Chamberlan relève le défi du soulier made in France

Chamberlan ou l’histoire d’une aventure audacieuse ! En 2015 Sophie Engster et Franck Le Franc ont entrepris de lancer leur marque de souliers féminins fabriqués en France. Leur leitmotiv ? Perpétuer et valoriser le savoir-faire bottier sur un segment de niche : la chaussure personnalisable et sur-mesure.

Genèse d’un défi

Créer une marque de chaussures, ouvrir un atelier de confection en Dordogne, recruter une équipe d’artisans chevronnés peut sembler un pari fou. Mais entre détermination, énergie et passion, « cette aventure fait sens et mêle à la fois création, savoir-faire français, innovation et démarche éco-responsable », résume la jeune femme. Après une première carrière respectivement dans le marketing mode et luxe et la finance, les co-fondateurs ont bénéficié de l’expertise du maître-bottier Fred Rolland, ancien responsable de l’atelier sur-mesure de Christian Louboutin, qui les a accompagnés et a formé les artisans pendant trois ans.

chamberlan sandale cuir Cabourg made in france
Sandale Cabourg emblématique de la maison, en chèvre velours coloris Tagada, découpe coquillage façonnée par un piquage main, talon fin enrobé 8,8cm, du 35 au 44, 475€ prix boutique conseillé.

Du luxe made in France accessible

Le concept ? En boutique ou sur le e-shop de la marque, la cliente choisit son modèle issu de la collection standard, la ou les matière(s), le(s) coloris, la hauteur et la forme de talon qui rendront sa paire unique. À l’image de son logo – deux huit entrelacés, symbole d’infini, écho aux multiples déclinaisons -, tous les modèles sont personnalisables à l’envi et manufacturés à la demande sous un délai de deux à cinq semaines (à partir de 295 euros) ou sur-mesure (à partir de 595 euros). Grâce à « l’industrialisation » du savoir-faire bottier par un équipement numérique allié à l’artisanat, Chamberlan a pu démocratiser l’accès au made-to-order. Chics et intemporels, les escarpins, babies, sandales et depuis cet hiver les bottines, bottes et cuissardes, selon les personnalisations effectuées, arborent un style classique ou totalement décalé.

Circuit court et production raisonnée

Marque slow fashion, Chamberlan s’inscrit en circuit court : les peausseries – chèvre velours, agneau métallisé… -, proviennent de tanneries françaises, italiennes et espagnoles ; les cuirs upcyclés sont issus de stocks dormants de maisons de luxe fournis par une entreprise située non loin de l’entreprise au cœur du Périgord. En 2020 la manufacture a déménagé à quelques kilomètres de son atelier d’origine de Nontron pour s’installer à Saint-Martial-de-Valette dans un local entièrement autonome en énergie grâce à une installation photovoltaïque réduisant ainsi son impact environnemental. « Nous avons découvert en Dordogne et en région Nouvelle Aquitaine le dynamisme de la filière cuir, forte d’un pôle d’excellence des métiers du cuir et du luxe. » Huit artisans expérimentés façonnent et perpétuent les quelque 200 opérations nécessaires à la fabrication d’une paire de chaussures. Confrontée à des difficultés de recrutement, l’entreprise, fidèle à sa volonté de perpétuer des techniques en voie de disparition, assure une formation interne aux petites mains de son équipe.

Chamberlan Montage chaussure France
L’équipe de huit artisans chevronnés perpétue en Dordogne le savoir-faire bottier - Photo © CNC - P&M.

Prochainement des souliers masculins

Ces dernières saisons, la gamme mariage remporte un franc succès. Elle représente désormais plus de la moitié des ventes de la marque, les clientes plébiscitant un modèle atypique pour le jour J. Séduites par le confort du chaussant et la possibilité de coordonner leur paire à la thématique de leur cérémonie, elles apprécient également le nouveau talon carré développé pour l’occasion. La variété de formes et hauteurs de talons est d’ailleurs l’une des signatures de Chamberlan. Par ailleurs des collaborations menées avec des créatrices de robes de mariées comme Elise Hameau et Jeanne Source signent des collections capsules. Plus récemment le duo a co-créé, en collaboration avec la mannequin et actrice Noémie Lenoir, une botte unisexe, la Tosca, en cuir de chèvre souple tressé, déclinée en cinq coloris et deux largeurs. Dévoilée en novembre dernier sur le salon MIF Expo à Paris, elle sera disponible en mars. Et cet été, la marque va franchir un nouveau cap avec le lancement de sa première ligne de souliers pour hommes qui vient « répondre à une demande récurrente depuis nos débuts pour le sur-mesure masculin ».

Du Périgord…au Texas

Depuis fin 2019, Chamberlan dispose de sa propre adresse au coeur de Paris, à deux pas de la place Vendôme, rue Rouget de Lisle (Ier arrondissement). À la fois concept-store et espace de création dédié à une sélection d’accessoires féminins made in France – les rouges à lèvres Le Rouge Français, les parfums de la Maison Crivelli, les foulards Petitjean…-, il accueille régulièrement des artistes le temps d’expositions éphémères. En complément de son e-shop, la marque développe sa distribution dans l’Hexagone en partenariat avec des boutiques mariage et une vingtaine de concept-stores. Elle est ainsi présente chez Eleonore Pauc à Bordeaux, White Lab à Avignon, Mannda à Metz, L’Amoureuse à Lourdes, Atelier Emélia à Paris et Nemours, Mathilde & Georges à Tournai, Angeola à Biarritz, Clémentine Iacono et Nicolas Fafiotte à Lyon… Ancienne lauréate du dispositif ADC Au-Delà du Cuir, Chamberlan fait également ses premiers pas à l’international dans des points de vente spécialisés made in France aux États-Unis, en Belgique ou encore aux Pays-Bas.

Une French Touch reconnue

Son savoir-faire et son engagement local et éco-responsable ont été récompensés à maintes reprises : en 2017 Chamberlan représentait ainsi le savoir-faire bottier au salon Révélations à Paris et en 2020 à l’occasion de la Grande Exposition du Fabriqué en France à l’Élysée. L’an dernier la marque a été sélectionnée par l’Institut National des Métiers d’Art pour symboliser les souliers féminins au sein de l’exposition « Matières à l’Œuvre, Matière à penser, Manière de Faire ».

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest

Consultez
les derniers articles
de la rubrique

porta. Nullam Phasellus mi, at commodo venenatis eleifend

Inscrivez-vous pour recevoir la newsleather à votre rythme et selon vos préférences de lecture.Inscrivez-vous à la newsleather gratuite