Sciarada régénère les déchets de sa production : Evolo est né

La nouvelle ligne Evolo de Sciarada
Sciarada récupère tous les déchets du processus de production au stade du wet-blue, puis les traite afin de les réintroduire dans son nouveau cycle de production Evolo en quantité réduite.

Régénérer les déchets de sa production ? Un véritable défi relevé par la tannerie toscane Sciarada afin de réduire son impact environnemental. La preuve en chiffres.

8

ans que Sciarada concentrait son pôle de Recherche et Développement pour trouver des solutions afin de réduire son impact environnemental, ont abouti en juillet dernier au lancement de sa nouvelle ligne de cuirs velours Evolo.  Avec la contribution d’un chimiste, professeur à l’Université de Pise, la tannerie a mis au point un processus de tannage inédit basé sur la régénération des déchets de sa propre production.

40

c’est le pourcentage de déchets recyclés utilisés pour produire Evolo, chrome et produits chimiques inclus.

0

ajout de chrome pour la nouvelle ligne, qu’est-ce que cela signifie ? Certes, Evolo n’est pas exempte de chrome mais l’entreprise a réduit le volume de produits chimiques nécessaires à cette production par trois. Sciarada récupère tous les déchets du processus de production au stade du wet-blue (premier tannage aux sels de chrome), les traite afin de les réintroduire dans son nouveau cycle de production en quantité réduite (10 000 ppm/k contre 30 000/k).

3

fois moins d’eau sont nécessaires à la production Evolo, qui se voit également rationnalisée en 10 étapes contre 16 pour le tannage traditionnel.

La nouvelle ligne Evolo de Sciarada
Champions de la performance, nourris de protéines, les produits Evolo résistent encore mieux à la sécheresse et l’humidité que les produits phares « standards ».

2

lignes de production figurent désormais au palmarès de Sciarada. Celle qui a forgé la réputation de ce spécialiste du cuir velours avec la gamme Softy (10-12 mm) destinée au marché de la chaussure, qui pèse pour 90% des revenus de l’entreprise, mais aussi Sonia, plus souple (7-8 mm), adaptée à la confection de prêt-à-porter, et une version Waterproof (16-18 mm) pour la chaussure homme. Champions de la performance, nourris de protéines, les produits Evolo résistent encore mieux à la sécheresse et l’humidité que les produits phares « standards ». Seule ombre au tableau, les coloris sont moins intenses, notamment le rouge et le noir, mais l’entreprise y travaille.

1,2

euros, c’est la somme supplémentaire que doit débourser Sciarada par m² pour la production Evolo vs la production « standard ». Outre les coûts marketing et commerciaux, une démarche plus responsable nécessite d’importants investissements en équipements, R&D et ressources humaines.

14045

c’est le nom de code de la certification 14021 que la tannerie a obtenu fin juillet comparant la production standard à la production plus durable sous la marque Evolo, brevetée « inventione industrial ».

45

personnes travaillent chez Sciarada qui réalise un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros. En parallèle de la révolution industrielle, la tannerie entend mener sa transition verte de façon progressive et rationnelle.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction Juliette Sebille
Photos © Anne-Emmanuelle Thion

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Je découvre Cuir Invest

Consultez
le best-off
de la rubrique