Morelli, l’excellence des vêtements en cuir

En à peine plus de trente ans, Monaldo Morelli s’est taillé une réputation de faiseur surdoué de vêtements en cuir. Hautement qualifié et d’une exigence intraitable, il est le partenaire incontournable de tous les grands noms du luxe, italiens et français.
Depuis que le luxe s’est emparé de la création pour en faire une de ses valeurs fondamentales, les grandes maisons rivalisent d’idées chaque saison, inventant sans cesse de nouvelles formes dans de nouvelles matières. Pour relever ces défis d’innovation tout en gardant le cap de la qualité, elles ont besoin de partenaires industriels hyper compétents. À n’en pas douter, c’est le cas de l’entreprise transalpine Morelli qui redouble de talent en maîtrisant à la fois la conception vestimentaire et la mise en œuvre du cuir. Un savoir-faire rare que de nombreuses griffes – toutes plus prestigieuses les unes que les autres – se partagent en bonne intelligence grâce à « une flexibilité permettant de gérer un portefeuille de différentes marques en assurant l’indépendance et l’originalité de chaque ligne produite ». Mais pareille notoriété ne s’est pas construite en un jour et c’est au prix d’intenses efforts et de travail acharné que Monaldo Morelli a acquis cette aura internationale.

col brode morelli
Col debout brodé de fermetures à glissière.

Du temps et de la sueur

Il faut dire tout de même que, lorsqu’il décide, à la fin des années 1980 après une carrière dans une importante maison de mode italienne, de se lancer dans l’entreprenariat, la manufacture florentine qu’il rachète bénéficie déjà d’une solide renommée dans la confection de vêtements en cuir. Et la relève le seconde sans tarder. Sa fille Monica, l’aînée de la fratrie, le rejoint dès 1991 pour prendre en charge « toute la partie liée au produit lui-même et les relations avec les clients durant tout le processus de création ». Puis c’est le tour de Mario, en 1999, de prendre la responsabilité de la production dans sa globalité. Marco, « petit dernier » de la descendance, intègre l’entreprise en 2004 en tant que Directeur Administratif et Financier. Aidé de sa progéniture, le président fondateur développe les affaires, acquiert de nouvelles installations jusqu’à devenir incontournable dans la conception et la fabrication de vêtements en cuir. Aujourd’hui, l’entreprise compte près de 200 collaborateurs – alors qu’elle n’en dénombrait qu’une centaine en 2013 – dispatchés entre les cinq unités toutes situées dans la région de Florence, et réalise un chiffre d’affaires de plus de 40 millions d’euros.

application teinture morelli
Application d’une teinture noircie en bordure d’une pièce.

Clients rois

Totalement voué à la satisfaction de ses clients, Morelli les accompagne dans leurs projets de A à Z. « Nous prenons en charge toutes les étapes de l’élaboration des produits, depuis la création jusqu’à la production et parfois même la livraison dans les boutiques », explique Giovanni De Risi, Directeur de la Recherche et du Développement depuis une dizaine d’années. Au service des stylistes d’abord, le département création de Morelli décrypte leurs croquis, examine la faisabilité de leurs idées et les aboutit dans un projet viable. « Parfois les stylistes sont à cours d’inspiration et nous leur présentons des exemples de matières et certaines de nos anciennes réalisations ou des modèles vintage qui peuvent éveiller leur créativité, poursuit le responsable. Souvent, à leurs débuts, ils connaissent mal les différentes étapes de production et il arrive que nous les invitions à venir passer quelques jours dans nos ateliers pour en comprendre tous les rouages ». Une fois le projet fixé sur le papier et modélisé, un voire deux prototypes sont exécutés, en toile puis en cuir. Après validation, la production peut être lancée soit dans les propres installations de Morelli – pour les petites séries – soit chez un des 25 sous-traitants exclusifs avec lesquels l’entreprise collabore. « Nous préparons tout avant de confier les pièces au montage, de la coupe des peaux à la fourniture de la doublure » précise Giovanni de Risi.

teinture tranche python morelli
Teinture de tranche d’une pièce en python.

Expertise du cuir

Spécialisé dans le luxe, Morelli accorde bien sûr une importance particulière à la matière à la fois en termes de qualité et de créativité. « Dans la plupart des cas, nous achetons les peaux en concertation avec nos clients. Nous sélectionnons les meilleures tanneries et les plus innovantes, à même de garantir tout le cycle de production et d’avoir un maximum de traçabilité des peaux tout au long du process, soit environ 330 000 peaux par an pour une vingtaine de tanneries au total. Nous achetons l’agneau en Italie, Espagne, Portugal et France, pour le plongé classique, le veau et le baby veau en Italie, le cuir velours en Italie du sud. Et nous nous déplaçons chez les tanneurs pour contrôler la qualité des peaux. Lorsque le client possède des tanneries, ce qui est le cas de plusieurs griffes, nous suivons ses prescriptions », explique le directeur également en charge du développement commercial stratégique. Pour stimuler la créativité de ses clients, pas toujours au fait des dernières trouvailles des tanneurs, Morelli a créé il y a six ans sa propre unité de recherche répertoriant toutes les techniques proposées par ses tanneurs et réalisant également certains traitements comme les patines ou les usures.

manteau ceinture velours morelli
Manteau ceinturé en cuir velours surpiqué.

Un pied en France

Soucieux d’apporter toujours plus de service, Morelli a ouvert à Paris il y a trois ans un showroom pour se rapprocher de ses clients français. Sur près de 300 m², divers présentoirs font la démonstration, si besoin en est, de l’étendue de ses capacités et exposent une sélection des dernières nouveautés de ses fournisseurs de peaux, lisses ou à poils, ainsi qu’un panorama de toutes les techniques de traitements et décor allant de la perforation laser à la marqueterie en passant par la broderie, le tressage, le plissage, l’embossage, le contre-collage ou l’aiguilletage. « Plus de 1200 variantes, déclare Giovanni de Risi qui veille depuis l’Italie sur tous ces trésors. Certaines techniques sont réalisées par Morelli et d’autres par nos fournisseurs ». Une partie du local est réservé à la conservation des modèles maison et pièces chinées montrés en exemples ou expédiés dans les studios des marques. Ce qui n’empêche pas Giovanni de Risi de se déplacer en clientèle autant que souhaité. « Nous sommes en phase d’acquisition d’un atelier français afin d’être en mesure de proposer du Made in France à nos clients, révèle ce dernier. Les tractations ont pris du retard à cause de la pandémie ; mais nous espérons conclure cet achat d’ici la fin de cette année ». Une initiative opportune en plein élan de réindustrialisation de la mode en France.

veste python morelli
Veste en python patiné.

Morelli en chiffres clés

Chiffre d’affaires 2019 : 42 millions d’euros dont 26% réalisé à l’export.
Effectif : 190 en Italie ; 1 en France.
Infrastructures : cinq bâtiments (7500 m²) en Italie dont un pour le siège, un pour le traitement des peaux et deux dédiés aux deux principaux clients de l’entreprise, et un showroom en France au 32, rue de Malte à Paris.
Production annuelle moyenne : 92 000 pièces sans minimum de commande.

vetement poils laser morelli
Détail d’un vêtement en peau à poils perforée au laser sur fond de cuir lisse.

Inscrivez-vous à la Newsleather pour recevoir nos articles à votre rythme et selon vos préférences de thématiques.

Rédaction François Gaillard

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Cuir Invest, le fonds d'investissement de la filière cuir

Consultez
le best-off
de la rubrique

ut diam at dolor. amet, leo adipiscing in ut risus odio pulvinar