Des métiers du cuir performants chez Les Compagnons du Devoir

Andréa Offredo Compagnon Devoir Institut Matériaux Souples
Andréa Offredo, Compagnon sellier garnisseur, est responsable de l’Institut des Matériaux Souples.

L’Institut des Matériaux Souples (IMS) à Pantin forme en alternance aux métiers de la maroquinerie, de la sellerie garnissage, de la cordonnerie botterie, de la podo-orthésie et de la tapisserie d’ameublement. Le taux de réussite atteint 95%. Andréa Offredo, Compagnon en sellerie garnissage, en a pris les rênes en décembre 2020. L’ouverture, le partage, l’adaptation guident ses actions pour que l’épanouissement professionnel soit une réalité.

Quelle est votre fonction au sein de l’Institut des Matériaux Souples ?

J’ai quatre axes de travail. Le premier s’appuie sur la mise en place du parcours de formation à objectif 2024-25, en adéquation avec la réglementation imposée par l’État. Chez les Compagnons du Devoir, on a à cœur que les formations soient motivantes et pertinentes. Le but est que nos jeunes en formation trouvent un emploi demain. Mon second axe de travail porte sur la veille, la prospective à horizon 2030-35 afin d’anticiper nos formations dans la durée. J’alimente en parallèle les réseaux sociaux. Nous disposons aussi d’un site internet en interne. Ma troisième mission concerne le réseau au sens large du terme. Il s’agit de renforcer nos liens avec la filière, les partenaires et les entreprises afin de placer nos jeunes en formation initiale et sur le Tour de France. Le dernier axe s’articule autour de la mémoire, en réalisant des publications, des vidéos… Je travaille en étroite collaboration avec deux chargés de mission.

Compagnons du Devoir formations cordonniers bottiers
Une quarantaine de cordonniers bottiers intègrent les Compagnons du Devoir chaque année - Photo © Sarah Mineraud.

Quelles ont été vos premières actions depuis votre arrivée en 2020 ?

Nous sommes en train d’amorcer une formation supérieure dédiée aux matériaux souples, dans laquelle le Défi Innover Ensemble – né il y a onze ans avec la Fondation J.M.Weston – sera intégré et deviendra de fait certifiant. C’est une action phare à objectif 2024-25. Je tiens aussi beaucoup à la mise en place de certifications ainsi qu’au développement de la formation des membranes textiles à usages techniques en collaboration avec une université allemande à la rentrée 2023-24. Elle était jusqu’alors réservée aux architectes d’intérieur mais nous souhaitons l’adapter aux Compagnons formés aux matériaux souples. Depuis juillet 2022, nous avons ouvert aux matériaux souples notre site dumetier.org, qui a débuté avec les métiers du bois. C’est une plateforme participative, conçue pour ouvrir les Compagnons sur le monde. Chacun peut y prendre part, se créer un profil, partager des expériences, des lectures… La procédéthèque a toute sa place sur la plateforme. Nous l’avons développée pour partager la conservation de nos savoir-faire, notamment à travers des malles pédagogiques. La dernière-née concerne la podo-orthésie. Les prochaines seront destinées au métier de tapissier (décor-siège). Les malles vont être dotées d’un QR code qui permettra de se familiariser avec les différentes gestuelles. Nous proposerons, dès la rentrée 2023, un nouveau parcours des tapissiers. Il est né de la prospective sur la tapisserie que nous avons menée durant l’hiver 2019-20, en complément d’une étude de marché auprès de 700 entreprises. Il en ressort clairement que la polyvalence doit être renforcée. Le nouveau parcours des tapissiers s’appuiera sur une formation unique afin de préparer des artisans polyvalents. Ce besoin de polyvalence est commun à l’ensemble des métiers du cuir. La formation en cordonnerie botterie s’est ainsi adaptée. On a intégré la basket, renforcé le dessin assisté par ordinateur… Dès la rentrée 2022, la formation initiale s’enrichit d’un Bac pro de la chaussure. Le CQP Piqueur intègre également le troisième cycle de perfectionnement. Les futurs cordonniers bottiers se familiarisent ainsi avec la podo-orthésie lors de leur première année sur le Tour de France. En maroquinerie, nous proposons désormais le Titre Professionnel de Piqueur en maroquinerie, de Préparateur Monteur en maroquinerie. La polyvalence s’acquiert par l’apprentissage des gestes. Mais elle ne se limite pas aux savoir-faire techniques, elle intègre plus largement le savoir-être, comme vendre un produit, diriger une équipe, gérer la comptabilité, développer une collection… Les Compagnons du Devoir ont développé des formations en ce sens.

Compagnons Devoir mallette pédagogique podo orthèse outil formation
Un outil de formation innovant : la mallette pédagogique consacrée à la podo-orthèse - Photo © Florent Pottier.

Le système d’apprentissage chez les Compagnons du Devoir a fait ses preuves. Comment se déroule-t-il et quels sont ses débouchés ?

Nos primo entrants viennent se former à un métier, ils sont en apprentissage. Ils partent ensuite faire le Tour de France, qui dure en moyenne 6-7 ans. Chaque étape du Tour de France est certifiante. Une fois devenu Compagnon, le jeune a accès à la formation supérieure de niveau 5, l’équivalent d’un BTS. Le Tour de France offre une expérience unique, technique et humaine à la fois, très complète et les débouchés sont bien réels. La plupart des Compagnons achèvent leur Tour de France autour de la trentaine, leurs compétences ne cessent ensuite de grandir. Ils ont toutes les clés en main pour réussir leur vie professionnelle. Leurs responsabilités sont diverses : créer une entreprise, intégrer un bureau d’étude, encadrer une équipe importante…

La demande est forte mais certains métiers sont-ils davantage recherchés ?

La maroquinerie explose, ce n’est un secret pour personne ! La sellerie garnissage est en plein essor. Elles sont toutes les deux en tête du classement. Les tapissiers sont aussi recherchés mais on constate que les entreprises préfèrent des artisans déjà formés. Or, il faut jouer le jeu et s’engager à former soi-même. Il y a aussi beaucoup de débouchés en podo-orthésie, qui reste un métier mal connu. Certains secteurs conservent malheureusement des freins qui limitent leur développement.

Le profil des Compagnons a-t-il évolué selon vous ?

Assurément. 80-85% sont aujourd’hui post-Bac niveau 4. Ils entrent chez les Compagnons à la recherche d’une nouvelle formation. Chez les cordonniers bottiers, la reconversion est même de 90%. Une autre évolution tient à la féminisation de nos métiers. Les femmes sont largement majoritaires chez les tapissiers d’ameublement (95%) et les maroquiniers (85-90%). Elles sont en revanche quasi à l’équilibre en cordonnerie botterie et en sellerie garnissage.

Les enjeux du développement durable sont devenus incontournables. Comment les intégrez-vous au sein des formations ?

C’est un enjeu central pour nous. Les Compagnons du Devoir ont créé, dès 2008-09, une Charte dédiée à l’environnement qui a pris vie dans nos formations. Des modules en e-learning font partie des derniers programmes proposés dans un premier temps aux jeunes de niveau 3, dès la rentrée 2022. Ils seront ensuite déployés en niveau 4. Nos maisons sont libres de développer des initiatives spécifiques autour de la sobriété, de l’alimentation… À l’Institut des Matériaux Souples, on a décidé, par exemple, d’optimiser la valorisation de nos déchets.

Qu’est ce qui caractérise le quotidien d’un futur Compagnon du Devoir spécialiste du cuir ?

L’adaptabilité et l’engagement. Il faut être adaptable, savoir « plier comme un roseau » pour s’adapter aux enjeux du monde qui nous entoure, aujourd’hui et demain. Le numérique, les nouveaux matériaux, le respect de l’environnement, la vie en communauté, savoir travailler à l’établi comme en entreprise sont autant de défis qui nous animent chaque jour.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Nadine Guérin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

Aenean diam suscipit venenatis, risus eleifend accumsan

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite