Le Collectif des Boutiques Made in France défend la consommation locale

Fortement impacté par la crise sanitaire, le secteur du commerce a subi – et subit encore – de plein fouet les fermetures des magasins considérés comme « non essentiels ». L’initiative du Collectif des Boutiques Made in France s’inscrit dans une démarche de soutien et de visibilité des acteurs engagés sur ce segment de marché.

L’union fait la force

Alors que leur activité était à l’arrêt total au printemps dernier durant le premier confinement, une dizaine de boutiques indépendantes multimarques spécialisées dans le Made in France se sont réunies pour défendre des valeurs communes – la préservation des savoir-faire et la protection des emplois sur notre territoire -. Le Collectif des Boutiques Made in France entend « porter le message de la distribution indépendante dédiée au Made in France, maillon essentiel entre les marques et les consommateurs, et promouvoir une autre vision de la consommation », explique Émilie Auvray. La jeune femme a initié ce mouvement national avec David Rémy, son associé au sein de L’Appartement Français, leur boutique parisienne.

Alternative tricolore

À travers l’association ad hoc, soutenue par un site web et ses différents réseaux sociaux, le collectif regroupe aujourd’hui près de 20 magasins aux quatre coins de l’Hexagone. Ces derniers commercialisent plus de 300 marques de fabricants français de divers secteurs d’activité : mode, cosmétique, bijoux, décoration, arts de la table, ameublement, papeterie, jouets, souvenirs, artisanat. Les consommateurs ont rapidement montré un vif intérêt pour le concept, un soutien qui a perduré lors de la réouverture des points de vente en mai. « Forts d’une prise de conscience, de nouveaux clients ont poussé les portes de nos magasins. Parce que choisir le Made in France, c’est aussi réduire l’impact carbone des produits grâce aux circuits courts, protéger l’environnement et faire vivre une économie régionale, nationale et plus solidaire. »

L'Appartement Français Paris
Près d’une vingtaine de boutiques indépendantes multimarques spécialisées dans le fabriqué en France, dont L’Appartement Français à Paris, sont actuellement recensées sur le site du Collectif des Boutiques Made in France.

Pédagogie et soutien

L’objectif ? « Faire (re)découvrir tout un écosystème vertueux de produits fabriqués en France aux potentiels consommateurs, avertis ou pas. Qu’ils sachent en toute transparence où consommer français et appréhendent la véritable valeur des produits. » À l’heure du deuxième confinement et de la fermeture des commerces indépendants, le collectif se révèle un canal d’accompagnement de poids pour les professionnels. Au-delà du regroupement, il représente également un réseau de partage de conseils et d’expérience entre ses membres.

Consommer français 

Telle est la signature du collectif « pour préparer le monde d’après en changeant dès maintenant nos habitudes d’achat. Parce qu’en consommant local et responsable, on soutient les PME et les petits commerces de nos territoires. » Pour intégrer l’association, outre le versement d’une adhésion de 100 euros annuels, les boutiques candidates doivent être cooptées par un membre du collectif. Elles s’engagent à commercialiser au moins 80% de produits manufacturés en France et plus de moitié de leur achalandage doit être non-alimentaire. Une visite au sein de leur magasin complète la démarche afin de s’assurer du respect de ces critères et de l’engagement de son propriétaire.

Visibilité nationale

En partenariat avec la Fédération Indépendante du Made in France (FIMIF), La Carte Française (carte cadeau) et la revue Mag’in France, le site BtoC met en avant, via un plan interactif, les boutiques Archibald et Zoé à Bordeaux, Chez Laurette à Marseille, Chouette France à Dijon, CQFD à Avignon, L’Habit Français à Paris, Mademoiselle France à Nantes, La Bonne Idée à Poitiers, Trésors Publ!cs à Nice… Une fiche descriptive accompagne chaque commerce enrichie d’une présentation de son dirigeant et d’informations pratiques (adresse, horaires d’ouverture, site web…). Quelques nouvelles enseignes devraient venir compléter le groupement ces prochains jours.
Alors que vous soyez consommateur, marque, fabricant ou une boutique dédiée au Made in France, n’hésitez plus, direction le site internet du collectif pour découvrir les points de vente recensés !

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Magazine LFD nouvelle formule

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

sed commodo commodo Nullam accumsan velit, et, libero

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite