Bléque, quand la mode est porteuse de sens

BLEQUE--modèle-Gabrielle
Chaussure à talon Gabrielle en peau de poisson tilapia et cuir de vache coloris noir-marron, bourgogne ou argent-blanc cassé, du 35 au 43, de 350 à 390€ prix boutique.

Marque brésilienne de chaussures et de maroquinerie, Bléque a choisi de privilégier une mode responsable à faible impact environnemental à partir de matériaux coproduits de la chaîne alimentaire. Made in Brésil, ses collections féminines au design intemporel s’inscrivent dans le temps et le respect de ses fournisseurs.

« Nos chaussures et nos sacs sont pensés pour accompagner les femmes à différents moments de leur vie quotidienne. Leur originalité réside dans le choix des matériaux qui permettent de concevoir bien plus que des articles de mode pour une marque porteuse de valeurs », explique Renata Negrão, créatrice de la jeune marque brésilienne Bléque.

Marque engagée envers l’environnement et les communautés locales

Lancée en 2017, Bléque entend « s’inscrire dans un environnement responsable en réduisant au maximum son impact sur l’environnement ». Ses collections sont conçues à partir de matières premières issues de la chaîne alimentaire, principalement des peaux de poissons tilapia et du fameux pirarucu, espèce endémique d’Amazonie, dont la pêche est réglementée.  La créatrice se fournit auprès de tanneries brésiliennes certifiées, notamment la tannerie Nova Kaeru, spécialisée dans le tannage bio du cuir de pirarucu. Soutenant le commerce équitable, la marque utilise également des matières à base de fibres d’ananas, déchets naturels et durables ne nécessitant qu’une faible consommation d’eau pendant le processus de transformation et aucune substance chimique. Ou encore des fibres de bananes, biodégradables et résistantes, favorisant ainsi l’agriculture locale. Bref, exclusivement des matériaux organiques sources de revenus supplémentaires pour les communautés locales.

La production est entièrement réalisée au Brésil, à Franca dans l’État de São Paulo, et à Sapiranga dans la région du Rio Grande do Sul. La fabrication, à petite échelle, se fait dans le respect des fournisseurs dont de nombreuses communautés vivent de l’exploitation des matières premières. Les déchets sont également limités car réutilisés grâce au processus d’upcycling générant de nouveaux produits.

Bientôt ses premiers pas dans l’hexagone ?

Les chaussures griffées Bléque sont commercialisées au prix boutique moyen de 255 euros pour la collection estivale et 355 euros pour l’hiver. Les prix des sacs oscillent entre 210 et 925 euros. Aujourd’hui distribuée au Brésil et en Argentine, la griffe souhaite se développer en France. Elle a ainsi participé pour la deuxième saison au salon Who’s Next à Paris fin janvier afin de développer sa visibilité et rencontrer des agents et distributeurs. Bléque cible des boutiques de mode et autres concept-stores sensibles à son engagement et à la protection de l’environnement.

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Suivez-nous sur Instagram !

Consultez
le best-off
de la rubrique

Accessoires Aizéa
01 Jan

Aïzea, des accessoires dans le vent

Pratiques et élégants, les accessoires pour hommes d’Aïzea expriment avant tout l’amour du cuir de leur créateur. Sentiment désormais partagé avec ...