surlignages cloutés sur la semelle et logo poinçonné sur le talon, Chanel twiste la fonctionnalité de ce best-seller en accessoire de mode rock et couture. Manches zippées amovibles et jeux d’empiècements graphiques qui en allègent l’épaisseur, Denis Basso travaille la géométrie variable d’une pièce qui d’un gilet à manche kimono se mue en blouson cocooning.

 Vintage loose

Forme vintage loose et rock, un style identifiable entre tous pour ce blouson raglan, dessiné par Isabel Marant. Andreas Kronthaler pour Vivienne Westwood, nous coiffe d’une toque XXL en agneau du Tibet. Tandis que Celine travaille le côté laineux du shearling pour en faire un pardessus enveloppant et protecteur. Pull jacquard et cuissardes fourrées, se portent sur un jean. À contre-courant des nouveaux textiles aseptisés, la peau lainée apporte modernité et authenticité à cette allure preppy-effortless néo 70’s. Jonny Johansson, fondateur et directeur artistique du label suédois Acne Studios, fait du shearling, plus chaud que n’importe quelle doudoune, une constante qu’il reconduit à chaque collection. Mais plus encore, il ajoute « plus qu’un choix créatif et fonctionnel c’est un choix éthique, car je suis opposé à l’utilisation pour le prêt-à-porter de toute fourrure provenant d’un animal qui n’aurait pas été élevé à des fins alimentaires. » Qu’on se le dise …

Rédaction Anne Liberati
Photos © Alain Gil-Gonzalez

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Première Vision

Consultez
le best-off
de la rubrique