Sandrine Lacotte Garcin, nouvelle présidente de la Fédération des Détaillants en Chaussures de France

Sandrine Lacotte Garcin succède à Philippe Daquai au poste de présidente de la Fédération des Détaillants en Chaussures de France (FDCF). Après six années à la tête de la fédération, ce dernier, membre du bureau et Président d’honneur, a souhaité passer le relais à l’occasion du centenaire de la fédération. Élue pour un an, Sandrine Lacotte Garcin, 50 ans, est à la tête de trois magasins de chaussures sous l’enseigne Mephisto, dont deux à Marseille et un à Aix-en Provence, qui emploient 14 personnes. Issue d’une famille de chausseurs, cette passionnée d’outils numériques entend apporter son expertise aux adhérents de la fédération. La détaillante va également poursuivre l’action engagée par son prédécesseur – représentativité de la branche, rencontres régulières entre fabricants, importateurs et représentants des détaillants…- tout en « favorisant le rapprochement avec les différentes fédérations du commerce et les industriels du secteur ».

Présidents de la Fédération des détaillants chausures
Nouvelle présidente de la Fédération des Détaillants en Chaussures de France, Sandrine Lacotte Garcin, détaillante de boutiques à l’enseigne Mephisto succède à Philippe Daquai.

Une présidente « connectée » 

À la pointe du numérique, Sandrine Lacotte Garcin a installé, depuis trois ans, au sein de sa boutique Mephisto à Aix-en-Provence une borne favorisant l’interactivité avec la clientèle. En vitrine un écran projette des vidéos de modèles portés, leur prix et caractéristiques techniques et relaie les autres informations pratiques de la boutique : horaires d’ouvertures, coordonnées. L’outil assure « une visibilité de jour comme de nuit et permet aux clients de découvrir des modèles portés, plus attrayant qu’une vitrine statique », explique-t-elle. Au sein du point de vente, une borne interactive de commande, permet aux consommateurs de visualiser plus de modèles et de coloris qu’en boutique, soit la totalité des modèles disponibles pour l’ensemble des trois magasins. « Le client est rassuré de pouvoir essayer le modèle en magasin. J’ai pensé le logiciel de gestion de cette borne multi-magasins en fonction des besoins vendeurs/clients. Je souhaitais que cette borne reste ludique et facile d’utilisation pour le client, pilotable en toute autonomie ou avec l’assistance d’une vendeuse. Cet outil a d’ailleurs été rapidement adopté par notre équipe : il l’implique et lui permet de développer les ventes ».
La borne, mise au point par la détaillante dans le but de s’adapter à différents profils de magasins, est commercialisable auprès des chausseurs. Ou quand le numérique permet de faire venir les clients en magasin !

Rédaction Laëtitia Blin

j'AIME
TWEETER
PIN IT
LINKEDIN
Suivez-nous sur Instagram !

Consultez
le best-off
de la rubrique